Pin It

Le camping au Québec, un incontournable des amants de la nature

camping au Québec

Vous retrouverez les informations pratiques sur le camping au Québec en bas de page.

À chaque printemps, lorsque les arbres commencent à fleurir, une frénésie s’allume en moi et dans le coeur de beaucoup de québécois. Le beau temps nous sort peu à peu de notre léthargie ou hibernation hivernale pour laisser place à un besoin de se retrouver à l’extérieur. Dès les premières chaleurs, alors que le sol est encore gelé, les gens se pressent à aller prendre leur premier drink sur les terrasses des bars et des restaurants, s’approprient les parcs, se baladent dans la rue à pied ou à vélo. Comme si le retour du beau temps n’allait durer qu’une semaine! C’est pour vous dire à quel point les hivers peuvent être longs et rigoureux au Québec si l’on ne se donne pas la possibilité des apprécier. Pour moi et bien d’autres, le retour des feuilles et des oiseaux est aussi synonyme de plein air, d’aventures et de CAMPING! Et oui, faire du camping au Québec est une activité bien ancrée dans notre culture. Et avec raison! Notre territoire regorge de forêts, de lacs, de paysages sauvages époustouflants dont plusieurs sont protégés par des règlementations. Alors, bienvenue dans le monde des petites maisons en toile et des caravanes.

Pourquoi faire du camping?

Pourquoi vouloir aller camper alors que l’on peut avoir accès à un lit confortable dans un hôtel ou une auberge? Là est la question! Bien entendu, si vous êtes le type de voyageur un peu plus douillet, cela risque de moins vous plaire. Mais si le confort un peu plus sommaire n’est pas quelque chose qui vous rebute et que vous aimez le contact avec la nature, alors là je vous dis GO, ESSAYEZ! Que vous soyez un québécois qui recherche une belle activité à planifier pour le week-end ou les vacances, ou un voyageur qui désire vivre une belle expérience, le camping peut être une occasion de vivre de merveilleux moments.

camping au Québec un voyagePour ma part, à tous les ans je me prévois quelques week-ends sous la tente. Que ce soit entre amis ou pour un week-end en amoureux, remplir le coffre de la voiture de tout le matériel nécessaire est une partie de plaisir. J’ai toujours cette impression de partir en voyage, à l’aventure, loin de la routine quotidienne. Malgré que cette perception du  »loin » soit quelque peu biaisée, le contraste avec la vie urbaine est démesuré. On délaisse pour quelques heures ou quelques jours le bruit incessant des voitures pour le remplacer par le chant des oiseaux et des criquets. On délaisse également l’odeur de pollution pour celles de l’épinette et du sapin. Les lampadaires qui habituellement éclairent notre chemin sont remplacés par l’éclat de la lune et d’une voute étoilée. La femme (ou l’homme) des bois refait surface en nous et nous prenons plaisir à couper les petites branches de bois qui serviront à allumer notre feu. Ce plaisir de communion avec la nature est à mon sens un privilège que l’on peut s’offrir, et ce pour un faible coût. D’ailleurs, j’en parle dans un article que j’ai écrit sur les types d’hébergement pour voyager pas cher. Et si vous êtes du genre plus chochotte, diverses possibilités de camper sont également possible.

Faire du camping au Québec, une activité à portée de tous

Partir en camping, comme on le dit si bien ici, est une activité à portée de quiconque veut s’y adonner. Que ce soit en famille, entre amis, en solo ou en amoureux, la variété des emplacements et le type de possibilités de camper sont tellement vastes que chacun peut y trouver satisfaction. Par le peu de coûts qu’elle engendre et du fait qu’elle est aussi amusante pour les petits que les grands, cette activité est pratiquée par plusieurs familles québécoises durant la saison estivale. Bien que le camping en hiver soit possible également, il est peu pratiqué omis par les plus courageux qui osent confronter la rigueur du climat québécois.

Dites-moi qui vous êtes, je vous dirai quel type de camping vous convient

À chaque personnalité, il y a un mode de camper associé. Voici les possibilités les plus courantes:

 Les terrains de camping pour véhicules récréatifs et roulottes: Ce mode de camping est idéal pour les gens qui recherchent davantage de confort. Les roulottes servent habituellement aux gens plus sédentaires qui louent une parcelle de terrain dans un camping aménagé et qui s’y installent pour une plus longue période. La roulotte devient l’équivalent d’une maison secondaire où ils se retrouvent durant le week-end, les vacances ou une fois à la retraite. Pour leur part, les véhicules récréatifs sont très chers et sont utilisés habituellement par des voyageurs. Ils deviennent parfois leur principale maison. L’avantage de ces modes de camping, c’est qu’ils permettent d’avoir accès au confort et à toutes les commodités.

Pour ceux qui voudraient essayer ce mode de camping, il est également possible sur certains sites de faire la location de roulottes. Informez-vous des possibilités.

 Prêt-à-camper: Pour ceux et celles qui veulent un minimum de confort sans se casser la tête à devoir acheter et amener tout le matériel nécessaire. Pour quelqu’un qui désire s’initier au camping ou pour les voyageurs étrangers, ce mode de campement est une belle possibilité. On y retrouve divers types d’hébergements tels que les tentes Huttopias, les yourtes mongoliennes, les igloos, les cabanes dans les arbres, etc. Bien souvent il n’y a que la literie à fournir.

 Camping sous la tente avec services: Sur la  plupart des terrains de camping, vous pouvez retrouver différents services offerts tels que l’accès à l’eau et à l’électricité. Les prix des terrains varient habituellement en fonction du nombre de services désirés. Ce mode de camping est très populaire. Il permet de vivre une expérience sous la tente, tout en ayant la facilité due à la proximité des services et d’être en sécurité.

 Camping rustique sous la tente: Le camping rustique se distingue du précédent par son absence de service sur le terrain. L’utilisateur doit se déplacer pour avoir accès à l’eau et aux autres services. Ce mode de camping est idéal si l’on souhaite se retrouver plus près de la nature tout en bénéficiant de la sécurité du site aménagé.

 Camping sauvage: Le camping sauvage est conseillé aux plus téméraires. Il n’y a que vous et la nature. La débrouillardise et l’organisation son nécessaires pour ce type d’activité qui demeure la plus authentique de tous. Certains endroits nécessitent un permis spécial et l’obligation de s’inscrire auprès du parc afin d’assurer sa sécurité.

camping au Québec mode

Une infinité d’emplacements

Notre belle province regorge d’endroits pour camper, tous aussi beaux et variés les uns que les autres. Chaque région a des zones aménagées pour la pratique de cette activité. Que vous soyez friand du camping en roulotte, sous la tente dans des zones aménagées ou à l’état sauvage, ou dans des habitations insolites, les possibilités sont infinies. Vous pouvez retrouver sur le site Camping Québec les différents endroits où il est possible d’installer son motorisé ou sa tente selon la région choisie. Le système de notation avec des étoiles permet  également de connaître l’appréciation globale de l’endroit et les services offerts.

camping au Québec guide

Vous pouvez également consulter la version complète du guide 2014 en cliquant sur l’image ci-dessus qui donne accès à tous les terrains de camping privés, municipaux, provinciaux et nationaux.

Pour ma part, j’affectionne énormément les parcs nationaux québécois qui sont administrés et entretenus pas la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec). Ces pars nationaux sont des espaces idéals pour tous types d’activités de plein air tels que le kayak, la randonnée, la raquette, le vélo, etc. Tous comportent des terrains de camping. Cependant, il est préférable de réserver tôt en saison, car les meilleures places partent rapidement. Vous retrouverez toutes les informations pour camper et les différentes activités possibles dans les parcs ici.

Mes coups de coeur

 Le Parc de la Jacques-Cartier au coeur d’une vallée glaciaire est vraiment de toute beauté. De plus, la possibilité d’y faire du kayak en eaux vives est une expérience inoubliable;

 Le Parc du Bic pour les fervents de bord de mer;

 Le Parc de la Gaspésie si la randonnée en montagnes ne vous fait pas peur. Des panoramas à couper le souffle à coup sûr;

 Le Parc du Mont-Tremblant pour un petit week-end près de la ville. En plus d’être magnifique, les possibilités d’activités sont très vastes. Si vous y allez, ne ratez pas la randonnée sur le sentier du Centenaire et la Via Ferrata du diable.

camping au Québec Sepaq

Informations pratiques

 Trouver un lieu de camping:

Camping Québec

Société des établissements de plein air du Québec

 Location du matériel de camping:

Mountain equipment coop (MEC)

Collègue Édouard-Montpetit

 N’oubliez-pas de partir assuré si vous n’êtes pas Québécois. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

Le camping au Québec, un incontournable des amants de la nature
Comment avez-vous aimé cet article? 🙂
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

5 commentaires

  • C’est vrai que le camping est fait surtout pour les aventuriers et ceux qui ne craignent pas la nature, en plus Québec n’est pas toujours aussi chaud que das les autres pays.

    • Effectivement le camping est pas fait pour tout le monde Josiane. Mais l’offre s’adapte et tente de rejoindre la population de manière plus générale en proposant différentes possibilités d’hébergement (tente, yourte, petit chalet, maison dans les arbres) qui permettent aux gens, selon leur niveau de confort, de pouvoir profiter de l’expérience d’une nuit en nature. Mais le vrai camping, ahh ca c’est une toute autre expérience 🙂

      Et le Québec en été c’est parfait pour pratiquer cette activité. Il y fait bon. Mais l’hiver, moi-même j’ai encore jamais osé l’essayer.

  • Bonjour,

    Juste un petit message pour dire que j’habite en Estrie et que j’ai un beau terrain sur lequel les campeurs sont les bienvenus. J’ai une tente qui peut contenir 4 personnes si besoin quand les gens n’en ont pas.

    Idéal pour une halte d’une nuit. Prix tout petit, possibilité de troc.

    Au plaisir,

    Marion
    mariontransetti@gmail.com

  • Bonjour,

    Nous faisons un voyage de 3 semaines au Québec et nous serions tenté par le camping (car petit budget). Nous conseilleriez-vous de faire du camping les 2 premières semaines de septembre? Quel temps fait-il en général?

    Merci d’avance!

Laissez un commentaire

CommentLuv badge