Pin It

Les costumes traditionnels rencontrés à travers mes voyages

costumes traditionnels

Les costumes traditionnels sont révélateurs de l’identité culturelle d’un peuple. En voyage, nous avons la chance de rencontrer plusieurs cultures différentes. Je vous présente quelques-uns des habits traditionnels des différentes ethnies que j’ai rencontrés au fil de mes voyages autour du monde.

Les costumes traditionnels à travers le monde

Les Naxis de Chine

J’ai rencontré le peuple Naxi dans la province du Yunnan dans le Sud-Ouest de la Chine. Cette province compte 26 ethnies différentes. On retrouve ce  peuple principalement dans la ville et autour de Lijiang, la capitale naxi. Celui-ci serait arrivé du Tibet il y a 2000 ans.

La femme naxi porte une robe habituellement bleue, noire ou blanche brodée au collet et sur les manches et qui recouvre un pantalon. Elle y ajoute un tablier sur le devant. Sa grande distinction est la cape en peau de mouton qu’elle porte sur le dos et qui est brodée de 8 symboles circulaires représentant les étoiles. Les hommes portent habituellement un habit bleu foncé.

naxis lijiang

Femmes Naxis dans le petit village de Baisha

naxi costumes traditionnels

naxi chine

Femmes naxis rencontrées sur la place du marché à Lijiang

hommes naxis dali

Hommes artisans dans les petites rues près de Dali

Ethnie Bai de Chine

Toujours dans la province du Yunnan en Chine, on retrouve l’ethnie Bai. Cette ethnie se retrouve principalement à Dali et dans ses environs. On les reconnait facilement avec leur habit où le blanc est prédominant. Des fleurs de camélia signifiant la beauté sont souvent brodées sur leurs vêtements. Les femmes sont habituellement plus colorées et portent une autre couleur sur leur costume. Elles portent sur la tête un tissu brodé à la base et blanc sur la partie supérieure avec une échappe qui retombe sur les épaules. Un tablier brodé est également porté par les femmes célibataires.

bai costumes traditionnels

Femme Bai rencontrée dans le village Xizhou près de Dali

Les Hanis en Chine

D’origine tibéto-birmane, les Hanis sont un peuple réputé pour la culture de leurs rizières en terrasses. C’est pourquoi on les retrouve en grand nombre dans la région de Yuanyang au Yunnan en Chine. La couleur dominante de leur costume traditionnel est le noir ou une teinte très sombre. Leurs vêtements sont faits de matériaux robustes adaptés au travail agricole. On retrouve également des broderies qui varient beaucoup d’une région ou d’un village à un autre. Les Hanis de Yuanyang ont pour la plupart une étoffe sur la tête qui pend vers l’arrière.

yuanyang chinehani habits traditionnels

Femme et fillette Hanis dans les rizières de Yuanyang

Femme tibétaine en Chine

C’est à la frontière de la zone autonome du Tibet, à Shangri-La (Zhongdian) au Yunnan en Chine, que j’ai rencontré pour la première fois l’ethnie tibétaine. Les femmes sont vêtues d’un tablier bleu, d’une veste brodée et elles sont coiffées du classique foulard fuchsia.

tibétain shangri-la

Femme de l’ethnie tibétaine près du monastère Songzanlin à Shangri-La

Femme Japonaise

Le vêtement traditionnel au Japon est le kimono. Bien qu’il soit porté dans des occasions particulières, il n’est pas rare de voir une femme recouverte de cet élégant tissu. C’est un vêtement rectiligne qui descend jusqu’aux pieds avec des manches très longues. Il se porte toujours avec le côté gauche sur le côté droit avec une large ceinture (obi) qui s’attache dans le dos pour nouer le tout.

habits traditionnels japon

Dame rencontrée à Tokyo près du palais de l’empereur

Femme Lao Loum au Laos

L’ethnie Lao Loum est un des quatre grands groupes ethniques du Laos également appelé Lao des plaines. Au quotidien, les femmes portent un simple chandail ou chemisier avec une longue jupe. Mais lors d’événements spéciaux, elles se parent d’un magnifique sinh. Il s’agit d’une jupe de soie en tube simple tissée de motifs et de broderies. Un sinh se compose de 3 parties différentes , la sinh de houa (ceinture) , pheun sinh (corps , partie principale) et la sinh de tdin (ourlet) .

laos costume traditionnellaos femmes

Contraste entre le sinh traditionnel et l’habit de tous les jours. Vientiane et Luang Prabang

Les Katangs du Laos

Les Katangs sont une minorité ethnique du Laos faisant partie du grand groupe ethnique Lao Theung ou Lao des versants. Je les ai rencontrés sur les plateaux de Boloven dans le Sud du Laos. Leurs costumes traditionnels sont reconnaissables par leurs grandes bandes étroites de couleurs différentes. Traditionnellement, ils étiraient leurs lobes d’oreille avant d’y introduire des tiges de bambou.

sud laos village traditionnel

Village Katang croisé sur la route lors d’un moto trip sur les plateaux de Boloven

Ethnie Hmong noir du Vietnam

Les Hmongs noirs sont un peuple de montagne que l’on retrouve dans le Nord du Vietnam et du Laos. Ceux que j’ai rencontrés vivent à Sapa dans le Nord du Vietnam. Le costume traditionnel des femmes est fabriqué en chanvre ou en coton et teint de couleur indigo. Il consiste en une jupe parfois plissée, qui descend sous les genoux, un tablier recouvrant en partie la jupe, une ceinture en tissu qui fait plusieurs fois le tour de la taille, nouée dans le dos et une chemise manches longues. Leurs jambes sont habituellement recouvertes de guêtres en tissu. On retrouve sur l’habit certaines broderies colorées. Les femmes hmongs se parent de bijoux tels que de grands colliers, bracelets et boucles d’oreille.

costumes traditionnels

Hmongs noirs rencontrés dans un village de Sapa

Femme vietnamienne

Les deux incontournables du costume traditionnel que l’on rencontre régulièrement chez les femmes vietnamiennes sont le nón la et le Ao Dai. Le premier étant le fameux chapeau conique fabriqué à partir de feuille de latanier et le second la traditionnelle robe vietnamienne que l’on retrouve davantage dans le Sud du pays. Cette tunique délicate offre deux pans situés sur le derrière et le devant, ouverte de chaque côté jusqu’au nombril. Elle a un col à la chinoise et se referme avec de petits boutons à pression. Un pantalon ample se porte sous la tunique. Les écolières portent habituellement une Ao Dai de couleur blanche.

sud vietnam

Femme portant le traditionnel chapeau conique dans le Delta du Mékong

costume traditionnel vietnam

Moi portant le Ao Dai à la Baie d’Halong

Les Mayas d’Amérique centrale

L’ethnie maya est un groupe d’amérindiens que l’on retrouve dans le Sud du Mexique et le Nord de l’Amérique Centrale. L’habit traditionnel des femmes est constitué de la corte (la jupe traditionnelle), et le huipil (la chemise brodée). Les vêtements varient d’un endroit à un autre.

Au Yucatan au Mexique, les femmes portent le terno traditionnel, une robe blanche ornée de grosses fleurs colorées au col et au bas du jupon.

Au Guatemala, les vêtements sont très colorés. L’enfant est toujours porté dans un tissu le long du corps de la maman.

habit traditionnel guatemalamaya guatemala

Femmes rencontrées sur la place centrale de la ville d’Antigua au Guatemala

maya mexique

Défilé à Valladolid au Yucatan au Mexique

L’ethnie indigena Kichwa d’Équateur

Les Kichwas sont un des groupes ethniques que l’on rencontre dans les Andes en Équateur. Ceux-ci sont divisés en plusieurs ethnies différentes. Par exemple, dans le Nord de l’Équateur, on retrouve l’ethnie Otavalo. Le costume traditionnel féminin des Otavalos consiste en un chemisier blanc brodé de fleurs avec une superposition de deux jupes dont celle du dessus est de couleur foncée. Deux ceintures de couleurs vives les maintiennent. Les femmes portent également un châle sur les épaules et se parent de gros colliers aux perles dorées. Contrairement aux ethnies plus au Sud, elles ne portent pas de chapeau de feutre sur la tête.

Pour sa part, l’homme porte une chemise et un pantalon de couleur blanche rehaussés d’un poncho. Sur sa tête, il porte un chapeau en feutre noir, crème ou blanc.

Plus au Sud, à Cuenca, on rencontre les Cholas Cuencanas dont le costume est beaucoup plus coloré.

costumes traditionnels équateurLes femmes se parent de gros colliers à Cotacachi

inca cotocachi

Costumes traditionnels lors de l’Inti Raymi à Cotacachi

vêtements traditionnels ÉquateurFestivités pour le festival du soleil, l’Inti Raymi à Otavalo

habits traditionnels équateurIndigènes du marché de Sisquili au Centre du pays et Cholas Cuencanas à Cuenca

Hommes cubains

Représentatif de la culture cubaine, le cigare n’est pas en soi un élément d’un costume traditionnel. Mais sa présence constante à la bouche des cubains en fait presque un accessoire de premier plan. Alors, aussi bien en faire une petite exception dans cette liste. 🙂

cubain vinalescuba havana

Hommes cubains  à Vinales et La Havane

Et vous, quels sont les plus beaux costumes traditionnels que vous avez vus au cours de vos voyages?

 N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

 

Les costumes traditionnels rencontrés à travers mes voyages
5 (100%) 1 vote
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

21 commentaires

    • Tu as bien raison Chris… mais j’aime tellement voir des gens qui le portent réellement dans leur quotidien. Il y a tellement de pays où c’est porté seulement pour l’attrait touristique. Alors qu’en Chine, dans les régions, c’est leur vêtement qu’ils portent avec fierté. La ville demeurera toujours la ville…un endroit où les traditions se perdent toujours un peu au profit d’une supposé modernité. Même si selon moi je pense que les deux peuvent très bien coexister.

      • bonjour Rachel
        et merci pour ton magnifique blog
        je vois que nous avons les mêmes motivations de voyage, car moi aussi je pars à la rencontre des peuples en habits traditionnels, Laos, Vietnam, Myanmar …
        et je les collectionne aussi.
        dans le future, après l’Asie du sud Est, j’aimerais beaucoup prospecter en Amérique latine si colorée .
        encore une fois félicitations
        Patrick

        • Bonjour Patrick,

          Merci pour ton message 🙂 Bien contente que le blog te plaise.
          Tu collectionnes les habits ou les images d’habits traditionnels?

          Ahh l’Amérique latine c’est trop bien aussi. Tu penses faire quels pays?

          Bonne fin de journée.

  • La beauté des costumes est fantastique. Parmi les plus beaux que j’ai vu et apprécié, il y a le sari et le Ao daï. D’ailleurs la plus belle femme que j’ai vu de ma vie était une vietnamienne tellement bien dessinée qu’on l’aurait cru artificielle. Ao daï bourgogne brodé de quelques fleurs sur pantalon blanc. Wouf !
    Le sari par ailleurs habille bien toutes les femmes.

  • Un bien bel article! C’est au nord du Laos notamment à Muang Sing, non loin de la Chine d’ailleurs, que nous avons rencontré le plus de femmes d’ethnies différentes portant leurs habits traditionnels. Le matin sur la place du marché, le « jeu » c’était d’essayer de reconnaitre leur ethnie grâce à leurs vêtements.
    Loic – RoutardSpirit Articles récents…3 jours à Hanoi – VietnamMy Profile

    • Je ne suis jamais allée aussi haut dans le nord du Laos, mais j’imagine que ca doit être assez similaire au Yunnan. Ce qui est agréable c’est qu’ils le portent naturellement au quotidien et non seulement pour des occasions spéciales ou pour les touristes. Aviez-vous l’oeil pour les détecter? 🙂 Moi je fais ca pour les asiatiques que je rencontre maintenant au quotidien. J’essaie de savoir de quelle nationalité ils sont. Ce qui est encore un grand défi.. plus que pour les costumes je crois 🙂

    • c’est certain que les habits traditionnels sont de moins en moins portés dans le monde. Je trouve cela dommage aussi, mais avec la mondialisation pouvions-nous espérer autrement.. je ne crois pas. Mais il y a aura toujours des gens pour qui la tradition restera importante. Du moins pour certains événements, même si ce n’est plus au quotidien.

  • B’jour !

    Je découvre ton blog grâce à Instagram figure-toi 🙂 Et je suis ravie, il y a de biens belles choses par ici. Cet article a attiré mon attention, c’est une superbe idée cette série de costumes traditionnels. Les seuls que j’ai croisés étaient des costumes indiens lors d’un spectacle de danse, j’en garde toujours un souvenir mitigé (si je puis me permettre : http://autrepartblog.wordpress.com/2013/09/15/spectacle-traditionnel-indien-le-ravissement-du-touriste/) mais découvrir ceux de ton article est vraiment une bonne surprise ! Merci pour tout ce que tu partages et longue vie à la découvertedumonde 🙂

    Lucie.
    Lucie Articles récents…Prague, belle au bois dormant ?My Profile

    • Et bien merci Lucie pour ce beau message. Vice Instagram 🙂 J’en profiterai pour aller voir ton site du même coup 🙂 Longue vie à ton blog également. On y met tellement de temps et d’énergie. Comment as-tu trouvé l’Inde?

  • Chaque culture, payé et nation à ces propres traditions vestimentaires. Ici au Maroc, cette culture vestimentaire se différencie même de ville en ville. Chaque ville a ses caractéristiques couturières. Ici le Djellaba et caftan sont faits de manière différent selon les villes et mêmes les régions.

    • Malheureusement dans bien des pays, comme chez moi au Québec, le style vestimentaire n’a rien de traditionnel. C’est plus le look mondialisé. Alors j’adore quand je découvre les tissus et les habits propres à chaque peuple. Je ne suis pas encore allée au Maroc mais ce pays est dans mes prochains plans. J’essaierai de remarquer les différences vestimentaires entre chaque région. Je sais pas si mon oeil sera assez affuté pour voir les différences, mais comme tu me le mentionne elk, je porterai attention 🙂

  • Je suis une grande voyageuse, je fais le tour du monde par petits bouts, je suis brodeuse de profession et quilteuse par passion, autant dire que j’aime les tissus et les vêtements. Mais je suis effarée par les com’s de ce blog ! Oui un sari c’est beau … Surtout si çe n’est pas vous qui le portez ! Imaginez 12 m de tissu autour de vous ! C’est vachement facile à vivre : travailler entre autre (parce qu’on ne peut pas dire qu’en Inde ce soit les hommes qui bossent le plus ! Et de toute façon, ils sont eux habillés à l’occidentale).
    Je suis savoyarde et j’ai des vêtements anciens, j’imagine bien les mettre pour aller bosser !!!

    • En effet Catherine vu comme ca c’est vrai que ca peut être encombrant à porter. Je croyais plutôt que les vêtements étaient justement adapté au mode de vie. Mais je crois aussi que certains peuples auraient bien du mal à se départir de leur habit qu’ils portent avec fierté. De toute manière, c’est pas nous qui les forcons à les porter, on peut juste être en admiration devant ces oeuvres d’art, car oui pour plusieurs c’est carrément de l’art 🙂

Laissez un commentaire

CommentLuv badge