Pin It

La mythique Shangri-La aux confins du Tibet et de l’Himalaya

shangri-la songzanlin

Shangri-La évoque une terre mythique de l’Himalaya. Découvrez, à travers mon regard, celle que l’on surnomme ainsi aux confins du Tibet, au Yunnan en Chine.

La mythique Shangri-La

shangri-la paysagesPour les amateurs de littérature, le nom Shangri-La n’est peut-être pas étranger à vos oreilles. En effet, Shangri-La est un lieu imaginaire décrit dans le roman Les Horizons perdus (Lost Horizon) de James Hilton dans lequel, suite à un accident d’avion, des rescapés rejoignent une lamaserie (monastère bouddhiste tibétain). Il décrit un endroit magnifique, avec en toile de fond l’Himalaya, où règne une ambiance de paix et de tranquillité.

Plusieurs lieux situés entre l’Inde et la Chine prétendent être cet endroit mythique tant convoité. Porter ce nom équivaut à devenir un lieu particulier, reconnu mondialement, attirant son lot de touristes guidés par leur imaginaire. Les découvertes plus récentes et généralement acceptées seraient celle de la Vallée de Hunza dans le nord du Pakistan. Cependant, un autre endroit porte ce nom depuis 2001, la ville de Zhongdian, dans le comté du même nom, dans la province du Yunnan.  Lors d’un voyage en Chine en 2012, j’ai mis cette ville sur ma feuille de route attirée par son identité tibétaine. Nul n’est en mesure d’affirmer exactement la localisation de celle décrite par Hilton. Cependant, la Shangri-La en Chine a été à la hauteur de mes attentes.

localisation shangri-la

Une immersion dans la culture tibétaine

Shangri-La est située à 3200 mètres d’altitude et donne plus l‘impression au voyageur d’être au Tibet qu’en Chine.  D’ailleurs, Pamela et Mélissa du blog Two travel lovers ont écrit un article sur le sujet: Un avant-goût du Tibet à Zhongdian. La vieille ville avec son architecture traditionnelle a plus de 1300 ans d’histoire. Se promener sur les pavés luisants et bleutés, entre les maisons de bois, nous plongent dans un univers unique.

shangri-la vieille ville

Au coeur de la vieille ville se dresse le plus haut moulin à prières tibétain connu. De couleur dorée, il surplombe la ville du haut de ses 21 mètres et sert de repère visuel lorsqu’il s’illumine une fois la nuit tombée. Il faut se mettre à plusieurs pour le faire tourner et ainsi, selon la coutume tibétaine, libérer les mantras (prières). Un magnifique temple se retrouve au même endroit ainsi qu’une vue exceptionnelle sur les toits de la vieille ville.

shangri-la moulin à prières

À quelques kilomètres de la ville, se trouve le plus grand monastère tibétain (lamaserie) du Yunnan, le Songzanlin. S’élevant de plusieurs mètres dans le paysage, il ressemble énormément au populaire Palais de Potala à Llassa, ancienne résidence du Dalaï Lama au Tibet.

songzanlin

Plus de 600 moines y vivent et y étudient la philosophie et les textes bouddhistes.

songzanlin moines

Situé au coeur d’un paysage sauvage, la tranquillité et la spiritualité qui émanent du lieu sont indescriptibles. Les couleurs sont à l’honneur avec les milliers de drapeaux à prières qui font entendre leur claquement continu, comme une mélodie aux oreilles. Sans compter les habits traditionnels des tibétains de la région, où le rose est à l’honneur, ainsi que le rouge profond de la robe des moines bouddhistes.

songzanlin shangri-la

Vous y verrez également des tibétains des villages environnants, les joues rougies par le froid,  vaquer à leurs occupations quotidiennes, comme courir après leur troupeau de yaks.

shangri-la yaks

Le temps passe lentement dans cette vallée si loin de la frénésie des grandes villes chinoises. Un havre de paix, digne du roman de ce cher Hilton.

Une ville millénaire ravagée par les flammes

Janvier 2014, je reçois un message d’une lectrice du blog. Shangri-La est en train de disparaître sous les flammes. Mon souffle s’arrête pendant un instant. Je revois en rafale toutes ces images qui m’ont marqué, mes souvenirs se bousculent.

De tous les voyages que j’ai faits, la Chine demeure mon coup de coeur. Cette terre de contrastes, avec une culture si loin de la mienne, m’a  tantôt choquée, tantôt fascinée. (Vous pouvez lire mon article sur: La culture chinoise en 40 points- Après le choc, la fascination)

chine expert localDe plus, si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique en Chine, prenez contact avec Emilie ou les autres experts locaux de Evaneos.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec eux en Chine!

Shangri-La, cette magnifique ville de 1300 ans d’histoire, a vu disparaître 240 de ses habitations patrimoniales. Et cette fois, ce n’était pas sous les bulldozers des Chinois en quête de modernité, mais de manière accidentelle. C’est pourquoi je vous ai présenté aujourd’hui la Shangri-La que j’ai connue, aux confins de l’Himalaya. Un hommage à cet endroit qui fut si particulier pour moi. En espérant qu’il en reste encore un peu, pour vous émouvoir également si vous parcourez un jour ces terres.

 

Vous avez aimé cet article?

  • Et vous aimeriez savoir qui se cache derrière ce blog?

Je vous invite à aller voir ma page Qui suis-je? et Ma carte du monde.

  • Vous aimeriez lire d’autres articles?    

Rejoignez  la page d’accueil du blog voyage Découverte Monde.

  • Pour recevoir l’infolettre mensuelle.

Vous n’avez qu’à inscrire votre nom et votre adresse courriel dans la section en haut et à droite du blog.

  • Pour avoir accès à de belles photos, des suggestions d’articles sur le voyage, des quiz, des concours.

Rejoignez ma page facebook ici.

  • Vous en voulez encore plus?

Rejoignez-moi sur google+, twitter, instagram, pinterest en allant cliquer sur l’icône des médias sociaux à droite de la page.

N’hésitez pas à commenter les articles et discuter sur les réseaux sociaux. Tout cela est mis à la disposition de la belle communauté de voyageurs que nous sommes. Au plaisir de partager cela avec vous tous 🙂

Rachel L.

La mythique Shangri-La aux confins du Tibet et de l’Himalaya
5 (100%) 1 vote
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

8 commentaires

    • Alors là Laurent je ne saurais te dire. Oui le tourisme se développe énormément, mais principalement auprès de leur propre population. Le niveau de vie des Chinois augmente alors ca se reflète beaucoup sur leurs mobilité. Ils font surement reconstruire un peu, mais est-ce que cela aura le même charme? Je ne crois pas…Les bâtiments avaient été rénovés et reconvertis pour plusieurs, mais c’était tout de même les bâtisses d’origine. Je serais bien curieuse de voir à quoi ressemblera cette petite ville dans quelques années. Pour la cause, les dernières choses que j’avais lu c’est que c’était accidentelle. Mais comment… je l’ignore. Mais tout étaient en bois et beaucoup chauffaient avec un poêle à bois. En Janvier ca ne me surprendrait pas qu’un feu de cheminée ou quelque chose comme ça ait pris.

    • Bonjour Ave,
      Malheureusement on doit souvent faire des choix lorsqu’on voyage. Je suis certaine que tu as pu voir par contre d’autres choses supers que je n’ai pas eu la chance de voir. Il y a tellement d’endroits aussi que j’aurais aimé voir dans cette région. Mais bon on peut se dire qu’on devra y retourner… ce qui n’est pas trop mal après coup. Sauf pour Shangri-La malheureusement, elle ne sera plus pareil. Mais tout de même, il y a plein de supers endroits à voir autour. Et la vieille ville n’a pas tout brûlée alors je suis certaine que ca vaut encore la peine de s’y rendre.

  • Bonjour Rachel,

    J’ai eu, comme toi, la chance de me rendre à Shangri La avant l’incendie de Janvier 2014. Quel temple!
    Je crois que de tous les temples que j’ai eu l’occasion de voir à travers la Chine, celui-ci est mon préféré.

    Je me souviens très bien de ce voyage car j’ai rencontré mes compagnons de route lors de la randonnée des Gorges du Tigre.
    On ne se connaissait pas du tout et un matin on a décidé d’aller à Shang-Ri La tous ensemble, un couple australien et une dame d’une cinquantaine d’année qui parcourait la Chine.
    De belles rencontres, un temple magnifique et une région hospitalière que demander de plus?8
    Adrien Articles récents…By: 3 conseils pour visiter la Chine, par Adrien expatrié à Shanghai :My Profile

    • Effectivement tu le dis si bien Adrien. On a eu toute une chance de pouvoir visiter cette ville avant l’incendie. Je me demande ce qu’il en reste aujourd’hui. Il y a avait une ambiance particulière dans cette ville que je n’oublierai jamais. La seule chose que je trouve dommage du temple Songzanlin c’est que les moines se font beaucoup discret et ne démontre aucun intérêt envers les gens qui viennent. Et pourtant, on n’était loin de la saison touristique. On était presque les seules sur place. Sur plus de 600 moines qui y vivent, je crois qu’on en a vu au gros maximum 10. J’aurais aimé discuté avec eux ou interagir comme je l’ai fait à de multiples reprises en Asie du sud-est. Le bouddhisme tibétain m’intéresse, j’aurai aimé en entendre davantage directement de eux.
      Ahh oui des rencontres comme cela ca change un voyage 🙂 Comment as-tu trouvé le trek des gorges du tigre? Avec mon probleme au genou je n’ai pas osé m’y aventurer malheureusement.

      • C’est vrai que l’interaction avec les moines est plus que limité. Je me demande si ils n’ont pas des règlements à suivre comme « Ne pas parler aux étrangers ».

        La randonnée des gorges du tigre est une des plus belles que j’ai eu l’occasion de faire. Si tu as des problèmes de genoux c’est probablement une sage décision de ne pas t’être aventuré sur la route.

        La marche est assez simple, mais il y a un passage vraiment éprouvant où tu fais des zigzag sur environ 30 lacets (de mémoire) en plein soleil sans vraiment pouvoir te mettre à l’ombre pour te reposer.
        Malgré les recommandations du guide du Routard de ne pas faire la randonnée seule, j’ai fait la marche seul et je n’ai pas rencontré de problème donc c’est largement faisable.
        Adrien Articles récents…By: 3 conseils pour visiter la Chine, par Adrien expatrié à Shanghai :My Profile

        • C’est ce que j’ai pensé aussi… un code super stricte empêchant les interactions. Mais ce serait bien dommage, car ils sont l’âme de ce lieu et un peu d’interactions rendrait la visite encore plus complète.
          J’ai vraiment hésité pour la rando, en fait c’est surtout sur la descente que mes genoux font de l’inflammation. Mais comme je n’avais pas trouvé aucune données sur la dénivellation, je n’ai pas voulu prendre de chance. Mais bon à voir vos commentaires, j’ai manqué toute une rando.
          J’imagine que les recommandations c’est plus dans l’optique de s’il arrive quelque chose. Tant qu’il se passe rien, ca va. Mais une mauvaise blessure avec personne pour appeler les secours peut rendre la rando un vrai cauchemar. Mais tant mieux si tout s’est bien passé 🙂 Je parle de la Chine et j’ai tellement hâte d’y retourner. Tu as fait le Sichuan aussi? La zone tibétaine a l’air vraiment sympa à visiter. Il y a Marco de voyageravecmoi qui en fait des petits vidéos sur le moment. C’est un endroit à découvrir 🙂

Laissez un commentaire

CommentLuv badge