Pin It

Interview de Yann, voyageur et photographe animalier

photo singe

La photographie animalière est une branche spécialisée de la discipline. Voici un petit interview avec un photographe animalier rencontré au Mexique qui nous en dira plus sur cette activité.

yannPortrait d’un passionné de photographie animalière

Yann est un photographe suisse que j’ai eu la chance de rencontrer au Mexique en janvier dernier. Il fait partie des personnes inspirantes que j’ai eu la chance de croiser sur la route. Outres ses histoires de voyage tous plus intéressantes les unes que les autres, sa particularité réside dans sa pratique de la photographie animalière. Je vous livre ici un petit entretien sur cette branche très spécialisée de la discipline à travers la passion d’un photographe animalier.

Rencontre avec un photographe animalier

Bonjour Yann, Tout d’abord pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour à toutes et à tous,
Alors en quelques mots, je m’appelle Yann Clerc. Je suis suisse et j’ai la trentaine. Plutôt sportif, je pratique l’escalade, le trekking, l’apnée et je voyage à travers le monde pour faire de la photo animalière.

Depuis quand pratiques-tu la photo ?

Cela fait environ sept ans que j’ai commencé la photo. Il m’a fallu trois ans pour apprendre la technique et surtout acquérir ce qu’on appelle « l’oeil du photographe ». Et croyez-moi j’en apprends encore tous les jours.

photo montagne

Qu’est-ce qui t’a amené à vouloir faire de la photo animalière, pourquoi cette spécialisation ?

Une rencontre bien sûr ! Je faisais de la montagne au Pérou en solitaire, avec l’intention de passer un col à 5400 mètres.

yann photographe animalier

Ascension d’une montagne au Pérou

Après huit jours de marche, j’arrivais au sommet et là je me suis retrouvé nez à nez avec un couple de condors. Ils se sont mis à tournoyer autour de moi, pour ensuite se laisser descendre dans la vallée. J’avais déjà vu des condors, mais cette fois-là, peut-être à cause de la fatigue ou de la splendeur de cette scène, j’ai été touché et je me suis promis d’apprendre la photo. J’aimerais faire ressentir aux gens ces émotions uniques, à mon sens, que seule la nature peut nous procurer.

condor photo animalière

Pour les passionnés de photographie, quel matériel photo est indispensable pour ce type d’activité ?

Compliqué comme question… Il y a tellement de styles de photos, la seule chose vraiment indispensable est un appareil photo (rires). Plus sérieusement, je pense qu’un Reflex permettant de monter à une forte valeur ISO et des objectifs lumineux sont importants. Avec des télé-objectifs au-delà de 300 mm, on peut se permettre plus facilement de faire des gros plans d’animaux comme sur cette photo.

photographie animale

Résultat avec un télé-objectif plus puissant

A contrario, un grand angle permet de prendre l’animal en harmonie avec son environnement.

animal au loin

L’animal dans son environnement

Mais il est aussi possible de faire des gros plans avec un grand angle et des photos de paysages avec un télé-objectif, il n’y a pas de règles ! Autre exemple, pour photographier des chauves-souris de nuit, trois flashs sont nécessaires ainsi qu’une barrière laser pour le déclenchement au passage de l’animal.

chauve-souris

Chauve-souris prise durant la nuit

Autre exemple, pour la photo sous-marine, vous aurez besoin d’un boîtier étanche. À mon avis, la chose la plus importante c’est la connaissance de l’animal photographié et des limites de fonctionnement de son matériel. Pour commencer, je pense qu’il est préférable d’avoir un minimum de matériel bien maîtrisé et d’acheter au fur et à mesure de son apprentissage.

Quels animaux sauvages as-tu eu la chance de photographier jusqu’à maintenant et dans quels pays ?

Alors voilà la liste non exhaustive… Des orques en Norvège, au Pérou des vigognes et des condors, au Costa Rica des lézards Jésus-Christ et divers serpents, des chevaux sauvages dans les steppes de Mongolie, le rhinocéros à une corne au Népal et beaucoup d’insectes.

photo photographe animalier

Serpent au Costa-Rica

photos animaux

Rhinocéros à une corne au Népal

photographie insecte

Fourmi au travail

Quel est selon toi l’animal le plus difficile à photographier ?

Je pense que tous les animaux peuvent être faciles ou difficiles à photographier. Cela dépend de l’image voulue (scène de chasse ou accouplement par exemple). Mais il est peut-être quand même plus facile de photographier un rouge-gorge qu’une panthère des neiges…

photographie animalière

Quelle est ta plus belle réussite ?

A chaque fois que j’arrive à faire une photo, je ressens la même joie et fierté. Mais j’ai quand même une petite préférence pour une photo réalisée en Norvège où un Fou de Bassan plonge dans un banc de harengs. Même si elle n’est pas parfaite techniquement…

photos animalières

Plongeon d’un fou de bassan en Norvège

Quel fut ton plus grand défi ?

C’est sûrement le moment où je vois les dernières personnes avant de partir pour plusieurs jours, seul dans la nature. C’est à la fois stressant, mais aussi très excitant. Donc pour répondre à la question, chaque voyage est en quelque sorte un défi, auquel je ne renoncerai pour rien au monde.

photographe animalier en mission

La solitude est maître en mission

Quelles sont les différentes possibilités de vivre de ce métier ? Serait-ce un de tes objectifs ?

Vivre de la photo animalière est très difficile. Je crois qu’en France, ils doivent être moins de dix à ne vivre que de ça. Une des possibilités est de travailler pour une agence ou de se faire assez de contacts afin de pouvoir vendre directement son travail aux magazines en freelance. Pour l’instant, je vis la photo animalière avec passion, pour l’avenir, le temps nous le dira (sourire).

Un futur projet en préparation ?

J’ai pas mal de projets à concrétiser, mais pour le moment je n’en parle pas trop, j’attends de voir s’ils sont réalisables.

Y a-t-il une manière de pouvoir suivre tes aventures ou avoir accès à tes photos ?

Pas pour le moment. J’attends de mettre à jour mon site internet. Si vous avez des questions à me poser, il y a mon adresse mail clercyann@hotmail.com. Je me ferais un plaisir d’y répondre.

Bonne route à toutes et à tous. En vous souhaitant autant de plaisir que moi dans vos voyages.

wild photography

Crédit photos: Yann Clerc

Merci à Yann d’avoir bien voulu répondre à ce petit interview :) Et on lui souhaite bonne continuation dans ses futurs projets.

Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

2 commentaires

    • quand il me racontait ses histoires je le trouvais tellement aventuriers.. disons que chercher un félin c’est pas comme aller photographier une vache hehe. Ça prend une patience d’or, mais aussi oser s’aventurer dans des endroits un peu moins hospitalier. Mais sincèrement j’étais pendu à ses lèvres tellement c’était intéressant.

Laissez un commentaire

CommentLuv badge