Pin It

Parcs Sépaq : Mes 5 coups de coeur pour de la randonnée au Québec

parc sépaq randonnée québec

Retrouvez mes 5 parcs Sépaq coups de coeur pour faire de la randonnée au Québec. Une belle manière de découvrir notre beau territoire naturel. 

La randonnée au Québec

Je ne vous apprends rien en vous disant que l’une des plus grandes richesses du Québec, autre que la gentillesse de ses habitants, est la beauté de ses paysages. Le Québec a une nature généreuse composée de grandes forêts et d’innombrables cours d’eau. Dès que j’ai un week-end de libre, j’aime sortir de la ville pour me retrouver en nature. Certes, Montréal est une belle ville, mais il n’y a rien de plus agréable que de respirer un bon grand bol d’air frais en forêt. Et l’une des activités que je préfère, pour son accessibilité et le bien-être qu’elle procure, est la randonnée.

randonnée au Québec Sépaq

Les lieux pour la pratiquer ne manquent pas au Québec. Notre territoire est couvert de chemins de randonnée. Vu l’intérêt de plus en plus grand des gens pour cette activité, toutes sortes d’outils ont été créés pour choisir ses randonnées en fonction de la localisation, de ses intérêts et de son niveau d’endurance physique. Autre que le livre Randonnée pédestre au Québec d’Ulysse, il y a la nouvelle application Hikster qui recense plus de 9000km de sentiers au Québec.

Comme je suis fan des parcs de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) qui sont très bien préservés et où il est possible de faire de belles randonnées et du camping, j’ai envie de vous partager mes 5 parcs Sépaq coups de coeur pour y faire de la randonnée au Québec.

randonnée au Québec parc Grands-Jardins

 

Mes 5 parcs Sépaq coups de coeur pour de la randonnée

La Sépaq compte 27 parcs nationaux et plusieurs réserves fauniques dispersés à la grandeur du territoire québécois. Je suis encore très loin de les avoir tous visités, car certains se trouvent très loin dans le Grand Nord québécois. J’ai eu tout de même la possibilité de faire du plein air dans plusieurs d’entre eux. Voici mes 5 parcs Sépaq coups de coeur pour faire de la randonnée au Québec.

Parc de la Jacques-Cartier Sépaq

 

Parc des Grands-Jardins

La première fois que je suis allée au parc des Grands-Jardins dans la région de Charlevoix, c’était dans le cadre de mon baccalauréat en géographie. Avec mon groupe et un professeur, nous partions sur les routes du Québec pour étudier différents types d’écosystèmes. Le parc des Grands-Jardins a une spécificité bien à lui. Au sommet de certaines montagnes, comme celui du Mont-du-Lac-des-Cygnes, on retrouve un écosystème nordique, la taïga, que l’on retrouve habituellement dans le Grand Nord québécois. J’étais heureuse de pouvoir y retourner cette année, car j’avais comme souvenir la beauté des paysages. Le parc des Grands-Jardins est immense et les routes qui le traversent offrent des panoramas exceptionnels.

sépaq parc des Grands-Jardins

Le parc a subit un incendie qui a dévasté une partie de sa couverture végétale, mais la nature reprend et offre un décor qui diffère par endroit. Du haut des sommets, on peut voir la vallée du Gros-Bras et des montagnes sauvages. Mais ce que j’aime également de ce parc se retrouve sous nos pieds. Son sous-bois est rempli de mousses et lichens de toutes sortes. Un tapis végétal riche qui sert de garde-manger à une population de caribous. Par contre, je trouve le réseau de sentiers de randonnée limité. Sur la grande superficie du parc, il n’y a que 30km de sentiers balisés. Mais la beauté de ces derniers n’a d’égal, principalement la boucle du Pioui à laquelle on peut ajouter le sommet du Mont-du-Lac-des-Cygnes. Une randonnée d’environ 12km qui nous amène sur les crêtes avec des points de vue qui se succèdent.

randonnée parc des Grands-Jardins

mont lac des cygnes randonnée

Le sentier de La Chouenne offre également de beaux points de vue sur son sommet.

sentier Pioui parc Grands-Jardins

J’ai aussi bien aimé la randonnée sur le sentier de La Chute qui suit la rivière Malbaie et qui se termine à une chute.

sentier chute parc Grands-Jardins

Je n’avais jamais marché dans une forêt à l’allure de celle que l’on retrouve sur ce sentier, où la taïga, avec sa végétation bien spécifique, domine. C’est tellement beau! Un gros coup de coeur pour ce parc Sépaq.

Parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Si vous vous rendez au parc Sépaq des Grands-Jardins, ne passez pas à côté de cet autre magnifique parc de la région de Charlevoix, le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Il offre un réseau de sentiers de près de 40km qui permet d’admirer une impressionnante vallée où coule la rivière Malbaie et qui est entourée de parois parmi les plus hautes à l’Est du pays.

parc sépaq hautes-gorges-de-la-rivière-malbaie

Comme j’y étais que pour la journée, j’ai fait le sentier le plus populaire du parc, mais non le moindre, l’Acropole-des-Draveurs. Avec un dénivelé de 800 mètres sur une distance aller-retour de 11km, j’ai trouvé cette randonnée qui monte à pic assez éreintante. Mais que dire de la vue une fois au sommet! Une vue plongeante sur la vallée, alors qu’on se trouve à flanc de falaises. C’est une vue unique au Québec à voir absolument si votre condition physique vous le permet.

Sépaq Acropole-des-Draveurs

 

Parc de la Gaspésie

Le parc de la Gaspésie, dans le région du même nom, n’est pas facilement accessible pour ceux qui vivent dans le Sud de la province comme moi. La Gaspésie, c’est loin pas à peu près! Mais comme c’est l’une des plus belles régions touristiques du Québec, j’y ai fait un road trip il y a quelques années. Sur la route qui mène vers l’emblématique Rocher Percé au bout de la péninsule, je me suis arrêtée dans le parc de la Gaspésie. Comme vous pouvez le constater avec mes suggestions, j’aime faire des randonnées dans des paysages de montagnes avec des sommets qui offrent des vues imprenables sur des paysages sauvages. Le parc de la Gaspésie, situé dans les Monts Chic-Chocs, détient certains des plus hauts sommets de la province. C’est donc un endroit de prédilection pour faire de la randonnée au Québec selon mes critières.

Randonnée au Québec parc de la Gaspésie

Avec près de 100km de sentiers balisés, dont un tronçon du sentier de longue randonnée « le Sentier des Appalaches » qui le traverse d’Ouest en Est, il y a de quoi s’amuser. Pour ma part, j’ai pu tester deux randonnées. La plus courte qui était près de mon camping, la boucle du Mont-Ernest-Laforce, était jolie et m’a permis de voir de près un orignal.

Sépaq Parc de la Gaspésie

Le lendemain, j’ai gravi le Mont Richardson avec ses 12km de distance et son dénivelé de 700m. L’effort fut récompensé une fois à son sommet à 1180m d’altitude qui offre une vue hallucinante à 360 degrés sur les autres montagnes.

Sommet randonnée parc de la Gaspésie

Les deux autres randonnées très populaires dans ce parc Sépaq sont le Mont-Jacques-Cartier, le deuxième plus haut sommet au Québec où il est également possible de voir des caribous, et la boucle de 17km du Mont-Albert qui est réservée aux plus sportifs et où l’on retrouve un type de roche plutôt rare à la surface de la croûte terrestre, la serpentine.

 

Parc de la Jacques-Cartier

J’étais surtout allée dans le parc de la Jacques-Cartier tout près de la ville de Québec pour faire la descente de la rivière du même nom en kayak. Pour une expérience de kayak en eaux vives, je vous recommande fortement ce parc Sépaq.

Sépaq Parc de la Jacques-Cartier

Mais au-delà de la descente de sa rivière, ce parc offre plus de 75km de sentiers balisés qui permettent de découvrir l’une des plus belles et impressionnantes vallées glaciaires au Québec avec ses 550 mètres de profondeur. Comme mon séjour dans le parc était davantage orienté vers le kayak, j’ai consacré peu de temps à la randonnée. C’est pourquoi j’ai opté pour le sentier de l’Éperon, une courte boucle de 5.4km qui offre de superbes points de vue sur une rivière à méandres et la vallée.

Randonnée au Québec Parc Jacques-Cartier

Le sentier « Les Loups » demeure le plus populaire avec ses 11km et ses vues plongeantes sur la vallée glaciaire. Ce sera certainement celui que je ferai lors de mon prochain séjour dans ce parc Sépaq de la Jacques-Cartier.

 

Parc du Mont-Tremblant

Le parc du Mont-Tremblant qui chevauche les régions des Laurentides et de Lanaudière est probablement l’un des parcs les plus visités du réseau Sépaq. Ce parc, le plus ancien du réseau, est également le plus vaste. On y retrouve pas moins de 6 grandes rivières, 400 lacs et ruisseaux environ 140km de sentiers balisés. Je m’y suis rendue à quelques reprises pour y faire du camping et de la randonnée. Le sentier du Centenaire dans le secteur de la Diable est clairement mon coup de coeur. Tout au long de ce sentier de 10km, j’ai été estomaquée par la beauté des paysages.

randonnée au Québec Parc Mont-Tremblant

Comme on suit une crête, on a droit à une succession de points de vue sur la rivière La Diable et plusieurs montagnes. Dans le secteur l’Assomption, la boucle vélo-rando du lac l’Assomption est aussi sympa, mais un peu moins impressionnante que la randonnée du Centenaire.

Sépaq Parc du Mont-Tremblant

 

Mes prochains parcs Sepaq à découvrir

Comme je vous disais précédemment, je n’ai pas eu la chance de visiter tous les parcs Sépaq au cours de mes nombreuses escapades au Québec. Pour la randonnée, plusieurs autres parcs m’interpellent particulièrement pour leurs spécificités. Pour avoir eu une légère aperçu de la beauté du Fjord du Saguenay l’an dernier lors de mon voyage à Tadoussac, j’aimerais beaucoup faire  la longue randonnée de plusieurs jours dans le parc du Fjord-du-Saguenay. Un autre qui me fait de l’oeil depuis un moment est le parc du Bic dans le Bas-Saint-Laurent. Complètement différent des autres, il permet d’avoir un contact intime avec le fleuve Saint-Laurent qui m’est si cher. J’aimerais aussi faire de la randonnée dans Le parc du Mont-Mégantic pour y voir la voie lactée comme nulle part ailleurs et celui des Monts-Valin en hiver pour y faire la rencontre de ses fantômes de neige. Je vous en reparlerai si jamais je m’y rends. Et vous, quels sont vos parcs Sépaq coups de coeur pour faire de la randonnée au Québec, ou sinon, lesquels vous font rêver?

Infos pratiques pour visiter les parcs Sépaq au Québec

Organisation: Si vous prévoyez un voyage ici et que vous ne voulez pas tout organiser par vous-même un voyage de randonnée au Québec, Huwans club aventure propose des voyages au Canada comme celui Québec Nature en liberté qui permet grâce à de la randonnée de découvrir la plupart de ces parcs. 

Hébergement: Pour découvrir au mieux ces parcs, je vous conseille fortement de faire du camping sur place. Les parcs Sépaq offrent tous de l’hébergement soit avec votre tente, votre motorisé, en tente Huttopia ou en chalet et refuge.  Vous pouvez réserver en ligne votre terrain de camping ou votre hébergement. Pour certains parcs, mieux vaut s’y prendre à l’avance. Si vous n’êtes pas du type camping, il y a toujours les hôtels ou auberges à l’extérieur des parcs. Voici mon lien d’affiliation Booking si vous désirez faire une réservation. Cela ne vous coûtera pas plus cher et Booking me versera une petite commission. 

Se déplacer: Le Québec est grand et les distances entre les parcs Sépaq sont très grandes. Le système de transport public n’est vraiment pas top et il vous sera difficile de rejoindre la plupart de ces parcs. La meilleure manière de se déplacer au Québec demeure la voiture. Donc je vous conseille fortement de faire la location d’une voiture. Vous pouvez faire une recherche via le comparateur de location de voiture Carigami pour trouver le meilleur tarif possible chez les différentes entreprises. 

Économiser: Chaque entrée dans les parcs Sépaq coûte 8,50$ quotidiennement par personne. Si vous prévoyez en visiter plusieurs, il sera plus avantageux de vous procurer la carte annuelle Réseau Parcs Québec au coût de 76,50$ qui offre un accès illimité à tous les parcs nationaux pour 12 mois. En plus, vous aurez droit à une nuit gratuite en camping.

Assurances:  N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

*Cet article a été rendu possible grâce à des collaborations, cependant tous les propos et les expériences demeurent les miennes.

Parcs Sépaq : Mes 5 coups de coeur pour de la randonnée au Québec
5 (100%) 2 votes
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

4 commentaires

  • J’aime bien randonner mais en faire de ce genre comme tu les présente au Québec, je ne connais pas du tout. J’espère pouvoir découvrir un jour un de ces parcs Sepaq ou alors tu m’y emmènerais 😉

    • Merci 🙂 vers Montréal.. ben ça dépend à combien de temps. Tout près de la ville, il y a le mont st-hilaire qui est sympa et le parc d’oka. Les Laurentides c’est pas trop loin non plus. Il y a plusieurs parcs natures aussi directement sur l’île…mais pas des montagnes par contre.

Laissez un commentaire

CommentLuv badge