Pin It

Comment apprendre l’anglais pour voyager : Mes différentes astuces

Mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

Comment apprendre l’anglais pour voyager? Voici mes différentes astuces pour apprendre l’anglais, en voyage ou à la maison, qui vous permettront d’avoir un anglais suffisant pour voyager autour du monde

Pourquoi apprendre l’anglais pour voyager? 

Savoir parler et comprendre l’anglais n’est pas une obligation pour voyager. Si vous me suivez un peu dans mes aventures, vous savez que dans certains pays, comme en Chine, j’ai eu beaucoup de mal à communiquer. Même si je parle anglais, il est si peu compris et parlé dans les régions que j’ai visitées, comme lors de mon voyage sur la Route de la soie,  que j’ai dû développer des techniques pour me faire comprendre. J’en parle d’ailleurs dans mon article sur les enjeux de communication en Chine.

Donc, oui il est possible de voyager sans maîtriser la langue du pays et l’anglais. Cependant, je ne vous cacherai pas que de pouvoir parler et comprendre, ne serait-ce qu’un peu la langue de Shakespeare, rendra votre séjour plus agréable et pourra vous aider à gérer les petites ou grosses galères de voyage.

L’anglais est l’une des langues les plus parlées dans le monde, mais c’est surtout une langue d’usage internationale. C’est celle qui est souvent apprise comme langue seconde et utilisée pour communiquer avec des gens provenant de différents horizons. Pour avoir voyagé beaucoup et pour connaître sa portée, je dirais que si vous aviez une langue à apprendre, allez-y avec l’anglais. Je mentirais si je disais que je maîtrise bien l’anglais, je me considère de niveau intermédiaire. Je manque clairement de fluidité et je stress quand on m’aborde en anglais. Je n’arrive toujours pas à écouter des films sans ses sous-titres anglais, ni lire un livre complet. Par contre, mon niveau est correct et suffisant pour me permettre de me débrouiller très bien en voyage et d’interagir avec les locaux et les voyageurs de partout à travers le monde qui échangent dans cette langue. Je réussis donc à gérer assez bien mon quotidien de voyage et d’échanger avec des gens.

Quelques mots d'anglais aide à créer des contacts comme ici en Chine. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

Un peu d’anglais a permis un contact avec cette famille chinoise

Voici quelques raisons, basées sur mon expérience à voyager depuis plusieurs années, pour lesquelles je considère qu’apprendre un minimum d’anglais pour voyager est quand même une bonne idée.

  • Pour répondre aux questions des douaniers et pouvoir se débrouiller à l’aéroport. Cette étape du voyage peut être stressante pour de nombreux voyageurs, davantage lorsque notre niveau d’anglais est insuffisant pour pouvoir comprendre et répondre correctement aux questions des douaniers ou pour avoir les bonnes indications sur nos vols. J’ai eu à quelques reprises des problèmes avec mes bagages qui n’avaient pas suivi ou avec mes vols qui ont nécessité des changements. J’étais donc bien heureuse de pouvoir comprendre les informations et d’être en mesure de m’exprimer pour régler ces problèmes logistiques.
  • Pour commander ses repas au restaurant, acheter ses titres de transport, faire son enregistrement à l’hôtel, louer une voiture, etc. Bref, les petits trucs du quotidien en voyage. Il n’est pas obligatoire de parler la langue parfaitement, mais cela aide grandement à avoir ce que l’on veut quand on sait s’exprimer. En Chine, il m’est arrivé à quelques reprises de ne pas trop savoir ce que je commandais et recevais dans mon assiette.
Parler anglais permet de gérer son quotidien en voyage comme acheter ses titres de transport. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

La gestion quotidienne du voyage est plus facile avec l’anglais

  • Pour demander des indications. Faire des sons et des gestes suffisent parfois à se faire comprendre, mais pouvoir poser sa question et se faire expliquer des indications clairement dans une langue qu’on peut comprendre facilite énormément et évite bien souvent de tourner en rond quand on cherche un endroit précis.
  • Pour échanger avec les autres voyageurs ou des locaux qui parlent également l’anglais. Surtout si on voyage en solo, on peut parfois ressentir de la solitude et avoir besoin de discuter avec des gens. Plus que simplement les quelques mots pour commander son plat de nouilles au restaurant! Maîtriser l’anglais permet de créer des relations avec les gens, se faire des amis, car comme je disais, l’anglais est la langue commune des voyageurs et celle utilisée dans le tourisme également.
Parler anglais permet de se faire des amis en voyage. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

Parler anglais permet de se faire des amis, comme ici au Mexique

  • Pour apprécier les visites guidées ou comprendre les panneaux explicatifs dans les musées. Rares sont les visites qui se font en français dans les différents pays du monde. Si vous participez à une activité ou un tour organisé lors de vos voyages, il est fort probable que le guide vous parlera en anglais. De plus, dans la plupart des musées, il y a souvent une traduction anglaise de la langue locale. Comprendre vous permettra d’apprécier davantage votre visite.
Savoir comprendre l'anglais est pratique pour lire les panneaux explicatifs comme ici au Mexique. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

Pratique de pouvoir lire les explications. Monte Alban au Mexique

  • Pour diminuer son stress dans certaines situations, surtout lorsque notre sécurité est en jeu.  Rien de pire que de savoir qu’il se passe ou se dit quelque chose d’important autour de nous, sans toutefois pouvoir comprendre de quoi il est question et comment on doit agir.
  • Pour trouver un emploi. Je suis partie à deux reprises pour travailler dans un pays ou une région anglophone, lorsque je me suis installée à Dublin en Irlande et dans l’Ouest canadien pour faire la cueillette de petits fruits. Même si c’est justement l’objectif de base de s’installer dans le pays pour apprendre et perfectionner la langue, il est pratique de connaître un minimum d’anglais avant son arrivée. J’ai eu vraiment du mal les deux fois, car mon niveau à l’époque était très de base. Avoir passé une entrevue en anglais ne fait certainement pas partie de mes plus belles expériences à vie!
À essayer de me calmer avant ma première entrevue en anglais à Howth en Irlande. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglais

À essayer de me calmer avant mon entrevue en anglais à Howth en Irlande

 

Comment apprendre l’anglais pour voyager en 5 astuces

Voici quelques astuces pour apprendre l’anglais pour voyager. Certaines nécessitent un faible investissement financier, peuvent se pratiquer directement de la maison et à son rythme, alors que d’autres se font en voyage et permettent une plus grande intégration dans un milieu anglophone. Plusieurs de ces techniques m’ont permis d’atteindre un niveau de maîtrise correct de la langue anglaise. Comme j’ai encore du travail pour être fluide et être complètement à l’aise, j’utilise encore certaines d’entre elles assez régulièrement.

Prendre des cours d’anglais en classe (privé ou en groupe)

Prendre des cours, que ce soit en privé ou en groupe, est l’une des techniques les plus traditionnelles d’apprentissage d’une langue. Même si comme la plupart d’entre vous j’avais eu des cours d’anglais pendant mon cursus scolaire, je me souviens très bien de mon piète niveau de maîtrise de la langue lorsque je suis partie en voyage les premières fois. J’avais une base, mais c’était très loin d’être suffisant. Prendre des cours est un investissement en temps et en argent. Il y a également bien souvent la contrainte d’un horaire pré-établi. Mais cette technique demeure une excellente manière d’apprendre une langue.

Mon école de langue au Guatemala. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglaisPlusieurs écoles de langues existent partout à travers la planète. Faites une petite recherche google pour votre ville et vous verrez que l’offre est sûrement importante.  Les écoles offrent habituellement des cours de différents niveaux et répondant à des besoins spécifiques. Il se pourrait bien qu’on vous demande de passer un test pour connaître votre niveau avant de vous inscrire à une formation. Je n’ai jamais pris de cours d’anglais après mon cursus scolaire, mais je l’ai fait pour l’espagnol, en groupe et en privé chez une dame. Si vous avez les moyens financiers, prendre des cours privés est un bon investissement. J’ai évolué beaucoup plus rapidement de cette manière et les leçons et exercices étaient adaptés à mon rythme d’apprentissage. Si vous êtes en voyage, vous pouvez aussi vous inscrire à une école de langue locale. Je l’ai fait pour l’espagnol à Antigua au Guatemala et ce fut une expérience vraiment géniale.

Participer à un séjour linguistique 

En séjour linguistique. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglaisParticiper à un séjour linguistique est l’expérience ultime et idéale pour apprendre une langue. C’est une totale immersion dans un pays étranger, avec sa langue et sa culture. En vivant et en étudiant dans un environnement culturel différent, il est possible de pratiquer la langue dans toutes les situations de la vie quotidienne. C’est, je crois, la manière la plus efficace d’apprendre l’anglais. L’investissement financier est beaucoup plus grand que les autres techniques, mais l’expérience semble vraiment plus enrichissante.

Il existe néanmoins une manière de pouvoir rendre plus accessible ce genre de projet, c’est-à-dire en travaillant dans le pays dans lequel on étudie. J’aime beaucoup ce qu’offre Experilang, un spécialiste des séjours linguistiques, qui propose aux étudiants l’accès à un travail sur place, pendant et/ou après les semaines de formation. Cette formule est offerte en Angleterre, en Nouvelle-Zélande, en Australie et également au Canada, pour ceux qui voudraient venir étudier dans mon beau pays. Ce qui est très bien, c’est que Thibaud, son fondateur, fait tout en son possible pour rendre les coûts les plus bas possibles si l’on compare aux prix du marché. Cela permet de rendre les séjours linguistiques plus accessibles à tous.

S’abonner à des logiciels en ligne ou des applications 

Apprendre l'anglais en ligne. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglaisApprendre une langue via des applications ou en ligne est l’une des manières les plus flexibles et abordables de le faire. Il faut par contre savoir faire preuve de rigueur et avoir beaucoup de motivation si l’on veut apprendre de cette manière. Je me suis inscrite il y a quelques mois à  Babbel, l’un des meilleurs sur le marché. Pour un prix très abordable, j’ai accès à des leçons et des exercices écrits et oraux pendant toute une année. Je peux autant appendre en ligne sur mon laptop ou via une application mobile lorsque je ne suis pas connectée. Il y a aussi l’application Duolingo qui est gratuite, mais je ne l’ai pas testée.

J’aime beaucoup cette technique d’apprentissage qui me permet de pratiquer l’anglais au moment qui me convient. J’avais une motivation de fer les premiers mois de mon abonnement, mais avec mes multiples projets des derniers mois, je l’ai mis de côté malheureusement. C’est vraiment une technique super qui permet de bien progresser, mais il faut savoir garder la motivation. Il manque peut-être un peu l’aspect conversation, mais rien n’empêche que cette technique soit complémentaire à une autre.

Intégrer l’anglais à certains aspects de notre quotidien 

Apprendre l'anglais en écoutant la télévision. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglaisAfin de pratiquer au quotidien, il suffit parfois de faire tout simplement quelques petites modifications à nos habitudes. Par exemple, écouter des films ou des séries en anglais plutôt qu’en français. Je le fais de temps en temps, mais j’ai encore besoin des sous-titres en anglais. Cela permet de se faire l’oreille peu à peu et d’apprendre de nouveaux mots et de nouvelles expressions. Dans la voiture, vous pouvez également mettre la radio sur une station anglophone, lire les journaux en anglais et changer la langue de vos logiciels de votre ordinateur. Bref, ces petits changements à vos habitudes vous aideront dans votre processus d’apprentissage. Toutes les manières sont bonnes sont pratiquer une langue.

Faire une immersion complète dans un pays anglophone 

Faire une immersion pour apprendre l'anglais. Dans mon article sur Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #anglais #apprendrelanglaisSi vous voulez apprendre l’anglais tout en voyageant, mais sans passer par un séjour linguistique, vous pouvez aussi envisager une immersion complète. Choisissez une destination dont la langue première est l’anglais et envolez-vous pour quelques semaines, voir quelques mois, pour apprendre et pratiquer votre anglais. Comme vous serez constamment entouré par des anglophones et que vous devrez communiquer entièrement dans cette langue, vous verrez que votre niveau évoluera assez rapidement. Essayez de créer le plus possible des opportunités pour pratiquer votre anglais.

Il y a les visas vacances-travail (pour les moins de 35 ou 30 ans selon le pays) qui permettre de travailler tout en voyageant. J’ai testé cela en Irlande il y a quelques années. Mais j’ai fait l’erreur d’habiter seulement avec des francophones, donc je parlais davantage le français que l’anglais. Mais si l’objectif est vraiment d’apprendre la langue, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour maximiser vos chances de l’apprendre. Cette technique permet de voyager tout en apprenant l’anglais, mais idéalement, essayez de partir avec une base pour apprécier davantage votre expérience. Si vous êtes étudiants, vous pouvez aussi envisager de faire une session ou une année dans une université anglophone. Pour ma part, je crois que j’aurais été trop stressée de faire mes études dans une autre langue, mais c’est quelque chose qui se fait souvent. Sinon, vous pouvez aussi offrir des heures de travail en échange du gîte et du couvert sur des sites tels que Workaway. Vous serez en contact avec les locaux et ainsi vous évoluerez dans un milieu anglophone tout en pouvant voyager longtemps sans vous ruiner.

C’était donc mes quelques astuces pour vous aider à savoir comment apprendre l’anglais pour voyager. L’apprentissage d’une langue se fait petit à petit et le fait de voyager beaucoup me permet aussi de devenir encore meilleure avec le temps.  « Practice makes perfect » comme je l’ai si bien appris dans mon cours sur Babbel! 🙂 Si vous mettez de l’effort en utilisant certaines de ces techniques et si vous avez la volonté nécessaire pour apprendre, vous maîtriserez suffisamment bien l’anglais pour vous débrouiller en voyage et bénéficierez des avantages que ça peut apporter de parler la langue de Shakespeare. Et vous, quels sont vos techniques préférées d’apprentissage de l’anglais et avez-vous d’autres astuces à ajouter?

** N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais aux lecteurs du blog.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 2 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article Comment apprendre l’anglais pour voyager : Mes différentes astuces.

Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces.Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #apprendrelanglais #anglais Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces.Comment apprendre l'anglais pour voyager : Mes différentes astuces. #apprendrelanglais #anglais

*Cet article a été rendu possible grâce à des collaborations, cependant tous les propos et les expériences demeurent les miennes. La plupart des photos sont les miennes, mais certaines libres de droit ont été prises sur Shutterstock pour compléter l’article comme celle-ci du séjour linguistique.

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

8 commentaires

  • Merci pour ces astuces !
    C’est vrai que c’est important de savoir parler anglais pour faire plus facilement des rencontres en voyage. Moi qui suis très timide, le fait d’être dans un pays non francophone et donc de devoir parler anglais me freine encore plus pour aller vers les gens. En voyage en solo, j’ai fait beaucoup plus de rencontres en Martinique qu’à Madère ou en Crète par exemple.
    J’ai testé Duolingo. J’ai trouvé l’apprentissage de l’anglais beaucoup trop simple si on en connais déjà les bases. Je conseillerais plus cette application pour quelqu’un qui débute dans la langue.

    • Merci pour ton retour Katell. Oui pareil pour moi, parfois la bonne maîtrise de l’anglais me freine à aller vers les autres, surtout quand c’est un groupe. Je trouve tellement que les voyageurs sont tous super bons que je me freine moi-même. Merci pour ton retour sur Duolingo, je ne l’ai jamais testé donc c’est un bon point à apporter. Babbel est certes payant, mais il est bien fait et pour différents niveaux, donc à envisager pour ceux qui veulent bien évoluer.

  • Salut Audrey , je me retrouve parfaitement dans ton article, je suis parti au Vietnam en solo en mars et j’ai ressenti de la honte et frustration de pas savoir parler anglais. J’avais peur que l’on m’aborde et que je ne puisse comprendre! Depuis je prends des cours d’anglais avec un professeur et également avec babbel. Même si je suis loin detre bilingue je me sent plus en confiance. Je serai au Canada en septembre dont quelque jours en Otario ça sera l’occasion de pratiquer 🙂

    • Bonjour Jérome,
      Oups une petite erreur sur le prénom 🙂 Mon nom est Rachel. Oui je te comprends, c’est tellement stressant quand quelqu’un nous parle dans une langue que nous ne connaissons pas, encore plus quand il s’agit de l’anglais. Les voyageurs prennent pour acquis que tous les autres voyageurs parlent anglais et moi j’ai parfois le sentiment de me sentir « nulle ». Un sentiment que je n’aime pas trop d’ailleurs. Ce sentiment de confiance fait toute la différence ensuite dans les interactions. Ca nous amène à aller vers l’autre davantage et on ne vit pas les choses de la meme manière. Bravo pour les efforts à apprendre la langue, ce n’est jamais facile de le faire et ca demande du temps et une motivation de fer. Mais au moins ca vaut franchement le coup.

  • Bonjour Rachel,

    je trouve magnifique ce qu’ Experilang offre. Mais j’aimerais faire le meme choise pour la langue francaise.
    Est-ce que tu sais s’il y existe des séjours linguistiques au Canada pour francais ?

    Merci !

    • Bonjour Ana,
      Je n’en connais pas personnellement, mais si vous inscrivez, séjour linguistique québec, vous verrez quelques choix de programme pour faire la même chose au Québec. La plupart des autres provinces du Canada sont anglophones, donc en choisissant le Québec, vous pourrez apprendre le français et pratiquer avec nous 🙂 Notre français est un peu différent de celui de la France, mais il est charmant 🙂 Bienvenue dans mon pays.

Laissez un commentaire