Pin It

Côte Est des USA : 6 villes à visiter lors d’un road trip

côte est des usa ville philadelphie

Partez à la découverte de la côte Est des USA à travers 6 villes intéressantes et diversifiées qui ont fait partie de mon itinéraire et que je vous suggère de visiter lors d’un road trip dans cette région des États-Unis. 

Road trip sur la côte Est des USA

Voisin du Canada, les États-Unis sont facilement accessibles à partir de Montréal. Il m’arrive donc régulièrement de m’y rendre pour de courtes escapades ou des voyages de plus longue durée. La côte Est des USA se prête très bien à un road trip en plus d’offrir une super expérience aux voyageurs. Avec ses charmants petits villages typiques de la Nouvelle-Angletterre, ses forêts qui changent de couleurs au gré des saisons, ses hautes montagnes idéales pour la randonnée, sa côte sauvage où des phares enjolivent le paysage et orientent les marins depuis des décennies, ses longues plages sauvages ou bien animées et ses villes vibrantes dont certaines sont considérées comme les berceaux historiques du pays, on pourrait facilement y passer des semaines. C’est une expérience complètement différente d’un road trip dans l’Ouest  des USA comme j’ai pu faire à travers ses parcs nationaux ou en Californie.  

Au fil de mes pérégrinations sur la côte Est des USA, j’ai pu visiter certaines des plus importantes villes des États-Unis. Je vous en suggère 6 à visiter si vous entreprenez un voyage dans cette région. Du Nord au Sud du pays, elles se visitent bien lors d’un road trip à partir de Montréal. Cela nécessite tout de même d’avoir du temps devant soi, car les distances entre elles jusqu’en Louisiane sont longues et chaque ville nécessite idéalement d’y consacrer quelques jours.

usa est expert localSi vous ne voulez pas tout organiser vous-même, mais que vous désirez un voyage personnalisé et authentique aux États-Unis, prenez contact avec Nora ou d’autres experts locaux de Evaneos.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec eux aux États-Unis.

 

6 villes à visiter lors d’un road trip sur la côte Est des USA

Ma visite de ces 6 villes n’a pas été faite au cours du même voyage. J’ai visité Boston et New-York lors de longs week-ends, alors que les autres furent des arrêts sur ma route entre Montréal et la Nouvelle-Orléans au cours de mon précédent voyage à travers la côte Est des USA en janvier dernier. Je n’ai malheureusement pas pu consacrer suffisamment de temps à certaines d’entre elles. Je prévois donc retourner à New-York et Philadelphie cet été. Mais ces courtes visites furent de belles introductions, du moins suffisamment pour vous donner envie de les mettre à votre itinéraire.

 

Boston : Berceau historique et culturel des États-Unis

Boston est une charmante ville de la côte Est des USA en bord de mer et remplie d’histoire. Elle est considérée comme le berceau historique et culturel des États-Unis. Fondée par les colons anglais au 17e siècle, elle est l’une des villes les plus anciennes du continent. Elle fut le théâtre de la révolution américaine et de la guerre de sécession qui a mis fin à l’esclavagiste des Noirs. Elle fut également le premier port d’importance majeure lors de l’époque industrielle et a vu naître la première université aux USA. C’est une ville où chaque parcelle a une histoire et dans laquelle l’ancien côtoie la modernité dans une belle harmonie.

freedom trail visiter boston

Ce que j’aime de cette ville est son ensemble visuel fait principalement de briques rouges. Les trottoirs et les bâtiments en sont fabriqués.

visiter boston

Une bonne visite de Boston se fait d’abord en parcourant le Freedom Trail (chemin de la Liberté) qui retrace une partie de l’histoire de l’indépendance américaine et qui nous amène découvrir différents lieux significatifs de la ville. J’en parle davantage dans mon article « Quoi faire à Boston le temps d’un week-end« .

freedom trail boston

Ville étudiante, une visite des campus universitaires internationalement reconnus dans Cambridge, tel que Harvard, s’impose. Tout comme une balade au port, dans le Chinatown et le charmant quartier résidentiel luxueux de Beacon Hill qui est illuminé en soirée par ses centaines de vieux lampadaires au gaz. De plus, Boston jouit d’une position en bord de mer et se trouve près de la péninsule de cap Cod, un des plus beaux endroits de la côte Est des USA dont je parle dans un article.

waterfront quoi faire à boston

 

New-York : La démesure d’une ville cosmopolite

La ville de New-York représente un peu le symbole de la démesure. Considérée comme l’un des plus grands centres financiers et culturels au monde, cette ville de la côte Est des USA est impressionnante. Elle ne dort jamais, son coeur bat jour et nuit et les New-Yorkais semblent prendre part à ce bal incessant. New-York sert de décor à plusieurs films et séries télévisées créant une sorte d’idéal de vie urbaine où tout semble possible.

time square new-york

Source: Times Square sur Shutterstock

Les buildings aux escaliers de fer, les milliers de taxis jaunes qui sillonnent la ville, Central park, le poumon de la ville, et la statue de la liberté qui semble veiller bienveillamment sur la ville sont des images perpétuées qui animent l’imaginaire attirant chaque année plus de 50 millions de visiteurs.

New-York côte Est des USA

Qui n’a pas envie de se sentir un instant comme le personnage de Carrie Bradshaw dans Sex and the city pour vivre sa vie mondaine?

New-York a beaucoup à offrir aux visiteurs et l’idéal est de pouvoir s’y poser quelques temps pour en apprécier le mode de vie qui lui est associé. Vivre comme un New-Yorkais pendant quelques mois semble être une expérience assez exceptionnelle. Je connais trop peu New-York pour y avoir passé que quelques jours. Mais une visite de cette trépidante ville se fait surtout à découvrir ses différents quartiers: Times Square avec ses nombreux néons et écrans publicitaires, Broadway où sont présentés les meilleurs spectacles du pays, Wall Street symbole de richesse avec ses buildings qui semblent toucher le ciel et Little Italy et Chinatown pour découvrir la richesse culturelle de la ville.

quartiers New-York ville à visiter

S’adonner à la course ou se balader dans Central park pour se sentir loin de la ville pendant un instant et s’approcher de la Statue de liberté, ce symbole très puissant du pays, sont également des choses à ne pas manquer. Il existe un CityPASS qui permet d’avoir accès à plusieurs lieux et activités dans la ville. Si vous envisagez d’en faire plusieurs, vous pourriez économiser plusieurs dollars en vous la procurant.

statue de liberté new-york

Source: La statue de la liberté sur Shutterstock

 

Philadelphie : Où résonne la cloche de la liberté

Philadelphie est la ville de la côte Est des USA où je veux absolument retourner. Trop bref, mon passage dans cette ville m’a laissée sur mon appétit. Je compare un peu Philadelphie à Boston pour son importance historique dans l’histoire américaine, à l’exception qu’elle fut un centre du développement des savoirs et de la culture. Tout comme sa voisine plus au Nord, Philly, comme on la surnomme aussi, fut l’un des théâtres principaux de la révolution américaine au 18e siècle. C’est également à Philadelphie que fut signée la Déclaration d’indépendance et que fut adoptée la Constitution américaine au Independance Hall. C’est dans cette ville qu’on peut retrouver l’un des symboles les plus forts au pays, la Liberty bell, ou Cloche de la liberté, qui aurait sonné juste après la signature de la déclaration d’indépendance des États-Unis.

cloche liberté philadephie

Mais au-delà de son côté historique intéressant et de son ensemble urbain charmant comme à Boston, elle a quand même des particularités bien intéressantes.

philadelphie ville visiter est usa

On découvre aussi Philadelphie avec ses papilles gustatives. Antony Bourdin dans son émission Sans réservation explore le côté culinaire de la ville et m’a fait connaître un incontournable, le Philly Cheesestreak.

philadephie côte est des usa

Manger un bon Philly Cheesesteak fumant est la case départ pour toute visite à Philadelphie avant de partir par la suite dans le Old City où la visite gratuite (et hautement sécurisée) de la Liberty Bell est vraiment intéressante et la statue de Benjamin Franklin impressionne. Le large boulevard Benjamin Franklin commence au City Hall avec le parc JFK et le fameux monument LOVE (le selfie devant semble la norme) et se poursuit au Nord-Ouest jusqu’au magnifique Musée des Beaux-Arts où les amateurs (ou non) de Rocky gravissent les marches tel le célèbre boxeur. Pas besoin de vous dire que même avec ma cheville foulée, je l’ai fait!!

Rocky visiter ville philadelphie

LOVE Philadelphie

 

Washington : Ville solennelle, siège du pouvoir américain

Washington D.C. n’est pas une ville comme les autres villes américaines de la côte Est des USA. Capitale des États-Unis et siège du pouvoir américain, on y retrouve un nombre impressionnants d’institutions nationales. Autour et dans le National Mall, un grand parc situé au centre de la ville qui est dédié aux anciens dirigeants du pays, tout semble bien sérieux et parfaitement ordonné. Des touristes étrangers s’y baladent, mais également des citoyens américains en pèlerinage patriotique. Ici, point de gratte-ciel, mais des musées, mémoriaux et monuments impressionnants.

washington côte est des usa

washington ville visiter est usa

Se promener dans le parc National Mall nous plonge certainement dans différentes scènes de films typiquement américains ou encore dans la populaire série House of Cards. La vue du Capitole, siège du congrès, impressionne et que dire du fameux monument d’Abraham Lincoln empreint d’histoire. Ce personnage emblématique de l’histoire américaine nous regarde de son air très sérieux assis sur son énorme fauteuil. Sans oublier la Maison Blanche, quoique moins chaleureuse depuis le départ de Barack Obama!

abraham lincoln washington

maison blanche visiter washington road trip

Les amateurs de musées seront ravis d’apprendre que la plupart sont gratuits dans la capitale américaine : que ce soit pour un plongeon dans l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale ou celle de la lutte de Martin Luther King Jr., ou encore pour vous envoyer la tête dans les airs au musée de l’espace ou plus près de la terre au jardin botanique; il y en pour tous les goûts et on pourrait y passer des jours sans même y dépenser un sous en visites.

 

Atlanta : Au coeur de la lutte contre le clivage social

Je connaissais peu de choses sur Atlanta, à part qu’elle est la ville assaillie par des milliers de zombies dans la populaire série  Walking dead. Mais au-delà du côté fictif, Atlanta fut dans l’histoire américaine le théâtre de luttes pour les droits des Afro-Américains. Encore aujourd’hui, 50 ans après son assassinat, la présence de Martin Luther King est bien présente dans la ville. Il fut l’instigateur d’un vaste mouvement qui allait modifier l’Amérique à tout jamais.

Martin Luther King Atlanta

Un million de personnes viennent chaque année se recueillir sur la tombe du célèbre pasteur et de sa femme. C’est en se baladant dans Sweet Auburn qui fut jadis le quartier afro-américain le plus prospère du monde que nous sommes arrivées au National Historic Site qui permet de retracer l’histoire héroïque de ce personnage légendaire. La ségrégation était bien présente. Dans ce quartier afro-américain, les citoyens qui y vivaient confinés avaient leurs propres institutions, commerces et systèmes de transport .

Ville hôte des Jeux Olympiques de 1996, un point de départ pour une visite de la ville se trouve au Centennial Olympic Park bordé par l’immense Aquarium et le gigantesque musée du Coca-Cola.

atlanta visiter côte est des usa

road trip atlanta

Ensuite, prendre le bus tramway touristique permet de faire une boucle et de faire des arrêts à différents endroits de la ville. Par ailleurs, si vous êtes le moindrement un cinéphile, la ville est hôte de plusieurs plateaux de tournage dont Walking Dead et Hunger Games : il est donc possible de partir à la recherche (ou d’y aller avec un tour) de ces lieux inédits.

atlanta ville côte est usa

 

Nouvelle-Orléans : Berceau du jazz et du blues

Cette ville  de la côte Est des USA est vraiment un monde à part. Une architecture d’origine espagnole et créole qui contraste avec le reste du pays et qui est très charmante, surtout avec ses demeures aux balcons en fer forgé d’où pendent des colliers de perles colorées lancés dans la ville durant le Mardi Gras, l’énorme festival annuel. Festival ou non, cette ville est festive à toutes heures de la journée.

visiter la Nouvelle-Orleans

Que ce soit sur Bourbon street dans le Carré français ou sur Frenchmen où le son des trompettes, des saxophones et des trombones brisent le silence de la nuit, il est impossible de s’ennuyer dans cette ville en bord du fleuve Mississippi, berceau du jazz et du blues. 

visiter la Nouvelle-Orleans jazz

Lancer des colliers de perles, boire des boissons vertes et danser à toutes heures de la journée sur Bourbon Street fait partie de l’expérience de la Nouvelle-Orléans. L’ambiance y est toujours très festive, mais beaucoup plus agréable en début de soirée! Durant le jour, une promenade sur la Royal Street dans le Carré Français permet d’apprécier l’architecture de cette ville.

Royal street visiter la Nouvelle-Orleans

Pour s’éloigner un peu des sentiers battus, il suffit d’embarquer dans l’un des streetcars qui nous amènent un peu à l’écart du centre. Pour une bonne bouffe et des drinks un peu moins onéreux, le tout accompagné d’un bon jazz live, nous avions adopté la Frenchman Street.

Nous avons passé presque 6 jours à parcourir ses rues et voir les attraits autour de la ville, tels qu’une virée en kayak dans les bayous où rodent des alligators (nous n’en avons pas vu) ou dans les anciennes plantations de canne à sucre datant de l’époque de l’esclavagisme aux USA et qui bordent le fleuve Mississippi. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article complet sur « Visiter la Nouvelle-Orléans : Que faire et voir en 7 coups de coeur« .

Oak Alley plantation Louisiane

kayak bayous Nouvelle-Orleans

Infos pratiques pour un road trip sur la côte Est des USA

Comment se déplacer: Le mieux est d’avoir sa propre voiture. Si vous n’avez pas la vôtre, vous pouvez envisager une location. Le seul problème, c’est que ça coûte souvent plus cher de la laisser dans une autre ville. Il faudra alors soit prévoir faire une boucle (ce qui est très long) ou prévoir des frais supplémentaires pour la laisser en Nouvelle-Orléans par exemple. Vérifiez également avec la compagnie de location si vous pouvez voyager dans tous les États sans problème. Certaines compagnies ont des restrictions géographiques.

Penser à avoir de l’argent liquide sur vous. Principalement dans le Nord, les autoroutes sont payantes. Si jamais vous en avez pas et que vous passez sans payer dans la ligne E-Zpass, on vous enverra la facture directement à la maison, avec une amende par contre. Donc, mieux vaut prévoir.

Il y a aussi l’option de prendre des autobus entre les villes. La principale compagnie est Greyhound qui assure des liaisons entre toutes ces villes. Vous pouvez retrouver toutes les informations et coûts sur leur site internet. 

Sinon, il y a aussi une option plutôt sympa qui évite de tout organiser soi-même et offerte par l’agence Terre voyages qui offre l’opportunité de faire les quatre premières villes en train.

Où dormir: Je n’ai malheureusement pas d’endroits très sympas à vous conseiller, car bien souvent on dormait en dehors des villes pour économiser un peu. Mais j’utilisais toujours le site de Booking où vous pouvez faire des recherches et réserver vos hébergements en ligne. Dans la colonne de droite de cet article (ou en bas complètement si vous êtes sur votre téléphone), vous retrouverez mon lien d’affiliation. Si vous réservez après avoir cliqué sur ce lien, il ne vous en coûtera pas plus cher et cela me donnera une petite commission pour m’encourager dans mon travail. 🙂

Temps nécessaire: Comme les distances sont longues et que chaque ville nécessite qu’on y passe quelques jours, j’aurais tendance à vous dire de prévoir un bon mois pour visiter toutes ces villes. Moins de trois semaines me semble un peu juste et vous serez sans cesse à la course. 

La langue:  Plusieurs lecteurs me partagent leur crainte face à la barrière de la langue en voyage. C’est vrai qu’il n’est pas si facile de voyager si on ne parle pas un minimum d’anglais, même si dans certains pays, l’anglais ne sert pas trop. Cela ne devrait pas être une limitation à voyager, mais avoir une base permet tout de même d’apprécier un peu plus les choses, surtout si on prend des tours et qu’on s’intéresse à ce que les guides nous racontent. Comme la plupart de ces villes ont une histoire super intéressante et qu’on les visite en partie pour cela, il est bon de maîtriser un peu la langue de Shakespeare. Mon anglais est moyen, mais me permet tout de même de comprendre la base des explications, même si j’ai encore beaucoup de travail à faire. L’immersion complète est probablement la meilleure manière qui soit d’apprendre. Bien qu’il soit possible d’apprendre avec des logiciels, il est aussi possible de faire des séjours linguistiques dans la plupart de ces villes de la côte Est des USA. Experilang offre cette possibilité dans la plupart des villes nommées plus haut avec un hébergement soit en campus ou en famille d’accueil. Il y a même des packages Tour du monde qui permettent de faire différentes villes sur un séjour de 3 à 12 mois. Une manière plutôt sympa de découvrir ces villes, s’y intégrer un peu, prendre le temps de vivre comme ses habitants tout en apprenant l’anglais. 

Formalités: Bon entrer aux États-Unis est plutôt simple même si les contrôles sont assez strictes. Pour les Canadiens, il suffit d’avoir avec vous votre passeport valide pour une durée de 6 mois. Pour les ressortissants étrangers tels que les Français, en plus de cela, il vous faudra l’autorisation de voyage ESTA, obligatoire à l’entrée. Les séjours réguliers ne peuvent pas dépasser les 90 jours. 

 N’oubliez-pas de partir assuré. J’ai un dossier complet sur les assurances voyage ici-même où j’y suggère de bonnes compagnies et où vous y trouverez même des rabais

Bon bien voilà!! Je pense que ça fait pas mal le tour! J’espère vous avoir donné envie de visiter ces 6 villes américaines. Bien entendu, ces 6 villes ne doivent pas être les seules à mettre à votre itinéraire si vous avez du temps devant vous. J’ai aussi eu le plaisir de visiter Portland, plus au Nord dans le Maine, et la vibrante Miami en Floride. Pour cette dernière, mon passage date de plusieurs années et mes souvenirs ne sont pas très clairs, j’ai donc préféré de pas l’ajouter à cette liste. Donc à quand votre road trip sur la côte Est des USA? Vous y êtes déjà allés? N’hésitez-pas à nous en parler en commentaires.

*Cet article a été rendu possible grâce à des collaborations, cependant tous les propos et les expériences demeurent les miennes.

Côte Est des USA : 6 villes à visiter lors d’un road trip
5 (100%) 6 votes
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

12 commentaires

    • Ahh Boston je te conseille vraiment Stephanie. Sérieusement, cette ville fut une belle découverte. Je ne m’attendais pas à aimer autant l’ambiance de cette ville.

  • je suis clairement attirée par Boston New York Washington
    1 combo de rêve New York Boston Cap Cod
    Washington revient de plus en plus chez moi
    La Nouvelle Orléans aussi
    je ne connais pas encore l est américain
    seulement la Californie

    • Allo Tania.
      La côte Est est vraiment différente de la côte Ouest et très riche et intéressante du point de vue historique. Je te conseille fortement un voyage dans cette région et oui si tu as la chance, te rendre en Nouvelle-Orleans est vraiment top 🙂 La nouvelle-Orleans a sa couleur complètement différente du reste du pays.

  • Partir en Amérique est l’un des rêves de quasiment tout le monde que je connais. Perso, j’aurais adoré avoir la chance de visiter New York. C’est l’une des plus belles villes du monde selon moi.

  • Hello !

    J’habite Montréal. J’ai eu l’occasion de visiter New York et Boston. Je rêve de visiter la Nouvelle-Orléans !
    Bravo pour cet article qui est vraiment très intéressant et plaisant à lire =)

    • Allo Caroline 🙂
      La Nouvelle-Orléans c’est autre chose complètement! C’est sûr que par la route, ça demande du temps quand meme. Pas aussi simple que se rendre à New-York, mais le road trip est plutôt sympa. Je te souhaite de pouvoir y aller un jour. Merci pour ton commentaire.

  • Coucou Rachel,
    Merci pour ton article !
    C’est drôle, je pars dans un mois et demi pour faire le MEME road trip que toi 🙂
    De Montréal jusqu’à la Nouvelle-Orléans par la côte est avec un petit détour à la fin par le Texas, avant de rejoindre le Mexique et d’embarquer ensuite pour l’Amérique du Sud 🙂
    Je fais tout en stop, bus et couchsurfing, ça va être l’aventure de ma vie 🙂
    Hâte !

Laissez un commentaire

CommentLuv badge