Pin It

Visiter la Grèce : Où aller en Grèce continentale (1e partie le Péloponnèse)

visiter la grèce continentale

Retrouvez mon itinéraire de 1 mois de road trip à visiter la Grèce continentale. Dans cette première partie, je vous présente des endroits fabuleux à voir et visiter dans le Péloponnèse

Visiter la Grèce continentale

Mon voyage en Grèce remonte à l’automne dernier. Alors que tout le monde à qui je parlais me vantait les beautés des îles grecques, j’avais plutôt en tête d’aller visiter la Grèce continentale. Je ne connaissais absolument rien et j’avais vu peu de photos de ce que je pouvais voir et visiter. C’est ce qui m’attirait le plus je crois. Découvrir des endroits que je n’avais jamais entendu parler, loin des circuits habituels.

Gythion Peloponnèse

Mais il y avait cet endroit qui résonnait comme un vague souvenir de mes cours d’histoire, le Péloponnèse et qui m’intriguait sans trop savoir pourquoi. Voilà, la première partie de ce road trip à visiter la Grèce, qui fut au final un condensé de spontanéités, allait m’amener dans le Péloponnèse avant de rejoindre la partie plus centrale de la Grèce continentale que je vous présenterai par la suite. Voici mon itinéraire pour vous aider à savoir que visiter en Grèce continentale ou savoir où aller si vous planifiez un voyage dans le Péloponnèse.

expert locaux grèceSi vous ne voulez pas tout organiser vous-même, mais que vous désirez un voyage personnalisé et authentique en Grèce continentale, prenez contact avec Lina ou d’autres experts locaux de Evaneos.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec eux en Grèce.

 

Où aller en Grèce : Mon itinéraire dans le Péloponnèse

Je me suis surtout concentrée sur la partie orientale du Péloponnèse. Il y a sûrement plusieurs autres beaux endroits du côté occidental, comme Olympie par exemple, que je vous invite à regarder de plus près. Mais cet itinéraire vous permettra de partir à la découverte et visiter la Grèce continentale pendant deux bonnes semaines. Donc voici où aller en Grèce et plus précisément dans le Péloponnèse.

carte road trip Peloponnèsecarte road trip Peloponnèse

 

Corinthe

La première chose que l’on rencontre lorsqu’on arrive dans le Péloponnèse est le canal de Corinthe, cette bande d’eau où traversent les bateaux pour éviter de contourner par les côtes. Bien qu’il fut creusé à la fin du 19e siècle, les plans initiaux remontent au 1er siècle après J.C. Même si ça ne m’intéressait pas trop, comme je devais y passer de toute manière, j’ai décidé d’y  faire un petit arrêt.

visiter la Grèce canal corinthe

Cela m’a permis d’apprendre l’existence de la cité antique de Corinthe à quelques kilomètres de là. Tant qu’à être dans le coin, j’ai mis le cap vers ce site archéologique!
La Corinthe antique était l’une des plus grandes villes de la Grèce antique. Elle a même atteint 90 000 habitants à son apogée en 400 avant J.C.

visiter la Grèce corinthe
Le site se visite bien et il reste encore pas mal de vestiges sur place. Avec le mont rocheux en arrière plan, l’ensemble est plutôt joli. Malheureusement ce jour là, le ciel était gris. Le rendu photo est donc assez moyen.

corinthe où aller en Grèce

Après ma visite du site, j’ai rejoint le mont que l’on voit derrière et qui domine le paysage. Au sommet, on y retrouve une énorme forteresse, l’acrocorinthe, dont les remparts font 2 km de longueur. J’ai donc zigzagué sur la route en lacet qui serpente jusqu’au sommet dans le but d’en faire la visite. Elle était fermée quand je suis arrivée, mais la regarder comme ça à flanc de montagne demeure assez impressionnant. Et que dire de la vue d’en haut, ça en vaut clairement la peine.

corinthe peloponnèse

 

Nauplie

Nauplie, ou Nafplio en grec, est une petite ville vénitienne hyper charmante en bord de mer dans le Péloponnèse.  C’est vraiment un lieu à visiter en Grèce. C’est pour moi un grand coup de coeur. J’y ai passé deux jours avant de continuer ma route vers l’île d’Hydra plus au Sud.

Nauplie Peloponnèse Grèce

Nous nous sommes baladées dans les petites rues de la ville et sur son port. Bien qu’assez touristique, son charme nous le fait vite oublier.

Nauplie Peloponnèse

Nauplie visiter la Grèce

En fin de journée, juste avant le coucher du soleil, nous avons grimpé les interminables escaliers de pierre qui mènent à l’une des deux forteresses qui surplombent la ville, le fort Palamède. 

Cette forteresse qui date du 18e siècle est vraiment impressionnante. La montée nécessite un bel effort, mais d’en haut, la vue sur les montagnes, la mer et la ville avec son autre forteresse est hallucinante. Elle est énorme et en faire le tour complètement nécessite quelques heures.

Fort Nauplie Peloponnèse

Entre les 8 bastions qui la composent, de longues murailles ceinturent le sommet de la colline. Un chef d’oeuvre architectural. Nous avons eu droit à une luminosité assez exceptionnelle que je vous laisse apprécier sur ces photos.

Nauplie fort Grèce continentale

Nauplie fort peloponnèse

Nauplie nous a aussi servi de camp de base pour aller visiter les ruines d’Épidaure.

 

Épidaure

Ces ruines de la Grèce antique sont surtout reconnues pour son gigantesque théâtre parmi les mieux conservés. Épidaure était un lieu de grande importance durant la Grèce antique, car il attirait des malades venus de partout au pays pour se faire soigner.

théâtre Epidaure Grèce

Les vestiges qu’on retrouve de nos jours sur le site sont assez modestes. Bien qu’il soit assez étendu, il reste à peu près juste les fondations des anciens bâtiments. On peut y voir les différents temples et le stade sportif. Cette section n’est pas ma préférée, car il est difficile de pouvoir imaginer l’ampleur du lieu. Mais l’histoire est quand même intéressante.

Epidaure visiter la Grèce

Ce qui m’a impressionnée est le théâtre. Il est énorme. Des milliers de personnes pouvaient s’y asseoir. Et l’acoustique est remarquable. Le choc au sol d’une simple pièce de monnaie qu’on laisse tomber sur la partie centrale du théâtre résonne jusqu’en haut. Nous avons fait le test et ça fonctionne réellement.

Epidaure où aller en Grèce

C’est un site antique qui vaut la peine d’être visité. Si vous aimez les ruines et l’histoire, un petit tour à Épidaure est une belle visite à faire.

 

Hydra

Au Sud du Péloponnèse se trouve la petite île d’Hydra. C’est sur cette île que l’auteur-compositeur-interprète, Léonard Cohen, a habité pendant quelques années.

île Hydra Peloponnèse

Cette petite île, à 30 minutes seulement de bateau d’Ermioni, est un petit havre de paix. Aucune voiture n’est permise sur l’île et seuls les ânes, les chevaux et les bateaux servent de moyen de locomotion.

île Hydra Grèce

Hydra Grèce

Comme j’y étais que très peu de temps, je n’ai pas eu la chance de parcourir les autres endroits plus reculés de l’île. Mais se balader dans la petite ville d’Hydra avec ses maisons blanches et ses multiples boutiques et restaurants et grimper vers le monastère au sommet de la montagne m’a beaucoup plu.

Hydra visiter la Grèce

rando Hydra Grèce

 

Road trip sur la côte jusqu’à Léonidion et à l’intérieur des terres jusqu’à Geraki

Cette partie de l’itinéraire ne peut être faite que si vous disposez d’une voiture. Plutôt que de prendre les autoroutes pour me rendre à Mystras, ma prochaine destination, j’ai préféré faire un road trip le long de la côte jusqu’à Léonidion avant de bifurquer à l’intérieur des terres jusqu’à Geraki. C’est d’abord une belle route en lacet qui m’a en mise plein la vue avec le contraste entre la mer bleue et les paysages désertiques de la région.

road trip Peloponnèse

où aller en Grèce continentale

Ces paysages de bord de mer laisse place à des paysages de montagnes, de gorges où des petits villages sont nichés et où le trafic est régi par le passage des chèvres.

visiter la Grèce Péloponnèse

Sur le chemin vers Geraki, il y a un petit monastère très mignon du 14e siècle, le Panagia Elona, qui est perché à même la falaise. L’intérieur de la petite église est très jolie et m’a permise de découvrir les spécificités des décorations intérieures des églises grecques.

monastère panagia elona Grèce

Je ne me suis pas arrêtée à Geraki, même si la route panoramique se termine là. J’ai continué mon chemin jusqu’à Mystras que je souhaitais visiter le lendemain.

où aller en Grèce road trip

 

Mystras

Tout près de la ville de Sparte, Mystras est une ancienne cité byzantine construite à même la colline qui domine un petit village. Construite au 13e siècle dans l’objectif de protéger Sparte, elle est aujourd’hui en ruine et inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

mystras visiter la Grèce

L’air était sec et le soleil tapait fort lorsque je suis allée visiter Mystras. Pendant quelques heures, je me suis promenée dans la partie basse où plusieurs petits chemins permettent de voir différentes sections de l’ancienne cité. Bien qu’il ne reste que les ruines de pierre de certains bâtiments, d’autres sections sont encore parfaitement conservées, tels que des monastères (dont un encore habité par quelques religieuses), des églises, le palais (qui était fermé à la visite lorsque je suis allée) et la citadelle qui domine la partie haute et d’où la vue sur la vallée est magnifique. Cependant, il faut une sacré forme physique pour l’atteindre à partir de la ville basse. Mais comme la plupart des gens se contentent de rester dans cette section de la cité, se retrouver presque seule au sommet est un effort grandement récompensé.

Mystras Grèce continentale

mystra Grèce continentale

 

Gythio

Je ne pourrais pas dire que j’ai beaucoup de choses à dire sur Gythio, car ce fût davantage mon camp de base pendant quelques jours pour visiter Monemvassia et le Magne Laconien. En bord de mer, ce petit village de pêcheurs offre ce qu’il faut pour poser bagages, dont plusieurs bons restaurants. J’ai fait du camping dans un charmant endroit sous les oliviers à quelques pas d’une plage qui offre des couchers de soleil magique.

gythion poloponnèse

où aller en Grèce Gythion

 

Monemvasia

Monemvasia est clairement un détour à faire et un endroit à visiter en Grèce. Cette ancienne cité byzantine, mais toujours habité, est le genre d’endroit qui charme à coup sûr.

visiter la Grèce Monemvasia

Située sur un rocher au milieu de l’eau qu’on rejoint par un long pont, la charmante petite ville fortifiée de Monemvasia est dominée à son tour par une citadelle. Ses rues sont un labyrinthe où j’ai pris plaisir à me perdre. Perdre est un grand mot, car sa petitesse fait qu’on se retrouve toujours assez facilement.

monemvasia où aller en Grèce

Je me suis laissée engloutir par ses petites rues et ses hautes maisons, ses petites places et ses multiples restaurants.

monemvasia visiter la Grèce

Le temps filait, à un point où lorsque je suis arrivée à la partie haute pour visiter la citadelle, elle était malheureusement fermée. Peu importe, même sans la découvrir en entier (à ce qu’il parait il y aurait une superbe église là-haut), j’avais été suffisamment ébahie par Monemvasia que j’ai pu repartir heureuse de cette journée.

 

Magne Laconien

Le Magne Laconien, c’est un peu comme le bout du monde. Dans la pointe australe du Péloponnèse, c’est le point le plus loin qu’on peut atteindre par voie terrestre. C’est d’ailleurs l’un des points les plus australs du continent européen. Je suis bien loin d’être une conductrice chevronnée, c’est pourquoi cette journée à découvrir le Magne Laconien fut un défi personnel en plus d’en prendre plein la vue. Plus on s’approche de la pointe, plus les routes se font étroites et à flanc de falaises. Ça tourne sans cesse et on a l’impression que le gouffre veut nous attirer.

route Peloponnèse

Je prenais le temps nécessaire, tout en tentant d’admirer les paysages hallucinants de cette région. Toujours ce paysage sec où peu de choses poussent, la mer d’un bleu parfois profond, parfois azuré et ces tours de pierres très typiques de cette région.

magne laconien où aller en Grèce

Une fois au bout, j’ai fait une randonnée d’environ 4 km aller-retour pour rejoindre le phare, à la pointe complètement. Ce sentiment encore plus présent de bout du monde se faisait ressentir, alors que j’étais presque seule à m’y aventurer. Avec cette impression d’atteindre un lieu important.

magne laconien Peloponnèse

visiter la Grèce Magne Laconien

Je venais d’atteindre mon objectif final de cet road trip dans le Péloponnèse. Il était maintenant temps de reprendre la route vers le Nord, afin de continuer mon voyage dans la partie centrale de la Grèce.

 

Gorges du Vouraïkos 

Après la seconde partie de mon voyage, celle en Grèce continentale centrale, et sur le chemin pour revenir vers Athènes, je suis repassée vers le Nord du Péloponnèse. Je voulais faire un arrêt quelque part, mais avec une cheville foulée (je vous en parlerai dans la suite de cet article) c’était peu évident. Nous avons regardé quelles options se présentaient à nous pour notre prochaine journée et avons trouvé l’activité idéale : une promenade en train à travers les gorges de Voukaïkos. Le départ se fait à Diakopto et nous avons aussi du temps pour visiter la ville de Kalavryta et son musée avant le retour du train.

Le voyage en train est très agréable, le décor magnifique, parfois on sent comme si on flottait dans le vide, d’autres fois on entre dans la noirceur d’un tunnel. Il faut garder ses mains et son appareil photo à l’intérieur du wagon! Chose que j’avais plutôt du mal à faire par moment.

Gorges du Vouraïkos

Notre court arrêt dans la ville de Kalavryta nous a permis d’en connaître un peu sur cet endroit qui a un passé sombre datant de la deuxième guerre mondiale où tous les hommes du villages furent massacrés. L’horloge de l’église marque l’heure exacte de l’exécution. De nos jours, il s’agit de la deuxième station de ski la plus importante de Grèce. Pour nous, ce fut la dégustation d’une bonne glace avant de reprendre le train pour le retour. Le trajet fut un peu plus bruyant, avec un groupe de jeunes s’exclamant tout le long et rendant une madame impatiente. Mais le décor demeurait toujours aussi fabuleux!

 

Visiter le Péloponnèse en Grèce continentale: Mon bilan

Quel autre mot que Wow pour décrire mon expérience dans le Péloponnèse! Je suis tellement heureuse d’avoir fait ce choix. Aucun des endroits que j’ai pu découvrir ne m’a déçue. Chacun des lieux a su m’amener dans un univers différent, avec des paysages à couper le souffle, une histoire qui transporte à des époques différentes et qui rappelle la richesse culturelle de cette terre. Pouvoir parcourir ces routes, parfois sinueuses, m’a donné envie d’en découvrir davantage. Chaque kilomètre de nouveau au compteur me montrait la diversité de ce bout de terre attaché de peine à la Grèce continentale. Je me suis dite qu’il faudrait que je revienne pour parcourir tous ces lieux qui m’ont titillée sur la carte et qui auront certainement d’autres facettes à me montrer. Je crois sincèrement qu’on peut facilement passer un mois à visiter le Péloponnèse sans jamais avoir ce sentiment de redondance. Un itinéraire à faire si vous prévoyez visiter la Grèce continentale.

Informations pratiques pour un road trip au Péloponnèse

Hébergement: Comme j’ai loué une voiture et que j’ai voyagé de manière plutôt économe en dormant directement dans cette dernière, j’ai pris très peu d’hébergements lors de mon voyage en Grèce. Voici tout de même 3 hébergements que j’ai testés et appréciés pendant ce séjour:

Nauplie: J’ai pris une chambre double dans le très moderne Anemos Rooms and Appartments. Honnêtement, pour un aussi petit prix, c’est de la classe. Vous pouvez réserver directement sur le lien ou faire votre propre recherche pour Nauplie sur Booking, un site fiable de réservation.

Hydra: Très bien situé et mignon, j’ai testé l’hébergement Alkionides pension qui a des prix parmi les plus bas. Vous pouvez réserver directement sur le lien ou faire votre propre recherche pour Hydra sur Booking.

Gythio: Le camping Gythion Bay est un terrain de camping super économique et vraiment agréable. J’ai dormi sous un olivier, c’était super! Il y a un restaurant sur place et une énorme piscine, en plus d’être sur le bord de la mer directement. À considérer fortement si vous avez une tente ou un V.R. Sinon, vous pouvez regarder les différentes possibilités à Gythio sur Booking ici.

Pour le reste, j’ai utilisé principalement les haltes routières sur les autoroutes pour dormir dans la voiture. Une manière économique et sécuritaire. On y retrouve du wifi, des sanitaires et de quoi manger!

Location voiture: La voiture offre la possibilité de se rendre dans des endroits plus reculés de la Grèce et facilite grandement les déplacements. Pour ce pays, je vous conseille fortement d’envisager la location d’une voiture. Pour ma part, j’ai fait la location d’une voiture intermédiaire pour avoir le confort pour dormir dedans une fois les bancs couchés. Avec mes assurances qui étaient déjà comprises avec ma carte de crédit, le prix de location devenait intéressant. Vous pouvez faire vos recherches avec vos dates sur le site Auto Europe qui est un bon comparateur pour la location de voitures. Vous trouverez surement un véhicule selon vos exigences et votre budget. 

Économiser sur la route: Évitez les Autoroutes le plus possible si vous avez un budget serré, car elles sont payantes. Optez plutôt pour les routes secondaires. Vous y verrez plus de choses et elles sont gratuites. J’utilisais l’application Google Map avec l’option éviter les péages pour connaître les alternatives. 

Guide: J’ai utilisé le guide Lonely Planet: La Grèce (disponible en français) pour créer au fur et à mesure mon itinéraire et savoir que voir, faire et visiter en Grèce continentale. 

Visiter la Grèce : Où aller en Grèce continentale (1e partie le Péloponnèse)
5 (100%) 8 votes
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

Laissez un commentaire

CommentLuv badge