Pin It

Récit d’un road trip aux USA, une ode à la liberté

roadtrip

La conquête de l’Ouest

Mon départ dans l’Ouest Canadien

En 2009, je suis partie dans l’Ouest Canadien pour vivre une aventure de voyage-travail. La conquête de l’Ouest est une aspiration que nourrissent bon nombre de jeunes québécois. Par une belle soirée de printemps, je partais sac sur le dos vers cet inconnu, cette expérience de liberté qui m’attirait tant. Trois jours et deux nuits il m’aura fallu en autobus pour rejoindre Jasper en Alberta. Le plus long périple sans arrêt que j’aurai fait à vie. Trois journées à voir défiler les paysages canadiens au rythme des kilomètres qui s’accumulaient au compteur. Les Grands Lacs, les terres monotones de l’Ontario et de la région des Prairies et enfin les magnifiques et impressionnantes montagnes Rocheuses de l’Ouest Canadien.

route BC

En attente d’un automobiliste dans les Rocheuses en Alberta

L’objectif était de passer trois semaines en Alberta avant de rejoindre la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique pour travailler dans le fruit picking (voir mon article), la cueillette de petits fruits, et vivre en harmonie avec la nature jusqu’à la fin de l’été.

Faire du pouce, une manière plutôt pratique de se déplacer

J’ai traversé la Icefield Parkway, la plus belle route du Canada qui serpentent à travers les Rocheuses, avec mon pouce et la gentillesse des automobilistes qui m’ont pris avec eux.

road trip canada

Route panoramique Icefield Parkway, Alberta

De la même façon, je me suis rendue en Colombie-Britannique (B.C). Le pouce fonctionne plutôt bien dans cette région du Canada. Il m’aura été utile tous les jours pour faire mes courses, aller en ville, faire mon lavage, etc. Parfois les véhicules étaient de simples voitures alors que d’autres étaient des camionnettes aménagées, des vans en bon québécois.

La concrétisation d’un rêve

C’est gens qui m’embarquaient me faisaient rêver avec leur air hippie et l’odeur de liberté qu’ils dégageaient. Je ne vous cacherai pas que j’avais un rêve depuis bien longtemps, celui d’avoir une Westfalia. Je les regardais en me disant que le jour viendrait où ce serait mon tour. Celui où je pourrais rouler des heures durant à regarder défiler les paysages et sentir le vent me fouetter le visage comme une ode à la liberté. Où je m’installerais le soir venu où bon me semble en écoutant comme simple bruit le monde qui m’entoure.

road trip van

Le plaisir de sentir le vent sur son visage

Un jour ce fut mon tour. Bien plus vite que je l’aurais cru. Il y avait à peine deux mois, j’avais quitté le Québec pour cette aventure et l’occasion se présenta sans que je ne puisse m’y attendre. Je travaillais déjà depuis un mois sans relâche, 7 jours sur 7, à entretenir les arbres et cueillir leurs fruits.

Par une journée où je me rendais en ville pour faire des courses, un conducteur nous prit en bord de route. En discutant, il nous fit part de son intention de vendre sa van. Naïvement, nous lui avons demandé combien il en demandait pour. Nous nous attendions à un prix exorbitant, mais pourtant. 3000$ qu’il répondit tout bonnement….

Quoi 3000$ seulement! Nous venions de changer notre paye et le compte était suffisant. En découla alors une courte discussion avec une amie, le temps de s’enfiler un burger, et déjà la décision était prise. Cette van allait devenir la nôtre!

À nous la route, le début d’un road trip – Canada

En ce mois de juillet 2009, nous faisions l’acquisition de notre Boubou mobile, une vielle van GMC 1979. J’ai pu avoir les plaques à mon nom même si je n’avais que mon permis temporaire à l’époque. Les gens du bureau de l’immatriculation ne comprenaient rien aux caractères français écrit sur mon permis. Nous étions dans l’illégalité, un peu seulement, et puis après?! Je réalisais un rêve. La route était maintenant à nous.

van road trip

La nouvelle acquisition, la Boubou Mobile

Avoir une van a facilité et amélioré énormément nos conditions de vie durant la période de travail que dura l’été. Pour la cueillette des fruits, nous devions changer constamment d’endroits pour suivre les récoltes. Les déplacements se faisaient beaucoup plus aisément. Nous n’avions plus à traîner nos énormes sac sur notre dos. Nous avions rangé nos vêtements dans de petits compartiments. Nous n’avions plus à dormir par terre dans une tente. Nous avions dorénavant un lit confortable. Nous avions même un frigo et une cuisinière pour faire des repas. Du luxe comme nous en avions pas eu depuis les deux derniers mois. Maintenant, c’était à notre tour de prendre des passagers sur la route. Donner au suivant, c’était la philosophie que nous nous étions données.

hitch hiking

Des passagers à bord

Mon road trip aux USA, l’aboutissement d’un rêve

Au grand désarroi de ma mère, je lui annonçai au mois d’août de ne pas attendre mon retour à la fin du mois. Que mes plans avaient changés et que je partirais sur les routes de l’Ouest des États-Unis tels Thelma et Louise  ou Jack Kerouac l’avaient fait.

road trip america

À la conquête de l’Ouest

Je suis finalement revenue à la maison après 5 mois d’aventures. Avec la Boubou mobile, j’ai parcouru en partie la Colombie-Britannique au Canada avant de descendre vers les USA. J’ai traversé les champs infinis du Montana.  J’ai visité le parc volcanique de Yellowstone où j’ai partagé la route avec des centaines de bisons avant de me promener sur les terres lunaires de Crater of the moon en Idaho.

road trip usa

Parc national de Yellowstone, Wyonming

J’ai marché sous les arches de grès rouges au Arches National Park et regardé le soleil apparaître au petit matin sur les hoodoos de Bryce Canyon en Utah. J’ai constaté la grandeur du Grand Canyon et ses années d’érosion, par le fleuve Colorado, dans son socle rocheux et je me suis sentie comme Lucky Luke sur la réserve Novajos à Monument Valley. J’ai aussi joué à l’archéologue en parcourant et découvrant les structures des habitations troglodytiques à Mesa Verde au Colorado.

road trip ouest américain

Parcs nationaux de l’Ouest Américain

Mais j’ai également détesté l’agitation et le côté « fake » de Las Vegas tout en appréciant la douceur de vivre de San Diego dans le Sud du pays. Je me suis même permise quelques jours de repos sur une plage du Nord du Mexique avant de remonter la côte californienne en m’arrêtant pour visiter la « glamour » Los Angeles et l’avant-gardiste San Franscisco.

road trip californie

Le long de la côte californienne

Un road trip aux États-Unis, une expérience sans pareil

Faire un road trip est une expérience en soi. Le sentiment de liberté que cela procure vaut, à lui seul, tous les autres arguments de voyager ainsi.  Pouvoir profiter au mieux des lieux qui nous intéressent, s’arrêter quand bon nous semble et prendre le temps nécessaire est un réel plaisir.

ouest usa expert localSi vous ne voulez pas tout organiser vous-même, mais que vous désirez un voyage personnalisé et authentique aux États-Unis, prenez contact avec Sandra ou d’autres experts locaux de Evaneos.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec eux aux États-Unis.

Les parcs nationaux aux États-Unis ne sont pas faciles à visiter sans véhicule. Faire un road trip est selon moi la solution idéale pour vivre pleinement l’expérience de l’Ouest Américain qui est une terre magnifique et pleine de contrastes. De la vie des magnifiques forêts aux arbres énormes, à la désolation des terres volcaniques et des immenses déserts. De l’attraction et du dynamisme des plus grandes villes américaines à l’isolation des routes perdues de l’intérieur des terres. Un voyage haut en couleurs et en aventures. Je vous l’assure, c’est l’expérience d’une vie!

 Info pratique: Pour ceux qui auraient envie de vivre l’expérience d’un road trip au Canada ou aux États-Unis, vous pouvez soit acheter un véhicule sur place (voir des sites comme Auto hebdo) et le revendre par la suite comme je l’ai fait ou tout simplement faire la location d’un véhicule.

road trip aux usa

Récit d’un road trip aux USA, une ode à la liberté
5 (100%) 1 vote
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

29 commentaires

  • Ça me rappelle plein de bons souvenirs cet article. J’ai fait un « petit » road trip il y a 2 ans en Californie (et un peu au Nevada avec un détour à Vegas !!), ce fut une sacrée expérience. C’était en hiver, du coup j’avais loupé certains grands classiques comme le Grand Canyon (à cause de la neige les routes étaient fermées) mais ça a l’avantage que les sites touristiques sont plus calmes. Puis bon, en Californie,même l’hiver il fait beau ^_^

    Tout ça pour dire que je conseille vivement la location d’une voiture sur des durées moyennes aux US. La location est vraiment peu élevée sur place, pour un 1 mois, en passant par un comparateur de prix, cela m’avait coûté à peine $600 tout compris (assurance, kms illimité, etc). Et c’était une voiture quasi neuve, donc bien équipée et surtout faible consommation.

    • Ahh dommage pour le Grand Canyon, c’est quand meme un incontournable. Mais je dois avouer que ca n’a pas été mon endroit préféré. Peut-être parce qu’on l’a tellement vu en images partout. Mais bon l’ouest américain de toute manière ya assez pour y retourner de multiples fois sans se lasser. Un énorme terrain de jeux :) La prochaine fois je te conseille l’UTah, moi j’ai adoré.
      Je savais pas que le coût de location était aussi intéressant par contre. J’aurais pensé davantage. C’est sur qu’en voiture tu es plus limité qu’en van comme moi où je pouvais m’arreter pour dormir partout le long de la route ou dans les truck stop. Ca m’a permis de ne dépenser aucun sous d’hébergement pendant mon voyage. Mais le cout monte un peu plus par contre. Mais pour quelqu’un qui a envie de faire de la tente, la voiture peut être une belle possibilité. Merci pour les infos Adrien :)

    • je te le conseille vraiment Aline.. c’est vraiment un paradis cet endroit. Voyager dans les rocheuses c’est cher par contre. Mais il y a toujours des possibilités pour se débrouiller sans trop de dépenses. J’avais pas d’argent quand je suis partie et je me suis déplacée sur le pouce et je travaillais 4 heures par jour dans les auberges jeunesses pour payer mes nuits qui était hors saison autour de 35$ la nuit pour un lit en dortoir. Ca valait le coup! Et pour tous les beaux paysages qu’on peut voir, ca vaut vraiment la peine, surtout le Icefield Parkway entre Jasper et Banff. De toute beauté. Le glacier arthabaska c’est magnifique aussi, même s’il fond à vu d’œil.

    • ahh ca c’est certain que la van amène un autre côté  »plus trippant » que la voiture. T’as vraiment l’impression de vivre l’expérience à fond :) J’ai pas roulé pendant 5 mois par contre, car on se promenait d’un verger à un autre durant l’été pour travailler. Mais c’était notre maison en quelque sorte. Une expérience que je recommencerais demain matin…

    • et non.. je n’ai pas eu de nouvelles malheureusement. Sincèrement, quand je l’ai laissé partir ca m’avait fait vraiment de la peine. Elle avait permis que je vive tellement de belles aventures. C’était comme laissé partir un partir une partie de tout ca. Mais je suis certaine qu’elle a fait encore beaucoup de route :) Pour la conduite je peux même pas te dire. J’avais que mon permis probatoire à l’époque alors ce n’est pas moi qui ait conduit. Mais ca avait tout de même pas si mal. :)

  • Wahou ! C’est mon rêve de faire un roadtrip aux États-Unis…J’aimerais bien louer un van mais c’est vrai que je n’avais pas réfléchis à la possibilité d’en acheter un. Est-ce moins cher qu’ici ?

    • c’est certain que quand on part pour un long moment ca peut valoir la peine d’en acheter un. Par contre je crois que tu devras l’acheter au Canada. Je sais pas si c’est possible directement du côté US. Moi j’avais payé 3000$, mais j’ai rencontré des gens qui l’avait payé 1500$-1800$. Ma la mienne était en meilleure état. Mais en colombie-britannique il est aisé d’en trouvé une pour pas trop cher.

  • Bonjour,

    Je suis tombée par hasard sur votre blog et je dois dire que je le trouve super !
    Un tel road trip à travers les USA, quelle super expèrience, cela donne envie de partir à l’aventure !
    Je me présente, je suis Élisa, consultante pour un organisme de vente de séjours linguistiques en ligne: Voyage-Langue.com.
    Nous tenons également un blog sur l’actualité et les séjours linguistiques et nous souhaiterions vous inclure dans notre rubrique  » blogs de témoignage Tour du monde ».
    En effet, nous pensons que votre blog pourrait aider nos futurs étudiants américains, européens et autres à mieux connaître le monde !
    Voici l’URL de la page en question : http://voyagelangue.blogspot.fr/search/label/Blogs%20Tour%20du%20monde

    Cordialement.
    Élisa.

    • Bonjour Élisa,
      Je suis bien contente de ce heureux hasard alors et bien contente que vous appréciez. :)
      Ca me ferait grandement plaisir que vous me suggérez sur votre blog. Si je peux inspirer et donner des informations pratiques aux gens, le rôle de mon blog sera atteint :) Je vous remercie d’encourager mon travail et au plaisir.

  • Tout à fait d’accord, le Road Trip c’est vraiment le type de voyage idéal et d’autant plus dans des régions telles que l’OUest Américain (bien que l’Europe et l’OCéanie s’y prêtent également à merveille)!
    Je souhaites à tout le monde de vivre un jour cette expérience (bien plus abordable qu’on ne le penses) et sincèremment n’ayez pas peur des kilomètres lorsque c’est sur une route dépaysante tout paraît bine moins long et moins fatiguant!!!

    • Tu as bien raison Marc, il ne faut pas avoir peur des km. En voyage de manière générale on est souvent dans les transports. Quand je dis cela aux gens les gens ne comprennent pas et disent que c’est des pertes de temps et que ca donne rien de bouger autant pour passer autant de temps dans les transports. Je dis à chaque fois que les déplacements font partie du voyage. Tu vois tellement de choses, tu apprends énormément aussi sur la culture quand tu prends les transports locaux et quand c’est un roadtrip et bien les paysages qui défilent..comment s’en lasser. Et non c’est pas si cher. Quand tu peux dormir dans le véhicule et cuisiner tu sauves sur l’hébergement et les restos. CA fait une sacré économie quand même et une liberté que tu ne retrouves aucunement autrement.

  • Bonjour

    Encore un super récit 😉 .Qui donne envie de partir , vraiment ton blogue est une vrai drogue , des textes inspirant qui dégage tellement d’énergie et liberté . Je me demandais es-ce vrai quand on a une plaque du Quebec sur nôtre voiture on est vue comme des francophones pas bienvenue dans le pays de l’oncle Sam . Car j’ai quelque amis qui y sont déjà allez et il leur est arrivée plein de truc bizarre …. comme se faire suivre pendant des heures par un connard qui les collais dans le cul ou encore dans un restaurent la serveuse ne voulais pas les servir , il on du quitté sans avoir manger !!!! ….
    Je commence a me préparer un voyage pour l’ouest canadien , pour l’été prochaine et m’acheter une dodge caravan , enlever les sieges arrières et dormir a l’arriere , on peux dormir ou sans être arrêter , car les halte routiere tu na pas le droit …. les champs sur le bord des route non plus !!!! , si je part avec une Caravan ses pour économiser sur les dodos . toi avec ta boubou mobile , tu dormais ou

    merci pour tout tes conseils précieux qui m’aideront pour mon futur voyage qui j’espère ce réaliseras . 😉
    ps- Ton blogue est une vrai petite bible a la liberté 😉

    • Wow merci Dan pour ce magnifique commentaire :) Une vraie drogue.. je suis ravie que tu sois drogué à mon blog alors et à l’univers dans lequel je tente de vous amener avec moi. Liberté…un mot que j’adore et que tu as si bien choisi. Il est d’ailleurs inscrit avec sa définition sur mon mur de salon. Alors je crois que tu as bien saisi l’essence même de mon blog :) La liberté de ses choix aussi. Je tente de montrer aux gens aussi qu’il est possible de réaliser leurs rêves de voyage. La plupart des limites sont celles que l’on s’imposent soi-même.
      Pour répondre à tes questions concernant l’Oncle Sam, moi je n’ai eu aucun problème autant dans l’est que l’ouest du pays. Humm je dois avouer que j’avais plutôt une plaque de la Colombie-Britannique alors je sais pas si cela fait une différence. Mais du côté est des Usa jusqu’en Floride je n’ai jamais eu de problèmes avec ma plaque du Québec. J’ignore si j’ai été chanceuse, mais les américains ont toujours été sympas avec moi. Concernant ton trip dans l’ouest, si tu as la chance de t’acheter un van comme le mien c’est encore mieux qu’un dodge caravan. Tu peux l’acheter directement dans l’ouest.. .en autant que tu donnes une adresse de là-bas pour l’immatriculation. Moi j’avais donné l’adresse du verger où je travaillais. Cela avait été très simple. Une van comme la mienne coûtait gros max 3000$ et c’était parce qu’elle était vraiment en bon été. L’avantage était que je pouvais aussi cuisiner dedans et je pouvais marcher debout. Quand tu passes plusieurs mois et que ca devient ton chez toi, l’espace supplémentaire n’est pas une luxe, mais plutôt quelque chose qu’on apprécie. Regarde cela de plus près mais ca peut valoir la peine. Avec ma van, moi je dormais absolument partout car ca avait l’air d’être une véhicule stationné. Donc souvent dans des truks stop, des stations d’essence ou dans des rues résidentielles. Une fois les rideaux tirés, personne ne pouvait savoir que des gens dormaient dedans. Donc je ne me suis jamais fait achalé aux USA. Au Canada, les lieux résidentiels et les wal mart semblent être de bons endroits. Sinon il y a toujours les terrains de camping, mais ca coute cher pour rien. Ce type de véhicule passe inaperçu assez facilement. J’espère avoir répondu à tes interrogations et je te souhaite un super voyage dans l’ouest.. c’est tellement une belle expérience à vivre. Je la reviverais n’importe quand :)

    • Bonjour Dan
      On voyage depuis des années en Dodge Caravan.On a une plate forme qui sert de lit et dessous on a des bacs de rangement: bouffe, linge propre….linge sale etc. On vit et on mange dans la Caravan. Dormir sur la plage seul, en Louisiane en mars 2014. Un site intéressant: Frugal vr. C’est une ontarienne qui voyage économiquement dans le sud ouest américain. Si tu lis un peu l’anglais tu vas adoré. On a fait la Route 66 et la Californie en 2012 pour mes 66 ans…Pour dormir il y a .Les Walmart, Flying J, etc. Beaucoup d’endroits pour dormir gratuitement et sécuritairement On a jamais eu de problème parce que francophone. Un motel ou terrain de camping pour douche au 3-4 jours. Vas y, tu le regretteras pas.

      • Concernant les couts du voyage voici quelques chiffres. Du 25 février au 25 mars 2014 on a fait 11300 km. Cout incluant l’essence $ 3489.00 dollars incluant $1400 d’essence. On a fait le Carnaval de Nouvelle Orlean, le sud de la Louisiane, le samedi matin à Pont Breaux Il y a le Café des Amis….un obligatoire. Puis le Texas, la cote, San Antonio, (un diner au steaks avec vin $100.00) le Park Big Bend et retour par le Mississipi, L’Alabama etc. On repart le 25 fevrier, une tite vieille de 66 ans avec son tit vieux de 69 ans pour un autre mois dans cette région probablement jusqu’à l’Arizona et le tout ans un Dodge Caravan avec un budget de max $4500.00 tout inclus(notre dollar st dévalué :-( . Pour information add: ricnis56@hotmail.com

      • Je suis bien d’accord avec vous Michel et Ginette, c’est vraiment simple trouver un endroit où dormir. Je faisais la même chose aussi. Flying J et wal Mart. Même parfois directement devant les maisons dans les rues. ca passait assez bien inaperçu quand on arrivait en fin de soirée. Le problème était toujours la douche, mais on utilisait les toilettes des 7elevens ou à la main tout simplement. Ca nettoyait un peu :) Je trouve cela génial de voir que même à votre âge vous faites encore ce type de voyageurs. Faut croire que les vrais voyageurs le sont pour toujours :) Merci de ce commentaire sur mon blog.

  • Bonjour,
    Super article qui donne franchement envie de tenter l’aventure ! Mais une petite question me taraude : l’essence pour le véhicule ne t’as pas couter trop cher ? As tu travailler pendant ce road trip ou avais tu mis assez d’argent de coter pour vivre sans bosser pendant 5 mois ?
    En tout cas, super blog, merci de nous faire réver 😉

    • Bonjour Gabrielle,
      Merci pour le commentaire positif concernant l’article :)
      Pour répondre à ta question, oui l’essence fut la plus grosse dépense du voyage. Mais au USA, elle est moins chère que chez moi au Canada. Alors c’était pas trop mal quand même. Et comme on était deux, les coûts étaient divisés. Mais comme on économisait sur l’hébergement, car on dormait dans la van et qu’on avait jamais de terrain à payer pour la stationner, car on dormait un peu partout et bien ça fait une sacré différence sur le budget cela. Et on pouvait se cuisiner avec notre cuisinière au propane. Alors en bout de ligne ca ne m’a pas coûté si cher que cela. Je ne me souviens plus très bien par contre, mais disons 1000$ à deux pour le mois je crois où on roulait sans cesse à travers les USA. Peux-être un peu plus. Mais on en a fait de la route quand même.
      Pour le travail, je n’ai pas travaillé aux USA, mais au Canada si. J’ai un article complet sur le fruit picking dans l’Okanagan valley si cela t’intéresse. J’étais partie avec presque pas d’argent et 1 mois plus tard j’achetais un van et à la fin de l’été je partais sur les routes des USA. Avec la vente de la van à la fin du voyage je suis même revenue avec des sous à la maison. Alors un voyage de 5 mois qui ne m’a pas endetté du tout, mais au contraire. Le fruit picking peut être une belle opportunité de boulot pour réaliser ensuite un beau roadtrip au Canada ou aux USA. Mais si tu ne veux pas travaillé du tout sur la route, il faut prévoir de l’argent avant c’est clair. C’est dans tes projets?

  • Ca donne vraiment envie ! Les USA en road trip, c’est la liberté et un bout de rêve Americain !
    Le côté faux de Las Vegas, je n’ai pas aimé non plus, surtout si on sort un peu du strip our découvrir les autres facettes de la ville :)
    Xavier Articles récents…Photos de nuitMy Profile

    • Ouff en dehors de la Strip, Las Vegas est horrible comme ville. Je ne m’y suis pas attardée.
      Ahh les USA c’est clair que ca doit se vivre en road trip. De toute manière, il y a tellement d’endroits qui sont difficilement accessibles autrement. Juste se promener est un voyage aux USA. Les paysages de l’ouest comme l’utah, c’est une visite en continue. Je passais mes journées les yeux rivés à la fenêtre.

  • Bonjour Rachel,
    Merci pour cet article. Comme les autres, je le trouve super intéressant! En fait, tout ton blogue j’aime beaucoup et je le trouve utile puisque je planifie un voyage bientôt.
    J’ai une question pour toi. Pour ton auto, j’ai cru comprendre que tu l’as revendu après ton roadtrip, est-ce bien cela? Où l’a tu revendue aux US ou bien au Canada? Et as-tu de la difficulté à la revendre?
    Merci pour les réponses :)

    • Bonjour Véronique,
      Merci pour ce beau commentaire concernant mon blog :) Ca fait toujours plaisir à entendre.
      Pour ce premier road trip en fait j’ai revendu ma voiture en Colombie-Britannique, là où je l’avais acheté. Comme nous étions en fin de saison dans la vallée de l’okanagan, donc en octobre, nous pensions avoir du mal à la vendre. Et ce sont des jeunes qui ont vu l’affiche sur la van qui ont tout de suite été intéressés. Ce fut une question de jours, donc nous avons eu bien de la chance. Je ne saurais dire si la vente de voitures ou de van ou facile ou non. Probablement qu’en début de saison oui, mais à la fin c’était un risque.

      Je reviens d’un autre road trip en Californie et cette fois nous avons loué un VUS (jeep patriot) che Fox. Comme nous étions que 18 jours, c’était l’idéal. Nous avons pu dormir dans la voiture, donc sauver tous les frais d’hébergement. Les haltes routières et les wal mart nous ont accueilli pratiquement toutes les soirées.

      Donc l’achat ou la location, ca depend combien de temps tu pars et de où. Si vous partez du canada et que vous avez un bon deal ca peut valoir la peine d’acheter votre propre véhicule, surtout si vous partez longtemps. Au pire, si vous ne la revendez pas apres vous revenez avec au Québec. Mais pour un court voyage, la location demeure le moins de trouble. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas :)

  • Bonjour,

    J’aimerais vos idées et commentaires. Jai dans l’idée de prendre une année sabbatique de mon travail et de partir sans but précis mais avec l’intention de partir du Québec vers BC pour l’été et de traverser la deuxième partie du voyage vers le sud des Etats-Unis pour ne pas dépasser les 6 mois recommandés en sol américain et tenter d’éviter l’hiver canadien.

    J’amène mon chien avec moi. Je coucherai dans mon camion, en tente ou en roofing et de rare fois en motel. Je dispose d’environs 8000$ d’avance. J’aimerais savoir si c’est facile de se trouver des petites jobs temporaire de quelques jours à quelques semaines durant un voyage comme celui là? L’avez-vous déjà vécu??

    Merci!

    • Allo Marie-Eve. Ce que je te conseille pour le travail c’est d’arriver au BC vers juin et de travailler jusqu’à l’automne. C’est mieux de travailler au CAnada, car aux États ca prend un permis de travail. Tu peux même arriver avant ca genre en avril et faire de la plantation d’arbres plus dans le Nord. Mais il faut une sacré forme. Donc si tu travailles du printemps à l’automne, tu auras certainement les sous qu’il faut pour partir ensuite durant la fin de l’automne, hiver et début de printemps aux USA. Si tu fais du woofing (ou workaway ou helpx) tu sauveras des sous en plus pendant ton voyage. Et pour l’hébergement aux USA, tu peux dormir dans les haltes routière, Wal Mart et truck stop gratuitement. Et si tu t’achètes un petit bruleur au propane genre au Wal Mart à une trentaine de dollars, tu peux cuisiner ta nourriture. J’ai fait ca en Californie l’été dernier et c’était vraiment économique. Et prends le pass des parcs nationaux. CA coute 80$ et tu peux rentrer dans tous les parcs pendant 1 an. CA vaut la peine :)
      Bon trip. C’est tellement une belle aventure que tu t’apprêtes à vivre.

  • Salut, j’ai adoré ton blogue!!!! Comme tu le décrivais cela avait l’air magique… Tu m’a vraiment donné envie! Je voudrais éventuellement partir aux USA et je voulais savoir si, comme aux Canada, a 19 ans je serais considéré comme une adulte ou encore comme une enfant? Pourrais-je passer les douanes?

    • Allo Leane,

      En fait, aux USA tu pourras passer les douanes sans problème. Mais comme ils considèrent être adulte à partir de 21 ans, tu ne pourras pas acheter de l’alcool et entrer dans les bars avant d’avoir cette âge. Mais pour voyager dans le pays, ce ne sera pas un problème Tu prévois ca bientôt?

Laissez un commentaire

CommentLuv badge