Pin It

Type d’hébergement en 10 possibilités pour voyager pas cher

types d'hébergement

Selon le type d’hébergement, vous retrouverez  les liens et informations pratiques intégrés à chaque section.

Lorsque l’on voyage sur une longue période, tenir un budget quotidien devient pour plusieurs un geste fondamental. Si nous ne sommes pas suffisant vigilants, l’hébergement peut alors occuper un grand ratio de nos dépenses et ainsi restreindre celui pour les activités et les visites. Le type d’hébergement correspond davantage au type de voyageurs ou au genre d’expérience de voyage que vous voulez vivre. Cette liste que je vous offre n’est pas exhaustive, mais elle comprend différentes possibilités pour se loger à faible coût. Et qui dit faible coût ne veut pas nécessairement dire faible confort ou de piètre qualité. Il m’est arrivé dans certains pays d’avoir une chambre impeccable dans un Guesthouse ou en auberge jeunesse pour seulement 15$ la nuit. Il faut simplement bien choisir son type d’hébergement selon sa personnalité ou l’expérience désirée et prendre le temps de visiter l’endroit avant de s’y installer. Après tout, il est important de se sentir bien là où on passera quelques jours, voir quelques semaines.

Dormir dans les auberges de jeunesse

type d'hébergement en auberges de jeunesseTout voyageur à petit budget connaît les fameuses auberges de jeunesse. Bien que leur nom laisse croire qu’il s’agit d’un endroit pour jeunes baroudeurs, elles ne se limitent pas seulement à cette catégorie de voyageurs. En plus d’avoir bien souvent un coût moindre que celui des hôtels, ce type d’hébergement permet également d’avoir accès à plusieurs services et commodités tout en permettant de rencontrer d’autres voyageurs et de partager sur le voyage.

La plupart des auberges de jeunesse offrent des chambres en dortoir, idéales lorsque l’on voyage en solo ou entre amis, ou des chambres privatives avec ou sans salle de bain privée.

Sur place on a régulièrement accès à internet, à des tables de billard et jeux, à des aires de détente et quelquefois à une cuisine commune. La plupart offrent également la possibilité de planifier ses activités quotidiennes directement sur place et surtout de recevoir de bons conseils sur les endroits à voir et les moyens de s’y rendre.

Par exemple, bien que je privilégie une chambre privée pour mon intimité, j’affectionne particulièrement ces endroits pour l’ambiance et son milieu de vie. Lors d’un voyage en Chine, nous avons remarqué que la plupart des employés des hôtels ne parlaient pas anglais. Ce qui fut très difficile par moment. Par contre, dans les auberges de jeunesse, les employés étaient toujours en mesure de nous offrir ce service disons-le très pratique.

Cependant, les prix, le confort et la propreté sont toujours très variables d’un endroit à l’autre. Il est préférable de faire quelques recherches auparavant sur des sites tels que Hostelworld,  Hostelbookers ou Tripadvisor afin de connaître l’appréciation des gens qui y ont séjourné.

Petit conseil:

Prévoyez toujours un cadenas ou un pacsafe pour attacher votre sac à dos aux barreaux du lit si vous comptez dormir dans un dortoir. Il serait bien regrettable de vous faire voler vos effets personnels par un de vos colocataires de chambre.

 N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

Privilégier les Guesthouses, pensions et hostels

type d'hébergement en guesthouseComparativement aux hôtels, les hostels, pensions et guesthouses sont bien meilleur marché. Ils sont souvent plus modestes, mais offrent toutes les commodités nécessaires à un agréable séjour sans voir son budget fondre trop rapidement. Les chambres sont généralement privées avec salle de bain commune ou privée.

Le terme utilisé pour les nommer et leur prix varient énormément en fonction du pays dans lequel on voyage. Par exemple, en Amérique latine ce sera bien souvent des hostales alors qu’en Asie ce sera des guesthouses. Parfois certaines auberges de jeunesse utilisent également le terme hostel.

Prenez le temps de bien choisir votre habitation selon vos exigences et votre budget et n’hésitez pas à demander de voir la chambre si vous n’avez pas de réservation. Et négociez. Ce fonctionne assez régulièrement, surtout s’il y a une forte concurrence. Ils sont souvent regroupés dans certains endroits plus touristiques, alors vous aurez l’embarras du choix.

À titre indicatif dans la région du Yucatan au Mexique, selon mes standards, je n’ai rien trouvé au-dessous de 25 $ US alors qu’en Asie du sud-est pour 10$ j’avais une chambre très convenable.

Dormir sous la tente

type d'hébergement en campingPour les adeptes de plein air et de nature sauvage, le camping peut être une excellente possibilité d’hébergement sans se ruiner. Se réveiller au petit matin en plein cœur de la nature, sur le bord d’un lac ou entouré de montagnes, peut être un pur plaisir!

Au Québec, nous sommes d’ailleurs des fervents de ce type d’hébergement, qui est plutôt une activité à faire en famille ou entre amis. Si le coeur vous en dit, j’ai un article complet sur le camping au Québec.

Si vous planifiez ce genre d’expérience, vous devrez avoir en votre possession un minimum de matériel de camping (tente, sac de couchage, réchaud et gamelle, etc) selon le type d’expérience que vous voulez vivre et des conditions de l’environnement dans lequel vous pratiquerez cette activité.

Lorsqu’on voyage, il est parfois possible de vivre cette expérience lors d’un tour organisé avec un guide local. Vous n’aurez à ce moment probablement aucun matériel à fournir, si ce n’est que de votre sac de couchage. Vous pouvez aller jeter un oeil sur mon article quoi apporter en voyage: la liste complète de mon sac à dos, où j’y parle du sac de couchage et de son importance en voyage. Dans d’autres cas, si vous n’aviez pas prévu de dormir sous la tente lors de l’un de vos voyages et que l’opportunité se présente, vous pourrez toujours faire l’achat ou la location du matériel une fois sur place.

Utiliser le Couchsurfing

Bien qu’étant encore inexpérimentée dans ce type d’expérience, beaucoup de voyageurs font éloges de cette pratique. Vous pouvez d’ailleurs retrouver un très bon article de Ryan Lesacdos sur son blog de voyage.

Le couchsurfing consiste en la possibilité de dormir gratuitement chez des gens qui offrent un espace aux voyageurs. Selon les adeptes, l’objectif premier de cette pratique n’est pas d’avoir un logement gratuit, mais bien de créer des rencontres et d’échanger. Quoi de mieux que de loger directement chez les locaux pour connaître les bons plans de la ville et pour s’imprégner complètement de la culture de la région?

Il est préférable d’offrir aux hôtes de payer la nourriture en échange et si vous avez un certain talent en cuisine, pourquoi ne pas leurs offrir de faire une spécialité de votre pays. Une bonne manière de remettre à notre façon un peu de ce que l’on reçoit. S’ils acceptent de recevoir des voyageurs dans leur intimité, ça doit être en partie pour voyager un peu en demeurant à la maison.

Vous pouvez visiter le site de Couchsurfing afin de vous inscrire et de trouver un endroit sympa où pratiquer ce genre d’expérience lors de votre prochain voyage.

Dormir chez l’habitant

type d'hébergement chez l'habitantLa meilleure manière de s’imprégner de la culture locale est de passer une ou plusieurs nuits chez l’habitant. Plusieurs agences de voyage offrent des excursions avec nuit chez l’habitant. Cependant, si vous préférez l’authenticité, pourquoi ne pas approcher vous-mêmes les familles d’un village ou le faire de manière planifiée avec le couchsurfing expliqué précédemment.

Offrez des aliments ou des biens de base à la famille, un peu d’argent aussi peut-être. Offrez-leur votre aide pour des travaux quotidiens avec les animaux, dans les champs, dans la construction. Vous pourrez de la sorte, partager des moments uniques, faire de belles rencontres et économiser un peu d’argent pour l’hébergement. Il suffit d’avoir un peu d’audace à la manière de Nans et Mouts de l’émission française Nus et Culotés et de laisser sa timidité de côté.

Privilégier les transports de nuit

type d'hébergement en transportSi vous envisagez de faire de longues distances en transport, il pourrait être intéressant de considérer cette possibilité. En plus de rentabiliser votre temps  de voyage, vous économiserez du même coup une nuit d’hébergement. Plusieurs autobus et trains offrent des horaires de nuit sur les longues distances. Des couchettes sont souvent disponibles et tout dépendant du prix que vous êtes prêts à débourser, vous aurez accès à divers types de couchettes. Informez-vous des horaires des autobus et des trains une fois sur place ou consultez vos guides de voyage afin de voir si ces possibilités existent. Certes,  il est clair que ce ne sera pas vos meilleures nuits, mais si elles sont occasionnelles vous vous en remettrez assez facilement.

Louer un appartement, le type d’hébergement en colocation

type d'hébergement en colocationQui n’a jamais regardé le film culte l’Auberge espagnole et ne rêve pas de vivre une telle expérience? En voici l’occasion!

Si vous planifiez un séjour de plusieurs jours ou plusieurs semaines au même endroit, envisagez la possibilité de louer un appartement ou une chambre en colocation. Les tarifs à la semaine ou au mois permettent de faire des économies. Informez-vous sur place des possibilités de location, dans les journaux et sites internet locaux ou utilisez le site Airbnb pour faire vos recherches de logements.

Outre l’opportunité de vous faire de nouveaux amis, vous pourrez également économiser en allant faire des courses et en cuisinant vous-mêmes.  Pour avoir vécu l’expérience à Dublin en Irlande avec  quatre colocataires de différentes nationalités, je peux vous dire que c’est une expérience très enrichissante à vivre.

Faire du Wwoofing ou du bénévolat contre le gîte et le couvert

wwoofingLe wwoofing consiste à donner de son temps gratuitement dans une ferme biologique en échange du gîte et du couvert. Il est possible de participer à ce genre d’activité dans plusieurs pays du monde. Vous pouvez vous inscrire en ligne sur les sites nationaux des pays où vous voulez en faire. Par exemple, au Canada, le site Wwoof Canada permet de pouvoir trouver un hôte dans les différentes provinces canadiennes. Pour les pays qui ne bénéficient d’aucune organisation nationale, le site Wwoof Independents regroupent des opportunités dans 41 pays différents.

Ce type d’hébergement vous permettra non seulement d’économiser de l’argent le temps que vous travaillerez à la ferme, mais également il vous offre la possibilité de connaître le quotidien d’une famille ainsi que leur culture du même coup. Vous serez directement en relation avec les gens qui vous recevront pendant quelques jours voir quelques semaines. Peut-être apprendrez-vous un savoir-faire qui fera naître de nouvelles passions en vous.

Faire du bénévolat est également une opportunité d’avoir le gîte et le couvert gratuit ou moyennant une petite somme d’argent. Plusieurs endroits proposent ce type d’activité dans la plupart des pays. Mieux vaut s’informer sur place auprès des agences de voyage et des hôtels, dans un guide de voyage ou visitez également le site Workaway qui permet le même genre d’expérience que le Woofing, mais dans plusieurs types de domaine. Ceci vous permettra de connaître les différentes possibilités

Faire un échange de maisons

Ce type d’hébergement est principalement pour les gens qui détiennent minimalement un appartement dans leur pays d’origine et qui désirent visiter un pays sans trop se déplacer une fois sur place. Pour un voyage en famille, cela peut être une belle possibilité. Il faut tout de même accepter que des étrangers vivront dans vos affaires.

Le principe consiste à trouver une personne qui est prête à échanger sa maison contre la vôtre pour une certaine période, et ce sans le moindre coût. Avec un peu de flexibilité, vous trouverez bien quelqu’un qui désire venir passer quelque temps dans votre ville et dans les dates qui vous conviennent. Le site Trocmaison peut être une première piste pour dénicher la personne idéale à cet échange. Sinon le Nightswapping, à mi chemin entre l’échange de maison et le couchsurfing (voir l’article), peut être une belle possibilité.

Faire une retraite dans un lieu de culte

type d'hébergement en retraiteDans certains pays il est possible de dormir dans un temple, un monastère ou une église. Certains endroits reçoivent les voyageurs de passage. Informez-vous dans les villages sur votre route pour voir si certains endroits accueillent les gens.

Dans certains temples en Asie, il est possible de faire des retraites et d’en apprendre davantage sur la vie monastique. Partager le quotidien des moines bouddhistes peut être une belle occasion d’en apprendre davantage sur la culture religieuse locale et vous imprégner de la sérénité des lieux.

Vous pouvez aussi retrouvez plusieurs autres conseils aux voyageurs en parcourant le blog.

Type d’hébergement en 10 possibilités pour voyager pas cher
5 (100%) 1 vote
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

4 commentaires

  • Pas mal de bonnes idées ! Effectivement, voyager de nuit, en plus de gagner du temps, ca économise une nuit à l’hôtel. Encore faut-il le faire dans un pays « safe », je pense à l’Asie par exemple, je n’ai jamais eu de souci en dormant dans un train ou bus.
    Pour les « retraites » dans les temples, souvent c’est payant et plutôt très cher ! Que veux-tu les occidentaux stressés sont prêts à payer une fortune pour un peu de spiritualité !
    Cindy Articles récents…Où faire un baptême de plongée ?My Profile

    • Bonjour Cindy,
      Merci pour le commentaire sur le blog et bienvenue 🙂 Oui tu as raison,il faut le faire dans un pays safe. Au Guatemala par exemple on m’avait mis en garde de ne pas voyager de nuit. Je crois que l’Asie est assez safe, mais l’Amérique du sud et centrale vaut mieux s’informer aux locaux avant de prendre le risque.

      Pour une retraite officielle c’est vrai que c’est payant et très cher. Mais dormir dans un lieu saint ne l’est pas partout. J’ai souvent lu des récits où les gens arrivaient dans un village et souvent ils pouvaient dormir dans l’église, le temple. Mais c’est tout à fait vrai qu’un touriste se développe autour des retraites dans certains pays comme l’Inde où c’est devenu super populaire. Et là le prix est loin d’être dans la catégorie abordable malheureusement.

  • J’ai toujours aimé les bus de nuits pour cette raison. Pour la majorité des pays d’Amérique du sud, c’est aussi assez « safe ». Naturellement il y a certain bus de nuit que j’ai pris dans des coins reculé de Bolivie par exemple ou je dormais avec mon petit sac à dos dans mes bras, ceci dans les bus locaux les moins cher possible. Pour la majorité je n’ai jamais eu trop peur de laissé mon sac entre mes pieds en ayant toujours l’une des ganses enroulée autour d’une jambe. De cette manière tu te réveille rapidement si jamais ton sac bouge. J’avais été averti que plusieurs s’était fait voler par dessous les bancs, mais je n’ai rien vu de telle directement. Je crois qu’il faut simplement suivre ses « feeling », si tu as un doute ne prend pas de chance. 😛
    Normand Articles récents…Clin d’oeil historique : Les fortifications de la ville de QuébecMy Profile

    • hehe on fait exactement la même chose…j’ai souvent mon sac enroulé autour des jambes. Disons que c’est plus dissuasif pour les voleurs…

Laissez un commentaire

CommentLuv badge