Pin It

Voyage en voilier en Méditerranée : Le vent dans tous ses temps (épisode 2)

Qui a dit que ça prenait un gros bateau pour aller sur l’eau ?

Partez pour un voyage en voilier en Méditerranée, en France, pour le deuxième article d’une trilogie où vous découvrirez le plaisir d’une aventure à voile. Pour lire le premier épisode, soit celui d’un voyage en voilier à travers l’Atlantique Nord, c’est par ici.

djeciAuteur du texte

Jean-claude, ou si vous préférez Djéci, est un québécois âgé de 70 ans. Il voyage depuis son adolescence et a visité plus d’une trentaine de pays. Ceux-ci excluent les nouveaux pays créés suite à un morcellement d’un pays comme la Yougoslavie ou les maintes fois où il est retourné aux mêmes endroits. Autre que cette trilogie, Jean-Claude nous a aussi offert un texte : « Partir à l’aventure: Qui a dit que c’était réservé aux jeunes? »

 

Voyage en voile en France Méditerranéenne

Voilà ! Mon voyage en voilier en Méditerranée en France achève. J’ai dîné ce soir avec Romain et on se disait justement que les vacances étaient terminées. Dans 48 heures nous serons à Québec à se demander qu’est-ce qu’on fait là. Alors, je vous raconte.

voile en méditerranée

Voyage en voilier en Méditerranée

Après avoir quitté Québec la veille, j’allais maintenant prendre le dernier vol Paris-Marseille sur Air France. Il est 12:30 heures et une fois l’embarquement complété, l’avion s’avance sur la piste, roule, mais ne met pas les gaz. Il s’arrête en bout de piste et le commandant nous interpelle en disant qu’il y a un bris mécanique qui nous empêche de décoller.

Après six heures d’attente dans l’avion, nous décollons finalement.

Le trajet sur Marseille n’est pas très long. On atterrit, mais je regarde par le hublot et je vois la mer qui approche en bout de piste. L’avion ne s’arrête pas très vite. Je vois l’eau au bout de la piste et je me dis : « … mais on va plonger, c’est pas vrai ». Il s’immobilise enfin à moins de 5 mètres de l’eau. On est sauvé, Alléluia !

On nous apprend finalement que nous n’aurons probablement pas nos bagages en journée, car de l’huile s’y serait répandue. Découragé, je surveille tout de même le carrousel et soudain de nouveaux bagages arrivent dont le mien. Je saisis mon sac et cours à l’extérieur de l’aérogare afin d’attraper une navette pour la gare de Saint-Charles de Marseille.

itinéraire voyage en voilier en méditerranée

L’itinéraire en France Méditerranéenne

 

Marseille

J’ai beau me le répéter, je n’arrive pas à me convaincre que le vol Paris-Marseille qui a mis 6 :30 heures pour 668 km a pris plus de temps que Québec-Paris en 6 :00 heures pour 5089 km.

De la gare, je suis parti à pied, heureux de marcher, pour trouver le petit hôtel Ibis où j’avais réservé une chambre. Aussitôt arrivé dans la chambre, je suis tombé sur le lit pour ne me réveiller qu’au petit matin. Ce fut ma première journée de voyagement.

OUF !

Après une bonne douche et un petit-déjeuner, je suis parti à la découverte de la ville du César de Pagnol. Le Vieux-Port est, dès le matin, envahi par les touristes de tout acabit pensant trouver là Monte-Cristo ou Pagnol ou encore Fernandel en personne. Mais ils trouvent plutôt des bateaux pour les conduire au Château d’If ou dans des îles et certains sont attirés par quelques revendeurs de poissons tellement morts qu’on croirait qu’ils ont été mis dans la glace à l’époque de De Gaule.

J’ai longé le Vieux-Port tout en me dirigeant vers le MUCEM, le nouveau musée face à la mer : Le MUsée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Ce musée se consacrera aux différentes civilisations du pourtour de la Méditerranée à travers les millénaires.

Des poutres immenses servent aux piétons pour relier le MUCEM au Fort Saint-Jean. Ces passerelles sont tellement imposantes dans le paysage qu’elles « fessent dans le dash » presque plus que le musée.

voyage en voilier marseille

Le Fort Sain-Jean et le MUCEM

Le Fort Saint-Jean pour sa part a été remis à neuf avec de belles places, sculptures et restaurants, mais ça sent le vide comme le MUCEM. C’est comme si on avait stationné une soucoupe volante entre la ville et la mer. Probablement qu’avec le temps, cet ensemble se mariera mieux avec la ville.

marseille voyage en voilier

Magnifique sculpture au Fort Saint-Jean

Ma journée fut par la suite consacrée à marcher dans le Vieux Marseille avec ses petites rues étroites aux couleurs très provençales.

marseilleDans le quartier où je logeais, il n’y avait pas de vie. La rue principale, l’avenue de la République avec ses superbes immeubles, est aussi belle que les boulevards «hausmaniens » de Paris, mais elle est placardée à 50%. Qu’est-ce qui s’y passe ? Rien. J’ai eu comme un sentiment d’abandon ou encore de ville moribonde.

Tôt le matin, j’étais allé chez Orange pour activer mon iPhone et par la suite j’avais téléphoné à Romain et à Brigitte. Il me restait donc trois jours avant de les rejoindre ainsi que le voilier, la « Grande Ourse ». Le lendemain, j’ai pris le train pour les Arcs et Jean-Marie (surnommé ON) est venu me chercher à la gare. Lui qui craignait qu’on ne se reconnaisse pas après vingt ans. Erreur, ce fut un contact instantané.

 

Saint-Tropez

Le lendemain avec ON, nous avons pris une petite navette vers Saint-Tropez pour aller dire bonjour à une amie. Il m’a fait faire le tour du village, un village typique provençal à l’exception des paquebots privés dans la rade et du quai promenade que l’on a vu dans tous les films avec des scènes de Saint-Tropez, comme « Le gendarme de Saint-Tropez » avec Louis de Funès.

saint-tropez voyage

On en a profité pour s’asseoir dans un café ouvert sur la promenade et s’offrir un café-glacé. Délicieux ! Et croyez-le ou non, l’addition pour les deux cafés s’élevait à 27€, soit l’équivalent de 40 $ canadiens. Pensez-vous que c’est trop cher ??? Probablement pas pour le gars qui a son paquebot privé à quatre ponts amarré devant le café, mais pour moi c’était complètement ridicule. J’aurai vu Saint-Tropez.

saint-tropez

Cette démonstration de richesse est complètement dégueu!

 

Grimaud

À la fin de l’après-midi, on est parti tous ensemble et, avec un autre ami, nous sommes allés à Grimaud, dans la montagne cette fois. C’est un petit village médiéval de toute beauté, toujours vivant et sans touristes.

Brigitte en a profité pour acheter une tarte Saint-Tropez, aussi appelée une Tropézienne. J’ai rarement mangé quelque chose d’aussi bon, moelleux au point que si vous en avez la bouche pleine et que vous l’écrasez lentement avec votre langue, ça vous sort par les oreilles. C’est délicieusement cochon.

Grimaud voyage en voile

Il ne faut pas mélanger Grimaud avec Port Grimaud lequel est un village balnéaire au pied de la montagne. Grimaud est, pour sa part, la vieille commune médiévale dans la montagne.

 

Sainte-Maxime

Après avoir passé la journée sur les plages de Cavalaire, les bateaux reviennent festoyer à Saint-Tropez parce que dans cette dernière, il n’y a pas de plage. Sainte-Maxime est la commune située en face de Saint-Tropez de l’autre côté du Golfe de Saint-Tropez.

Après deux jours de promenades et de placotages avec mes amis, Jean-Marie est venu me reconduire au voilier à Cavalaire où on a rejoint Romain. C’est là que j’ai appris que Jean-Marie(ON) avait fait deux fois le Cap Horn à la voile. Impressionnant !

Cette rencontre à nouveau avec Brigitte et Jean-Marie avant de commencer mon voyage en voilier en Méditerranée fut sûrement un des plus beaux moments de mon voyage.

sainte-maxime méditerranée

Vue de chez Brigitte sur le Golfe de Saint-Tropez à Sainte-Maxime

 

Îles de la Méditerranée

Et nous voilà partis pour notre voyage en voilier en Méditerranée, « V’la le bon vent, v’la le joli vent … »

On s’est dirigé vers les îles d’Hyères, Port Cros, Porquerolles et l’île du Levant, où pendant quelques jours nous avons profité du beau temps. Par contre, j’attendais 11:00 heures avec résignation parce que c’est l’heure où la chaleur nous tombait dessus et elle ne retardait pas d’une minute. Et pendant les heures qui suivaient, il faisait entre 30° et 35°C. Pour un Saharien, ce n’est pas très chaud, mais pour un ti-Québécois, c’est drôlement suant.

voilier en méditerranée

Qui a dit que ça prenait un gros bateau pour aller sur l’eau ?

voyage en voilier france

La Grande Ourse 4 à l’ancre. C’est le voilier le plus éloigné

Puis à 20:00 heures précisément arriva le coup de vent. On fut surpris, mais on ne réagit pas sur le coup. Après dix minutes, le vent ne diminuait pas, mais continuait d’augmenter. Il y avait une vingtaine de voiliers ancrés dans la baie de Port Man et sur chacun, tout le monde regardait d’où venait le vent. Il entrait directement dans la baie, la vague se formait et en quelques instants nous avons pris la décision de lever l’ancre parce qu’un vent aussi fort durant la nuit aurait pu décrocher l’ancre et le bateau ainsi libéré se serait échoué sur les rochers. Quand les autres voiliers ont vu s’en aller le petit drapeau canadien à l’arrière de notre bateau, tous ont levé l’ancre !!! Ça nous a bien fait rire, même si ce n’était pas nécessairement à cause de nous.

Nous avons alors navigué avec un bon vent et la vague est montée jusqu’à 4-5 mètres.

Dans de telles situations, si nous ne sommes pas celui qui est à la roue et qui la tient fermement, nous devons constamment nous tenir pour ne pas se faire renverser. Et pendant des heures, nous montons, descendons, montons, descendons et avalons une petite pilule anti mal de mer.

 

Toulon

Nous sommes entrés à Toulon tard dans la nuit pour s’amarrer à un quai public en plein centre-ville. Ça fait bizarre de se faire réveiller à tout bout de champ par des klaxons ou des freinages bruyants quand tu es couché dans un voilier.

voyage toulon

Je me suis senti interpelé dans le Vieux Toulon

Le matin suivant, on s’est déplacé vers le port de plaisance situé le long de la rue principale de Toulon. Comme il fallait aller faire l’épicerie, je suis allé au Carrefour et en sortant je suis tombé sur un marché public. Il s’étiole sur presque un kilomètre sur une rue principale du Vieux Toulon, le Cours Lafayette, et j’avoue que c’est le plus beau souvenir que je garde de Toulon. À cette période de l’été, tous les fruits et légumes sont arrivés et les odeurs sont absolument euphorisantes.

En voulez-vous des tomates ? Il doit y en avoir 25 variétés. Des pêches ? Des poires Guyot ? Du raisin, des laitues, etc. Et que dire de ces plats d’olives qui embaument l’espace ? Tu as envie de piquer une olive dans chacun des grands bols.

marché Toulon

Des olives…des olives…des oli…

Je n’ai pas de mots pour exprimer ce que j’ai senti dans ce marché parce que j’y ai senti des odeurs que l’on rêve de sentir un jour dans un marché public. Et si un jour je retourne à Toulon, ce sera pour aller respirer les odeurs de ce marché.

 

Sanary et l’île des Embiez

Un beau matin, on a repris la mer en direction de l’Ouest vers Sanary. On a monté les voiles, mais avec le vent « dans ’face », ce fut plus long. Mais, on avait du temps. En après-midi, on est entré à l’île des Embiez, à l’Est de la ville de Sanary. Automatiquement, je fais la comparaison avec l’île de Bréhat, car ce sont deux extrêmes (voir épisode 1). Bréhat n’a pas de port de plaisance et elle est habitée. Elle est très joliment aménagée contrairement à Embiez qui a un très gros port et dont l’île est sauvage à 95%, à l’exception de quelques petits champs de vignes entourés de haies de bambous qui semblent se battre continuellement pour survivre contre les vents de la mer.

La Côte d’Azur n’est pas une belle plage de sable blanc continue de Menton à Perpignan, même si çà et là on en rencontre des belles. Non, la côte est généralement faite de collines et de montagnes qui viennent se jeter dans la mer. Une côte très hachurée et accidentée, mais qui permet aussi de belles criques, calanques et plages.

méditerranée voile

Le climat méditerranéen permet de faire des activités maritimes à l’année

 

La fin d’un beau voyage en voilier en Méditerranée

Dans les jours qui suivirent, nous sommes rentrés sur Toulon et le voilier a été sorti de l’eau dans le chantier « RUSSO Yachting ». On a passé une journée à dégréer le voilier et Romain a passé deux autres jours avec les gens du chantier qui feront les travaux sur le bateau pendant l’hiver. Pour ma part, j’ai profité de ces journées pour parcourir les rues de la Vieille ville, le Musée maritime de Toulon, le marché et en particulier toutes ces belles petites places éparpillées dans le Vieux Toulon, comme si quelqu’un s’était amusé à les éparpiller çà et là au bon vouloir du Mistral.

toulon méditerranée

Promenade dans le Vieux Toulon

Avec plus de 320 jours d’ensoleillement par année sur Toulon, ces places remplissent leurs rôles.

vieux-toulon

Un climat idéal à l’année

C’était la fin de ce voyage en voilier en Méditerranée à travers la région de Provence en France. Il restait encore trois vols et c’était un retour à Québec.

Vols Marseille—» Paris —-»Montréal—»Québec

Rendez-vous sous peu à Tunis pour « Le vent dans tous ses temps 3 ».

 

Comment avez-vous aimé cet article? :)
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

2 commentaires

Laissez un commentaire

CommentLuv badge