Pin It

MEXICO CITY (ville de Mexico D.F.) : Mon top 10 de la capitale du Mexique

visiter mexico city

Retrouvez mon top 10 de choses à faire, voir et visiter à Mexico city (ville de Mexico D.F.), la capitale du Mexique que j’ai pu découvrir pendant près d’une semaine. 

Ma semaine à visiter Mexico city (ville de Mexico D.F.)

Après avoir quitté la charmante ville de Puebla et avoir visité la plus grande pyramide au monde à Cholula, nous étions enfin prêtes à affronter la gigantesque mégalopole de Mexico city (aussi appelée la ville de Mexico D.F.), la capitale du Mexique. Je dois dire que cette ville de plus de 20 millions d’habitants me faisait un peu peur au premier abord. Bien que je prends toujours quelques jours pour visiter les grandes villes des pays où je voyage, je me sens beaucoup mieux dans les petites villes ou villages. Les grandes villes m’intimident toujours un peu.

ville de mexico DF

Nous sommes donc restées au final près d’une semaine à Mexico city pour prendre le temps de la découvrir à notre rythme et ressentir l’ambiance qui y règne. Je vous présente quelques endroits que j’ai eu le plaisir de visiter, de choses à voir et à faire dans cette trépidante capitale mexicaine. Il y en a surement plusieurs autres, mais cela est assez bien pour un premier contact avec Mexico city (ville de Mexico D.F.).

expert local MexiqueSi vous ne voulez pas tout organiser vous-même, mais que vous désirez un voyage personnalisé et authentique au Mexique, prenez contact avec Jean-Laurent, l’experte locale de TraceDirecte.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler au Mexique avec un numéro gratuit !

Vous pouvez aussi comparer en faisant faire un devis gratuit avec un expert de chez Evaneos.

 

Mon top 10 de choses à faire, voir et visiter dans la capitale du Mexique, Mexico city

Voici donc mon top 10 de choses à faire, voir et visiter dans la capitale du Mexique, Mexico city. Si vous en avez d’autres, n’hésitez-pas à nous en faire part dans la section commentaires à la fin de l’article. Un beau complément pour les lecteurs en quête de bonnes idées.

 

1) Se promener dans le centre historique

Malheureusement, lors de notre passage, la place publique, le Zocalo était en construction. Néamoins, nous avons aimé déambuler dans les rues afin d’admirer les nombreuses églises et monuments et surtout de réaliser à quel point les édifices sont croches!

centro mexico city

mexico city centre historique

La ville repose en fait sur une île, les fondations reposent donc sur un sol mou, souvent touché par des tremblements de terre. Les trois prochains points sont des endroits plus spécifiques à visiter dans le centre historique inscrit à l’Unesco.

 

2) La Cathédrale métropolitaine et la visite de son clocher

En sortant de la station de métro Zocaló, le soleil, le bruit et les gens nous font sentir toute l’énergie présente au coeur de Mexico city! La majestueuse Cathédrale métropolitaine a immédaitement capté mon regard et l’objectif de ma caméra.

cathédrale ville de mexico DF

Nous savions qu’il était possible de visiter les cloches de la Cathédrale. Nous avons donc pris part au départ qui a lieu à chaque heure. Véritable coup de coeur, nous avons eu la chance de monter dans les deux tours pour y admirer de superbes points de vue mais surtout y découvrir les cloches; leur nom, leur année de construction et leur rôle. Notre guide, Angel Miguel, sonneur de cloches depuis plus de 13 ans, a su nous transmettre d’intéressantes informations avec passion.

cathédrale mexico city

C’était bizarre de se promener ainsi directement sur le toit d’une cathédrale. C’était une première et pourtant j’en ai visité des édifices religieux au fil de mes voyages!

toit cathédrale ville de mexico DF

Information pratique: Pour la modique somme de 20 pesos, il est possible de visiter les clochers de la cathédrale de Mexico city. Ce fut certainement notre meilleur investissement jusqu’à maintenant!

 

3) Le Palacio Nacional

Comme la plupart des musées, le Palacio Nacional était fermé en ce beau lundi, nous avons donc reporté notre visite à quelques jours plus tard pour ne pas manquer ce lieu important de Mexico city.

palacio national ville de mexico DF

Le Palacio National est en fait le siège du pouvoir exécutif fédéral. Ne sachant pas trop quoi visiter, nous avons tout d’abord monté à l’étage pour voir une exposition sur la vie de Benito Juarez, président mexicain de 1858 à 1872 qui a surtout marqué l’histoire de son pays par l’adoption de lois visant la séparation de l’église et de l’état et la soumission de l’armée aux autorités civiles. On remarquera au fil de notre voyage au Mexique l’importance de ce personnage pour le peuple mexicain. Chaque ville ou village a une rue, un lieu nommé en son hommage. Son visage nous est devenu familier à force de voir son portrait sur les murs des édifices et sous forme de statue.

Après en avoir appris un peu plus sur ce pays, nous avons continué notre visite du palais pour découvrir les impressionnantes fresques de Diego Rivera. Peinte entre 1925 et 1932, la célèbre fresque “L’épopée du peuple mexicain” est à couper le souffle! Elle est énorme et c’est l’une des fresques les plus populaires du Mexique. L’artiste est également connu pour avoir partagé la vie de la célèbre peintre mexicaine Frida Kahlo.

Diego Rivera Mexico city

palacio national Mexico city

Information pratique: L’entrée est gratuite. Mais prévoyez une pièce d’identité avec vous à remettre à l’accueil. On vous remet alors une belle cocarde vous donnant accès à certains endroits du Palais.

 

4) Le Templo Mayor

Situé en plein coeur du centre historique, j’ai trouvé bien étonnant de voir ces ruines à coté des rues bondées de voitures et de piétons! Nous avons tout de même hésité avant de s’y rendre, minimisant peut-être préalablement l’importance de ce site préhispanique. À force de se le faire conseiller fortement, nous avons cédé. Et heureusement! Le site est plus vaste qu’il en a l’air, entre la partie extérieure et le musée. Des panneaux tentent de nous expliquer la construction de ce temple, lieu d’importants rituels, qui comprend 7 niveaux de construction, principalement en raison d’inondations.

templo mayor mexico city

C’est particulier de voir tous ces vestiges au coeur même de la ville. Dire que la pyramide était aussi grosse que la cathédrale actuelle juste à côté! J’étais impressionnée de l’apprendre.

templo mayor ville de mexico DF

Le musée du Templo Mayor comprend plusieurs salles et il est possible de s’y attarder longtemps. Plusieurs sculptures trouvées sur le site sont désormais à l’abri dans le musée et leur niveau de conservation est impressionnant, mais ce qui nous a le plus marqué est l’immense monolithe (une seule pièce de pierre) représentant la déesse Tlatecuchtli.

museo templo mayor mexico city

Divisé en différents thèmes, le musée est très complet et permet d’en apprendre beaucoup sur les peuples qui ont habité la région il y a plusieurs centaines d’années. On peut aussi voir la géographie de la région et la manière que les peuples préhispaniques aménageaient l’espace en s’adaptant à leur environnement.

 

5) La Basilica de Notre-Dame-de-Guadalupe

Nous avons appris l’existence de la Basilica de Notre-Dame-de-Guadalupe en discutant avec une sœur mexicaine qui parlait parfaitement le français grâce à ses nombreuses missions à l’étranger. Recherchant toujours le meilleur endroit en ville où observer le coucher de soleil, l’emplacement de la Basilica de Notre-Dame-de-Guadalupe sur la colline de Tepeyac au Nord de la ville était parfait.

basilique notre-dame-de-guadalupe mexico city

Le métro nous a amené à quelques centaines de mètres de l’immense lieu de pélerinage qui accueille des millions de visiteurs chaque année. Selon les dires de la soeur, il y aurait encore plus de pèlerins annuellement qu’au Vatican. Je demeure septique, mais quand même!

basilique notre-dame-de-guadalupe

Le site comporte plusieurs monuments, l’ancienne basilique (la plus jolie), la nouvelle basilique (une bâtisse franchement moins jolie où il semble y avoir des célébrations en continu), plusieurs chapelles (dont l’une qui offre le jolie point de vue après l’ascension de plusieurs marches), le couvent des capucines, le Temple expiatoire, la Paroisse des Indiens ainsi qu’une drôle de structure qui comprend des cloches, une horloge et … un astrolabe!

Je crois que l’histoire reliée à ce site mérite la visite du musée et de quelques chapelles pour y voir les vestiges et miracles qui y ont eu lieu. En effet, la construction de la basilique est le fruit d’une apparition de la Vierge de Guadalupe à Juan Diego, canonisé en 1990 par le pape Jean-Paul II.

mexique notre-dame-de-guadalupe

Nous avons profité de la vue sur la ville et son soleil couchant, ce qui nous a malheureusement empêché de visiter quelques lieux du site, car il était déjà 18 heures passées.

mexico city basilique

Informations pratiques: La visite de la basilique est gratuite. Pour s’y rendre, il faut rejoindre la ligne rouge(6) et débarquer à la station La Villa-Basilica.

 

6) Le musée de Frida Kahlo

Je dois avouer qu’avant ma visite du musée, je ne connaissais pas réellement cette célèbre peintre mexicaine, à part son portrait avec son mono-sourcil que j’avais vu de maintes fois imprimé sur une variété exceptionnelle de souvenirs.

frida kahlo ville de mexico DF

Dormant chez une amie habitant à une demi-heure du musée, nous avons marché tranquillement, ajoutant même à notre petit groupe un Américain qui allait justement au même endroit que nous. S’approchant de la fameuse maison bleue, j’aperçus une longue file de gens…Après une demi-heure d’attente, nous avons finalement pu entrer dans ce que fut sa maison.

musée Frida Kahlo Mexico city

Nous nous sommes d’abord dirigées vers l’endroit où on projetait un documentaire très intéressant sur la vie de Frida Kahlo. Le vidéo sous-titré en anglais m’a permis de bien comprendre cette femme mystérieuse et j’ai d’autant plus apprécié ma visite par la suite avec ces informations fraîches à mon esprit. C’est donc ainsi que j’ai entamé la visite des salles d’expositions et des pièces habitées par Frida et son célèbre mari Diego Rivera, dont leur atelier de peinture que j’ai trouvé vraiment charmant.

musée Frida Kahlo Mexico

Informations pratiques: Le coût d’entrée du musée est très cher et il y a beaucoup de monde. Prévoyez 130 pesos pour la visite en semaine et 150 durant la fin de semaine. Ajoutez à cela, 60 pesos pour prendre des photos à l’intérieur, prix que nous avons finalement déboursé pour prendre quelques clichés. Vous pouvez aller sur la page Facebook du Museo de Frida Kahlo afin d’acheter vos billets à l’avance et ainsi éviter la file d’attente. Le seul inconvénient c’est qu’il faut choisir une plage horaire précise. Et je vous conseille de commencer votre visite par le documentaire. Vous apprécierez d’autant plus la visite par la suite. Plutôt éloigné du centre, vous pouvez rejoindre ce musée en prenant le métro et en rejoignant la ligne verte kaki (ligne 3) et en arrêtant à la station Coyohacan.

 

7) Le quartier de Coyohàcan

Nous avons été dans ce quartier deux fois lors de notre séjour, une fois en soirée et une fois dans la journée.

À notre première arrivée à Mexico city, mon amie nous a amené boire du mezcal dans ce quartier très vivant de soir. Nous avons même eu droit à une danse plutôt mystique à la Plaza Hidalgo.

coyohacan mexico city

Voulant nous amener à la fameuse Cantina La Coyoacana qui était bondée et qui avait même une liste d’attente, l’ami de mon amie nous a donc amené quelques pas plus loin dans un bar nommé La Botica, avec une impressionnante sélection de mezcal. Le mezcal est cette boisson alcoolisée faite à partir de la même plante que la tequila qui est de plus en plus tendance chez la jeunesse mexicaine.

Après notre visite du Musée Frida Kalho, nous nous sommes promenées dans le quartier de Coyohacan. Affamées, nous avons choisi de manger directement dans le marché afin de vivre l’ambiance mexicaine. Nous avons continué notre route vers le Jardin Centenario et la Plaza Hidalgo, ces places sont bordées de plusieurs restaurants et l’ambiance y est chaleureuse.

coyohacan ville de Mexico

Information pratique: Plutôt éloigné du centre, vous pouvez rejoindre ce quartier en prenant le métro et en rejoignant la ligne verte kaki (ligne 3) et en arrêtant à la station du même nom que le quartier.

 

8) Le Centro de artesanias la Ciudadela

Dans le Lonely Planet, on y mentionnait deux marchés d’artisanat, mais je vous conseille fortement celui de Ciudadela qui offre une belle diversité de souvenirs à bons prix. Mon sac à dos étant déjà fortement chargé et mon périple loin d’être terminé, je ne me suis point lancée dans une séance de magasinage, mais bon, si vous terminez votre séjour par la capitale, passez par ce beau marché pour ramener de jolis souvenirs !

marché artisanat mexico city

En voulant retourner prendre le métro, nous avons passé par hasard par Centro de la Imagen où il y avait une exposition de photos très jolie. Le même établissement abrite la bibliothèque de Mexico, passez donc par là afin de voir quelle est l’exposition en cours!

Information pratique: La station de métro qui semble la plus près est Balderas à la jonction de la ligne rose (ligne 1) et verte kaki (ligne 3).

 

9) Le palacio Bellas Artes et La torre LatinoAmerica

Ces deux attractions situées près l’une de l’autre, peuvent être visitées, mais nous n’avons fait que les admirer de l’extérieur. Avec ses 181,33 mètres de haut, il est certain que la vue de la Torre Latino America doit être splendide.

torre latinoamerica mexico DF mexico city art

Le Palacio Bellas Artes est un véritable chef-d’oeuvre à l’extérieur et je vous recommande de poursuivre votre marche juste en face au parc Alameda où vous trouverez plusieurs jolies fontaines et des fresques du peintre Diego Rivera.

palacio bellas artes mexico city

parc alemada mexico city

 

10) Xochimilco

Les canaux de Xochimilco sont inscrits au Patrimoine de l’Unesco et nous tenions absolument à les visiter puisqu’ils représentent les vestiges de l’aménagement préhispanique, alors que les habitants construisaient des îles flottantes pour leur culture. Notre amie nous avait averti qu’il s’agissait aujourd’hui d’une visite très festive en bateau, où les Mexicains aiment aller festoyer les fins de semaine, mais nous avions vu qu’il était également possible d’y faire un tour écologique, alors nous voilà parti pour découvrir cette richesse de Mexico.

Une fois arrivées à l’embarcadère de Belem, c’est alors que commence le festival des guides avec leurs prix exorbitants par personne. Par chance, nous rencontrons 4 autres touristes et négocions le prix, tâche assez difficile, car ils s’obstinaient à dire que nous n’étions pas du même groupe. À force de négociation, nous avons eu le tour à 250 M$ par personne (beaucoup trop pour ces deux heures de trajet).

xochimilco visiter mexico city

Nous n’avions pas d’autres choix (l’argent étant un facteur limitant) que de choisir le trajet touristique de deux heures au détriment de celui écotouristique qui nous aurait amené dans les petits canaux à la découverte de l’aspect culturel et environnemental qui nous intéressait davantage. Mais à plus de 1000 M$ par personne, c’était largement au-dessus de notre budget. Nous y étions un samedi et avons été témoin de la fête omniprésente dans les autres bateaux (en trop grand nombre, on aurait dit une autoroute de bateaux multicolores) où des familles mexicaines dansaient au rythme des mariachis, mangeaient de vrais festins et buvaient d’excellents micheladas. Bon ce fut divertissant et cela demeure un incontournable, mais il faut savoir à quoi s’attendre pour ne pas trop être déçu.

xochimilco ville de mexico DF

que faire à mexico city xochimilco

Informations pratiques: Pour se rendre à Xochimilco, il faut descendre à la station Tasqueña, tout au bout de la ligne bleue, puis prendre un train léger (il faut payer de nouveau son entrée, 3 M$ )et descendre à la dernière station (une demi-heure). Une fois sur place, plusieurs hommes et pancartes nous indiquent les différents embarcadères. Nous avons opté pour celui de Belem. Petit conseil, si vous désirez y aller pour faire la fête, trouvez-vous des compagnons à votre hostel et aller passer un bon temps! Si vous préférez le circuit écologique, prévoyez les coûts reliés (1040 M$ par personne) qui pourraient être baissés après quelques négociations, mais de très peu…!

Informations pratiques pour visiter Mexico city 

Où dormir à Mexico city (ville de Mexico D.F.): Lors de notre arrivée à Mexico city, nous voulions être près du centre historique avant d’aller dormir chez une amie. Nous avons donc réservé dans un hôtel très bien situé à la station San Antonio Abad, à deux stations du Zocalo, et avons vraiment apprécié son emplacement. Le quartier n’est peut-être pas des plus favorables, mais le métro se trouve à quelques pas et l’hôtel offre un service de restaurant si vous ne voulez pas sortir le soir venu. L’hôtel se nomme Amazonas que vous pouvez réserver ici-même sur Booking ou faire des recherches parmi les hôtels de Mexico D.F. pour trouver quelque chose à votre goût.

hébergement Mexico city

Se déplacer: Il existe à Mexico city un système de métro super efficace et abordable. Il vous en coûtera 5 M$ par voyage. Il y a même une section pour les femmes et enfants. C’était la première fois que je voyais cela dans une ville.

mexico city metro carte

Pour les départs de Mexico city vers d’autres destinations, il existe plusieurs stations d’autobus, dont les principales sont la gare du Nord (Autobuses del Norte sur la ligne jaune) et la gare du Sud (métro Tasquena le bout de la ligne bleu).

Et puis ma visite de Mexico city (ville de Mexico D.F.?

Bien que j’avais un peu hâte de la quitter à la fin, car j’avais déjà la frénésie de découvrir la prochaine destination, je fus quand même surprise de m’y être bien sentie. Je n’ai pas vécu ce sentiment oppressant que je croyais ressentir au début. Je dirais même que je n’ai pas du tout réalisé l’ampleur de son incroyable démographie. Bien étendue en superficie et plutôt bien organisée, s’y balader et s’y déplacer fut facile et agréable. Et je dirais même pour ceux qui s’inquiète de la sécurité dans la ville qu’on s’y sent plutôt bien.

moi Mexico city

Une escale de quelques jours à faire assurément pour ceux qui passent dans le coin ou qui arrivent au pays par Mexico city. C’est aussi une excellente base pour aller visiter les ruines de la cité préhispanique de Teotihuacan.

MEXICO CITY (ville de Mexico D.F.) : Mon top 10 de la capitale du Mexique
4.6 (92%) 5 votes
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

2 commentaires

Laissez un commentaire

CommentLuv badge