Pin It

Les enjeux de communication en Chine: Quelques trucs pour y remédier

communiquer en chine

Retrouvez dans cet article quelques petits trucs que vous pouvez utiliser pour faciliter les échanges en Chine, pays où les enjeux de communication rendent le voyage parfois difficile.

Faire face aux enjeux de communication

temple en chineRécemment je vous ai offert un article sur mes impressions de la culture chinoise qui m’avait tantôt choquée, tantôt fascinée. Une chose qui m’a marqué de ce pays est la difficulté que le voyageur éprouve pour communiquer. En Asie du Sud-Est, il est aisé de dialoguer ou de se débrouiller avec la langue anglaise. Par contre, en Chine nous sommes confrontés à la barrière de la langue, et ce, de manière continue. Les Chinois ne parlent pas l’anglais, à de rares exceptions principalement en ville, et rien n’est adapté pour le voyageur étranger. Les menus au restaurant, les billets de bus et de trains, les enseignes sur les bâtiments, tout y est inscrit en symboles chinois. Il est extrêmement difficile de s’orienter, de demander des informations, de connaître les prix, de commander un repas et d’avoir une discussion avec les populations locales.

L’incapacité de compréhension en voyage amène parfois des moments de stress. Malgré la marée humaine autour de nous, on se sent bien seul dans un univers qui n’est pas le nôtre et dont nous sommes l’intrus. Nos innombrables babillements ne servent généralement à rien, car ils sonnent comme des sons incongrus à leurs oreilles. C’est l’équivalent de revenir à nos premières années de vie, alors qu’on ne maîtrisait point l’usage des mots. À l’exception près qu’ici nous en sommes pleinement conscients.  Personnellement, mes premières minutes en Chine furent un peu angoissantes. Je me demandais comment j’allais réussir à voyager dans ce pays, alors que me rendre à ma première auberge relevait déjà du défi. Ça l’inaugurait bien mal pour la suite! L’homme (ici la femme) ayant la capacité de s’adapter à son environnement et d’user de débrouillardise face à une situation sans issue, il m’aura fallu que quelques heures pour mettre en place certaines techniques qui m’auront été utiles jusqu’à la fin de mon voyage me permettant  ainsi de l’apprécier davantage.

chine expert localDe plus, si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique en Chine, prenez contact avec Emilie ou les autres experts locaux de Evaneos.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec eux en Chine!

 N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

Quelques trucs pour y remédier

 1. Apprenez en chinois les chiffres avec les doigts

En Chine, contrairement aux autres pays dans le monde, les chiffres ne sont pas exprimés de la même manière avec les doigts. Lorsque nous ne sommes pas informés de cette différence, ça peut prendre un certain temps avant de comprendre que leurs drôles de mimes signifient, par exemple, le montant que vous devez payer. J’ai longtemps cru que  le croisement de deux doigts voulait dire « Non » alors qu’en réalité la personne voulait me dire que le coût était de 10 yens. Voici un petit tableau qui vous permettra dorénavant de compter en chinois avec les doigts.

Compter jusqu’à 10 avec les doigts

compter en chinois

Source: http://madeinbeijing.over-blog.com

2.Priorisez les auberges jeunesses aux hôtels

La barrière de la langue est une réelle difficulté en Chine. On tient souvent pour acquis que les réceptionnistes dans les hôtels se doivent de parler la langue internationale. Détrompez-vous, car en Chine ce n’est pas le cas. Par contre, nous avons constaté que dans les auberges jeunesses, le personnel est beaucoup plus à l’aise avec l’anglais. Ils deviennent donc les rares personnes ressources pour vous aider et renseigner. Vous y retrouverez même de petits papiers d’indications vers les gares et stations de bus écrits en symboles chinois.  Plus qu’à remettre ce bout de papier au chauffeur de taxi et vous voilà à destination.

3. Faites écrire vos informations nécessaires en chinois sur un papier

Lorsque vous avez la chance de rencontrer une personne qui parle anglais, profitez-en pour lui demander d’écrire les informations dont vous avez besoin. Ceci facilitera les transactions, les réservations et vos déplacements. Nous avons  utilisé cette technique à plusieurs reprises pour nos déplacements et nous sommes toujours arrivées à destination.

 4. Utilisez votre guide de voyage pour la traduction des villes en caractères chinois avec phonétique

J’utilise toujours un guide de voyage lorsque je pars à l’étranger. Il est souvent bien utile pour dénicher des adresses d’hôtels et de restaurants et pour planifier les déplacements, mais en Chine mon Lonely Planet s’est avéré indispensable. Le nom des villes et des endroits à visiter est écrit en caractères chinois, mais également en pinyin afin de faciliter la prononciation des mots. Vous n’aurez donc qu’à pointer l’endroit que vous souhaitez aller et vous amusez à en prononcer le nom.

lonely planet Chine

 5. Utilisez des pictogrammes

Personnellement je ne l’ai pas utilisé, mais un guide de conversation en images pourrait vous servir. Que ce soit pour pointer un poulet ou des toilettes, ces petits pictogrammes universels pourraient éviter bien des incompréhensions et faciliter le dialogue. Voici un exemple de guide de conversation en images: G’Palémo, publié par le Routard.

 6. Ayez un traducteur de langues sur votre téléphone intelligent

Lors de mon voyage en Chine, je n’avais pas de telle application sur mon smartphone. Par contre, certains Chinois l’ont utilisé afin de pouvoir nous aider. À tour de rôle nous nous échangions le téléphone et les mots prenaient formes. Un dialogue venait de se créer en quelques secondes autour de ce petit appareil. J’ai fait quelques recherches et je vous ai trouvé une application pour Iphone, Huaying, qui ne nécessite aucune connexion internet. Il pourra s’avérer bien pratique lorsque vous serez perdus et que vous chercherez votre chemin.

smartphone chine

 7. Gardez toujours sur vous un carnet et un crayon

Un petit conseil, gardez toujours à portée de main un calepin et un crayon. Il servira à dessiner des pictogrammes, y faire inscrire des informations en chinois ou y inscrire l’heure que vous désirez prendre votre train. Ce négligez pas ces petits accessoires,  ils vous seront utiles à tout moment.

 8. Faites une capture d’écran sur l’adresse en chinois de votre auberge lors de la réservation en ligne

Lorsque vous réservez une chambre via Hostelworld ou Hostelbooker, vous retrouvez habituellement l’adresse au bas de la réservation traduite en chinois. Pensez à faire une capture d’écran de la réservation avec votre téléphone. Elle vous sera bien utile lorsque vous arriverez à destination et que le chauffeur de taxi voudra savoir où vous allez.  De plus, s’il ne connait pas l’endroit, le numéro de téléphone lui permettra d’appeler directement à l’auberge pour prendre les indications.

 9. N’ayez pas peur de mimer

En Chine, soyez prêt à mimer. C’est bien souvent la manière de communication que vous utiliserez lorsque vous aurez envie de savoir où sont les toilettes 🙂 C’est rigolo, mais efficace!

mimer en chine

 10. Apprenez quelques mots de la langue locale

Il y a une variété de langues et de dialectes dans le pays, ce qui rend la communication encore plus difficile d’une région à l’autre.  Apprendre quelques mots de base du Mandarin peut tout de même vous donner un coup de pouce. Les fameux « Nǐ hǎo » (bonjour) et « xièxie » (merci) sont vus comme une marque de politesse et ils vous amèneront certainement des sourires.  Celui qui nous a été très utile pour connaître le prix d’un bien ou d’un service est « duōshao qián » et se prononce quelque chose comme « Douchowchen ». Avenant que vous êtes plus à l’aise que moi avec le mandarin et les dialectes locaux, rien de vous empêche d’en apprendre davantage. Vous les épaterez à coup sûr!

guide voyage Chine

En espérant que cet article pourra vous aider à vaincre en partie la barrière de la langue et que vous pourrez, vous aussi, entrer en communication avec les populations locales. Je vous le garanti, ça en vaut la peine.

Vous pouvez agrandir les images en cliquant sur les photos

Et vous que faites-vous pour faire face aux enjeux de communication lorsque vous voyagez?

 

Les enjeux de communication en Chine: Quelques trucs pour y remédier
5 (100%) 2 votes
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

15 commentaires

  • J’ai toujours trouvé très amusant que dans de nombreux pays, on ne commence pas à compter 1 avec le pouce, puis 2 avec le pouce et l’index … etc, comme nous le faisons nous. Le pouce est utilisé en dernier. Par contre, je ne connaissais pas du tout les 6 à 10 avec toujours une seule main.
    C’est sûr qu’avec le chinois, c’est tout de même loin d’être trivial les pictogrammes ! Avec certaines langues, il reste assez simple d’apprendre l’alphabet pour pouvoir ensuite lire phonétiquement, mais là, c’est peine perdue !
    Moi qui ne suis pas forcément un grand fan des nouvelles technologies en voyage, je suis d’accord que pour le coup, un traducteur de smartphone peut rendre quelques services !
    PS : C’est dommage qu’il n’y ait pas de flux RSS sur ton blog Rachel. Je suis venu déjà quelques fois, mais je rate les 3/4 des articles. C’est plus pratique que FB et consorts le flux RSS, ton thème n’offre pas cette option ?
    Laurent Articles récents…L’Inde du Sud côté Kerala et KarnatakaMy Profile

    • Bonjour Laurent,

      Merci pour le commentaire concernant le flux rss. Effectivement je n’offrais pas cette possibilité et c’est bel et bien une erreur de ma part. J’ai ajouté l’option dans ma sidebar, alors tu peux maintenant t’abonner et ne rien manquer 🙂

  • Il y a pire que les chinois pour compter sur ses doigts : les indiens ! Qui ouvrent et ferment la main autant de fois que nécessaire. Chose hautement logique tu imagines puisque cela implique de compter en même temps !

    J’aime particulièrement le fait que les chinois parlent chinois et écrivent en chinois, ça a le mérite de nous dépayser et ça garantie les surprises lorsqu’il faut choisir au hasard un menu sur la carte. Mais c’est vrai que souvent ils ne connaissent ni hello, ni yes, ni no, vraiment rien.

    Pour se faire, je commence par écrire l’adresse de l’auberge voir des villes principale en Chinois, je le fait moi et même les chinois n’en reviennent pas, ça doit ressembler à l’écriture parfaite d’un gosse qui vient d’apprendre à écrire :).

    Sur la route quand je dois demandé la direction, j’essaye toutes les prononciations possible jusqu’à ce qu’ils comprennent et après une ou deux fois, j’ai la bonne.

    En général j’ai un bon feeling avec les chinois et même sans parler la langue je ne sens pas trop la barrière. Je connaissais quand même le « Ni Hao », et « Xiéxié » qui se prononce chéché, au début je le prononcé à la française c’était bien sûr incompréhensible. Sinon il y a un truc qui ressemble à tibeudonne et qui veut dire « Laisse tomber, je ne comprends rien » 🙂
    Bertrand Articles récents…Première bougie !My Profile

    • ah ouin c’est une drôle de manière de compter ca en Inde! Je n’y suis pas allée encore… au moins je saurai lorsque j’y mettrai les pieds 🙂 Tibeudonne.. et bien..un mot fort important à apprendre pour la prochaine fois. Je risque de l’utiliser assez souvent, car je sais pas ce qu’ils pensent parfois les gens mais ils nous parlent comme si on devait tout comprendre ce qu’ils disent. Merci Bertrand de ce nouveau mot de vocabulaire 🙂

      • Ce n’est pas « Tibeudonne » mais « ting pu tong » qui veut dire je ne comprends pas ce que j’entends alors que « kan pu dong » veut dire je ne comprends pas ce que je vois ou ce que je lis car quelques fois quand ils voient qu’on ne comprend pas leur langage,certains chinois nous écrivent le caractère dans leur main et là, si on ne sait pas lire l’écriture chinoise, on comprend encore moins… Pour voyager en Chine, c’est en effet très bon d’apprendre quelques phrases courantes car en dehors des étudiants et des hommes d’affaires, les Chinois ne parlent pas anglais.

        • oh lala.. mais c’est tellement complexe leur langue! je vais essayer de retenir ces deux mots hehe qui me seront certainement utile 🙂

  • Salut,

    Merci pour ton article, il nous a servi pour notre voyage en Chine. Notamment l’application de traduction : Pas un jour sans qu’on ait eu à la sortir 🙂
    On quitte l’empire du milieu avec un peu de tristesse ! Ce pays est tellement Accueillant !

    • Bonjour à vous deux,
      Je suis super contente d’apprendre que mon article a pu vous être utile. Je comprends très bien votre ressenti.J’ai quitté la Chine avec ce même sentiment…mais je me suis promise que j’y reviendrais 🙂 Quels régions avez-vous fait?

  • Bonjour

    L’an dernier, dans un café Internet (wangba), un jeune m’a abordé avec son téléphone mobile avec traducteur…je me suis branché sur google traduction et noous avons pu ainsi jaser durant un bon 30 minutes : lui : chinois-anglais moi: français-chinois.

    Mais cette année, pour mon quatrième voyage en Chine, j’ai téléchargé les « packs de langues » (français-anglais-coréen-chinois) de Google sur ma tablette…super, car je n’aurai pas besoin de WiFi. Utile pour les longs voyages en train.

    Jacques
    Jacques Articles récents…Noël en Asie (9) … Musique de Noël sud-coréenneMy Profile

    • ahh mais je ne connaissais pas du tout ce pack…est-il disponible également sur iphone dans les applications? Un outil vraiment pratique ca.. merci pour cette découverte Jacques 🙂

  • Bonjour,
    Un moyen parmi d’autres d’établir un contact direct avec les populations des pays visités.
    Simple, efficace, sympathique pour les autochtones de voir des étrangers porter des messages dans leurs langues.
    Je recherche des tourmondistes ambassadeurs voir sur le site http://www.let-s-talk.com
    Merci.
    Pat.

Laissez un commentaire

CommentLuv badge