Pin It

Mon expérience de la Coupe du monde en Colombie

fiesta fifa

Le football, une religion en Amérique du Sud

Pour écrire un billet complet à ce sujet, il faut vraiment que l’expérience m’est marquée. Je connaissais déjà de réputation l’importance qu’a le football (soccer) dans la vie des habitants des pays d’Amérique du Sud. Mais le vivre en « live » c’est une autre histoire. C’est ressentir cette passion dans chacun des gestes, des mots et des manières de vivre de ces derniers.

moi coupe du monde

Vivre la Coupe du monde en Colombie

Nous avons la chance d’être en Colombie pendant la coupe du monde. Nous sommes arrivées dans le pays alors qu’il n’y avait que le premier match de jouer. Nous sommes donc dans le feu de l’action. Mais de toute manière, ici comment faire autrement?

Dès notre arrivée à notre premier hôtel à Bogota, un touriste m’a montré des vidéos tournées avec son Iphone quelques jours plus tôt sur la place Simon Bolivar. (Vous pouvez aussi voir mon article sur Quoi visiter à Bogota) Des milliers de personnes étaient rassemblées, criaient, faisaient un vacarme de fou. C’est clair que dès ce moment, malgré les tristes conséquences des 9 personnes décédées dans le pays suite à cet événement mondial, je voulais plus que tout vivre ce moment à mon tour.  Et ces moments n’ont pas tardé.

Depuis le tout début nous n’avons manqué aucun match de la Colombie. Nos activités sont toujours prévues en fonction d’être revenues à l’heure pour les écouter. Même le prochain prévu contre le Brésil, nous voulions être de retour de la finca de café juste à temps pour l’écouter.

L’ambiance de fête est toujours au rendez-vous

Nous avons pu expérimenter plusieurs ambiances depuis qu’on est ici. Ceci dépend de l’endroit où nous sommes. À Bogota, faute d’avoir trouvé le gros rassemblement, nous avons écouté le match dans un pub. C’était bien, mais incomparable à ce qui nous attendait par la suite. Mais l’ambiance d’après match était juste hallucinante dans les rues de Bogota. Les voitures klaxonnaient pendant des heures, des gens criaient « Colombia, Colombia » et soufflaient dans des trompettes aux couleurs du drapeau colombien.

accessoires coupe du monde colombie

Mais ce qui est surtout frappant, c’est que tout le monde, à quelques exceptions près, portent le fameux gilet jaune de l’équipe nationale. Nous voyons ce gilet partout où nous allons. Sur les gens, dans les boutiques, dans des stands de rue. Sans compter les centaines d’accessoires aux mêmes couleurs associés tels que des chapeaux, des lunettes, etc. Même les bébés naissants ont leur uniforme et leur petit bandeau sur la tête et les chiens portent le fameux gilet. Personne n’y manque. La fierté nationale est intense. Les femmes portent même sur leurs ongles les couleurs du drapeau.

fiesta fifa colombiefifa colombie bébé

À San Gil (voir aussi l’article sur San Gil, la mecque des sports extrêmes), nous avons assisté à un match dans un parc avec des milliers de personnes. Malgré le soleil qui tapait fort, tous étaient au rendez-vous pour vivre le moment ensemble. Quand l’équipe colombienne comptait un bus, la foule se levait, dansait, criait. C’était une marée humaine qui tous en cœur exprimaient leur joie soudaine. Mais quand l’équipe adverse marquait un but, aucun son ne sortait de l’assistance. Même pas un bouh de désarroi…On se demandait même si le ballon était entré dans le filet. La déception ici amène le silence.

coupe du monde colombie

Le dernier match, nous l’avons vécu dans un petit bar extérieur à la sortie de la plage de Santa Marta. Encore toute trempées de notre baignade, nous avons rejoint le groupe qu’on entendait crier au loin. Juste en face du bar, une « tienda » (dépanneur) avait installé un téléviseur à l’extérieur et recevait près d’une cinquantaine de personnes qui à chacun des buts dansaient sur le son d’un groupe improvisé de musique. Les gens s’envoyaient sur la tête des poches d’eau, de la fécule de maïs, bloquaient la route, criaient et dansaient sans arrêt pendant des heures.

Nous nous sommes jointes à eux. Nous avons dansé dans la rue, fait le petit train, avons partagé ces moments avec eux. Plusieurs hommes ont tenté de m’apprendre à danser comme eux. Je suis bien triste d’avouer qu’ils n’ont pas réussi à me transmettre leur talent.

coupe du monde colombie fiesta

Les colombiens sont des gens vivants, faciles d’approche et accueillants, mais qui boivent une quantité phénoménale d’alcool. De la bière Aquila et Poker ou de l’Aguadiente, un alcool fort fait en Colombie. Autant vous dire qu’à 21hrs le décor dans la rue est moins joli. Les gens sont saouls et les bagarres commencent. C’est le moment qui sonne le signal qu’il est temps pour nous de rentrer.

Fidèles jusqu’à la fin

Demain c’est le match contre le Brésil. Ce sera un difficile celui-là. Mais nous serons là…bien fidèles au poste à acclamer ces joueurs que nous commençons à reconnaître. Je dois même avouer avoir un faible pour James. 🙂

Si vous prévoyez un voyage pendant le mondial, n’hésitez pas à vous rendre en Amérique du Sud. Ce sera une expérience extra à coup sûr. Pour moi ce fut un bel adon et cela restera un des moments forts de mon voyage dans ce pays. Malgré les quelques événements malheureux, ce sport rassemble et il nous a permis de rencontrer des gens de ce peuple et de vivre des émotions intenses avec eux. Quoi de mieux pour entrer au cœur de la culture d’un pays que par le sport? D’ailleurs, je me plais bien à jouer avec les enfants dans la rue. Et à ce qu’ils disent…elle joue pas mal du tout la canadienne 😉

Note de fin: À l’heure où je publie ce billet, la Colombie vient de perdre son dernier match contre le Brésil. Malgré les coeurs tristes et la déception dans le regard des gens, et le nôtre, les gens continuent d’acclamer depuis des heures leurs héros qui les ont fait vibrer jusqu’à la toute dernière seconde. Merci Colombie de nous avoir fait vivre et transmis le temps d’un moment cette belle passion qui vous unit.

coupe du monde colombia

Comment avez-vous aimé cet article? 🙂
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

12 commentaires

    • Tu dis!!!! J’ai jamais suivi la coupe du monde de ma vie. Mais être ici, ca fait partie de l’expérience culturelle. Et j’y ai vraiment pris un réel plaisir.

    • Je suis justement en train de la découvrir et je suis bien d’accord avec toi. J’ai bien reçu ton courriel Laurent..malheureusement je n’aurai pas le temps d’aller dans le désert. Il ne me reste qu’une petite semaine dans le région de Medellin avant le retour. Mais un jour peut-être 🙂 Et merci des infos.

      • Medellin doit être joli aussi.

        Ce que j’ai retenu de la Colombie, c’est qu’elle demande du temps pour être approfondie.

        Mais j’aime me répéter, c’est SPLENDIDE !!!!!!

        Le désert, pour ceux qui n’ont pas pu lire, commence à Uribia tout au Nord de la Colombie et se poursuit jusqu’à Punta Gallinas (le paradis final) il faut prendre 2 heures de bateau pour s’y rendre et loger par exemple une ou deux nuit chez les Indiens Wayuus en hamac ou sur un matelas dans quelques cabanes disponibles pour ceux qui n’apprécient pas les filets 😉

        A bientôt Rachel, merci pour tes photos.

        • Ahhh le désert est dans le nord.. je croyais qu’il était dans le sud de Bogota. Je sais qu’il y en a un dans ce coin là aussi. J’ai été dans le nord en plus.. dommage que j’ai pas eu les infos avant car ca avait l’air vraiment sympa. Et merci de les donner pour les lecteurs. Ca l’air vraiment super comme endroit et expérience alors si les gens peuvent en profiter alors tant mieux. à bientot à toi aussi Laurent 🙂

  • Waou , quelle expérience tu as beaucoup de chance , j’aime beaucoup les blogs ‘voyages’ et je suis bien contente de découvrir le tien , j’ai vu ton article également de ton voyage en grèce et tu m’as appris beaucoup de chose , j’aime bcp la présentation de ton blog , bonne continuation 😉 Bisous

    • Merci pour le commentaire 🙂 En Grèce se n’est pas moi par contre hehe…je n’y ai jamais mis les pieds encore. Mais ca viendra bien. Bienvenue sur le blog en passant et j’espère qu’au fil du temps cela continuera à te plaire. 🙂

  • wow, je suis colombien et je suis tres de le fier. Je suis tres content qu’un etranger a adoré mon pays. Le mondiel,bon, c’était plus que parfait pour nous, on a devenu encore bonnes au foot! les gens ici, magnifique. J’éspere que plus des etranger pouvent decucvir ce magnifique pays, A plus mes amis francais.
    P.T: Pardon par mon francais.

    • Bonjour Sabastian 🙂 Bienvenue sur le blog. Et oui j’ai vraiment beaucoup ton pays. Les gens s’y intéressent encore de plus en plus d’ailleurs. Ce sera une destination de plus en plus couru. Pour l’instant j’ai surtout croisé des voyageurs long court qui traversent l’amérique du sud. Mais lorsque les gens réaliseront que les pays n’est pas aussi dangereux que tout ce qu’on peut lire, les gens viendront c’est certain. Vous êtes un peu très gentil et accueillant et vous avez énormément de choses à offrir aux voyageurs. Je conseillerai ton pays c’est certain 🙂

      En passant ton francais est pas mal 🙂 Meilleur que mon espagnol. Au plaisir.

  • l’expérience doit en effet être à vivre. Nous avons un Colombien au travail, et c’est vraiment une religion. On est fan de hockey au pays, mais l’ampleur n’est jamais aussi fort. Pour que le Brésil cesse de fonctionner lors du match de l’équipe national, c’est dire…

    • J’te jure c’est fou! Rien à voir avec notre passion du hockey. Même en finale de la coupe stanley. L’énergie sur place.. ouff que dire. Pour que j’ai eu envie de pleurer quand l’équipe colombienne a perdu, il fallait vraiment que leur magie s’opère sur moi.

Laissez un commentaire

CommentLuv badge