Pin It

Massif de l’ Esterel et Saint-Raphaël, joyau naturel de la côte d’Azur

esterel corniche d'or

L’Esterel, un blogtrip à mon image

La journée où le planning des blogtrips pour le Salon des blogueurs voyage franco fut mis en ligne, ce nom inconnu dans la liste attira tout de suite mon attention. L’Esterel, mais que pouvait bien être cet endroit au nom si doux, mais qui faisait si pâle figure à côté de grands noms tels que Cannes ou Nice?

Une recherche avec Google image me fit rapidement comprendre que cette destination au nom étranger me montrait exactement cette facette que je voulais découvrir de la côte d’Azur, bien loin des villes jetsets et bétonnées qui animent notre imaginaire quand on évoque cette région française.

massif esterel côte azur

Le Massif de l’Esterel, un joyau géologique se jetant dans la Méditerranée

Ces images suffirent à convaincre la géographe en moi et l’amoureuse de grands espaces naturels.

Pour décrire L’Esterel en trois mots: minéral, mer et contraste.

esterel contraste

Les contrastes de couleurs sont saisissants

Ici la côte n’est pas faite de béton, elle est de roche. D’énormes massifs rocheux volcaniques, d’un orangé intensément coloré qui se jettent dans une mer bleue, turquoise par beau temps.

corniche d'or massif esterelmassif esterel saint-raphaël

Ici c’est l’image et le bruit de l’eau qui se fracasse sur les parois rocheuses, lorsque la mer est agitée, amenant à chaque mouvement, avec elle, un peu de cette terre qui était autrefois annexée à la Corse.

mer et esterelmassif esterel france

C’est aussi de petites baies, les calanques , où la mer s’installe pour se prélasser un instant. Mais c’est également cette magnifique baie d’Agay où même la poussière, selon Antoine de Saint-Exupéry, sentirait les fleurs.

baie agay esterel

La Baie d’Agay dont même la poussière sentirait les fleurs

Et il y a nous, qui cette journée là, parcourions la route de la corniche d’or en serpentant dans ce décor, les yeux rivés sur ces différentes formes que prend le massif de l’Esterel au fil du parcours. Toujours ce rouge orangé soutenu tout le long de la côte de Saint-Raphaël.

Territoire de Saint-Raphaël

carte_saint_raphael

Crédit photo: www.esterel-cotedazur.com

Faire du Méhari dans le massif de l’Esterel

Pris en charge par l’office du tourisme de Saint-Raphaël, que je remercie d’ailleurs, nous avons passé une superbe journée à découvrir cette région.

D’abord en Méhari, cette vieille voiture de 40 ans en plastique, sans clignotant et dont la pédale à gaz se détache par moment. Cela me surprend encore que ces engins soient légales sur les routes.

méhari esterel

Êtes-vous prêts pour un tour en Méhari?

Après une brève explication sur le mode de fonctionnement (très complexe soit dit en passant) à ceux qui allaient devenir nos chauffeurs, nous partîmes 3 voitures à la découverte des plus beaux points de vue de la corniche d’or.

esterel france méhari

Au volant de 3 méharis, pour découvrir le massif de l’Esterel

Le vent dans les cheveux, l’air salin et le plaisir partagé étaient nos compagnons de route. Malgré le manque de soleil et le ciel plutôt grisâtre, le massif de l’Esterel opérait son charme. Il a pris l’habitude depuis des milliers d’année à exposer ses plus beaux atouts pour tous ces regards qui se tournent à sa vue.

massif esterel méhari

Une promenade en Méhari sur la Corniche d’Or

Émilie du blog Travel and film nous a bien fait rigoler avec sa conduite un peu, pour ne pas dire beaucoup, aventurière par moment. Hop un buisson frôlé, quelques poussettes et personnes âgées évitées de justesse ou un virage pris trop brusquement nous projetant de notre siège.

au volant méhari esterel

Emily nous a donné la frousse à quelques moments

Ce tour de Méhari fut un magnifique moment où nous avons eu beaucoup de plaisir. Ce véhicule se prête parfaitement à la découverte de ce territoire.

blogueurs blogtrip esterel

Les blogueurs du blogtrip Esterel

Saint-Raphaël et la découverte de son patrimoine

La mer étant trop agitée, notre tour en speed boat dans les calanques qui était prévu initialement n’a pas pu avoir lieu. La visite de Saint-Raphaël fut alors ajoutée à l’ordre du jour après un dîner copieux dans un restaurant du port.

port saint-raphaël

Un petit repas bien agréable devant le port

Outre son port où il fait bon de marcher, la petite ville de Saint-Raphaël recèle quelques trésors architecturaux bien préservés. Il suffit de prendre un tour guidé avec un guide local pour se rendre compte de la finesse architecturale de certains bâtiments.

Au travers de nouvelles constructions dignes d’une station balnéaire, de vieilles maisons ou hôtels sont encore debout, comme mémoire du charme d’antan. Certains sont vides, d’autres ont été reconvertis pour de nouveaux usages tels que la maison de l’ancien maire M. Martin qui a laissé place à une résidence de personnes âgées.

Il suffit d’entrer dans ces bâtiments pour plonger plus d’un siècle auparavant et imaginer ces grandes dames descendre l’escalier en colimaçon pour recevoir chaleureusement leurs invités.

L’église, qui a été ordonnée cathédrale depuis peu, montre fièrement ses écussons. Mais à mon avis, l’ambiance intérieure est plutôt austère.

saint raphaël côte azurcathédrale saint-raphaël

saint-raphaël france

Une région bien loin de l’agitation de ses voisines

Ma visite de l’Esterel m’a fait découvrir une autre facette de la Côte d’Azur, bien loin des grandes villes cosmopolites. La ville de Saint-Raphaël est reposante. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles elle est prisée des retraités pour élire domicile une fois les années de travail terminées. Le temps est doux et clément, l’ambiance invite à la détente et les paysages sont simplement époustouflants.

C’est l’image d’une Côte d’Azur encore sauvage, protégée et où les activités de plein air sont mises de l’avant. Car des possibilités, ça il y en a. Un suffit d’aller voir le site de l’office du tourisme pour planifier votre séjour.

Un abonné sur mon compte Instagram m’a dit qu’il y vivait et qu’il y faisait de la moto. Une chouette idée pour les amateurs de deux roues.

Et vous, étiez-vous au courant qu’un tel endroit existait sur la Côte d’Azur? Si non, j’espère que je vous ai donné l’envie de vous arrêter au massif de l’Esterel et à Saint-Raphaël lors de votre prochain passage dans la région.

moi massif de l'esterel côte d'azur

Entk, moi j’ai adoré

[stextbox id= »info » color= »FFFFFF »]

Informations pratiques

Hébergement :  Je fus hébergé à l’hôtel Mercure Valescure de Saint-Raphaël qui est situé sur un énorme terrain de golf. Les chambres sont spacieuses, le décor de l’hôtel très vivant et de bon goût, un déjeuner copieux et bien présenté, une piscine éclairée où il fait bon de prendre un verre en soirée et un personnel dévoué. Je peux vous dire que j’ai passé un agréable séjour.

hôtel mercure valescure saint-raphaël

Tour en Méhari : Il est possible de réserver un tour en méhari sur le site d’Esterel- Côte d’Azur.

Visites guidées et informations touristiques : Rejoignez l’office du tourisme de Saint-Raphaël (lien vers les tours guidés) situé juste à côté de la gare de Saint-Raphaël pour planifier votre séjour dans la région et vos visites guidées de la ville.

Déplacement : Pour s’y rendre, il suffit de prendre un train TER ou TGV à partir des gares SNCF (lien pour réservation et planification) de Cannes ou de Nice-ville (ou sur le même parcours) et descendre à Saint-Raphaël-Valescure. Le train des Arcs et celui de Marseille s’y arrête.

[/stextbox]
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

14 commentaires

  • Bonjour Rachel,

    Je lisais ton dernier article sur l’Irlande quand j’ai vu passé celui-ci (donc le deuxième que je lis !)

    Ta première partie est très instructive, je me serai cru avec ma professeur de géographie^^. Merci pour tes photos et ton descriptif qui me font voir un Estérel différent de celui que j’ai vécu récemment. Je suis surprise de voir les massifs rocheux de couleur orangée (intenses), je n’aurai pas du tout pensé à cette teinte là sur la côte d’Azur. :)

    Faire du méhari avec Emilie sur le massif devait être amusant. Tu m’apprends que le méhari est en plastique est-ce pour les touristes ou il existe d’autres matières ? (carrosserie?)

    Sinon je suis tout à fait d’accord que Saint-Raphaël soit reposant, la population est plus âgée que la moyenne en France.

    Enfin pour te répondre, je ne savais pas qu’il existait un tel endroit comme celui là sur la côte d’Azur.

    Merci :)
    RATTANA Articles récents…L’adrénaline des rencontres au salon des blogueurs de voyageMy Profile

    • Merci pour ce commentaire Rattana. Ben là j’espère que tu aimais ton cours de géographie hehe. Mais bon, j’ai tout de même ajouté une touche un peu plus poétique dans ma description géographique :) Je ne m’attendais pas non plus à ce type de paysage sur la côte d’azur. Je fut agréablement surprise et je suis bien contente de pouvoir faire découvrir cela aux gens, car même pour les francais, ca ne semble pas connu du tout. Alors j’espère t’avoir donné le goût d’aller visiter cela la prochaine fois que tu passeras dans le coin.

    • Tu avais prévu un séjour dans cette région de la France LadyMilonguera? Car si oui, je te suggère vraiment d’y passer. C’est vraiment magnifique.

  • Oui, la Côte d’Azur recèle de beaux endroits, j’y étais en juillet-août. Il ne faut pas oublier non plus ce monde de la Provence que j’aime beaucoup. Souvent la côte a été mangée par un développement anarchique, mais derrière cette côte on trouve de merveilleuses petites communes.
    Ce qui m’intrigue, c’est quand sur FR3 on dit que les agences de voyage veulent faire affaires avec les « bloggeurs ». En quoi cela peut-il consister ?
    Bon retour sur la Côte un jour.
    Djéci

    • Bonsoir Jean-Claude. Je crois que je suis allée dans la provence. En fait j’ai pris le train de la Provence au départ de Nice pour aller visiter les petits villages médiévaux des alpes maritimes. Vraiment je suis tombée complètement sous le charme de l’endroit. J’y suis allée trop peu de temps, mais ca m’a donné encore plus l’envie de découvrir ce pays. Si ce n’était pas aussi cher, c’est clair que l’Europe serait encore plus dans mes plans de voyage.

      Pour répondre à ton questionnement, en fait les blogueurs travaillent de plus en plus avec les Offices du tourisme des pays et des régions. Ils font appel à l’influence des blogueurs en les invitants pour découvrir et partager leur expérience. En plus d’avoir tout frais payé par les offices du tourisme, il y a maintenant même une rémunération pour le rendu. Que ce soit des partages sur les réseaux sociaux, des articles sur le blog ou des vidéos. Disons que les acteurs du tourisme prennent de plus en plus conscience du rôle que peut jouer les blogueurs pour faire découvrir un endroit ou une marque. Mais au QUébec on est encore bien loin de cela. À venir peut-être je l’espère :)

  • Super ton reportage sur notre blogtrip ! J’ai bien aimé tes mots employés pour parler de l’Esterel que Valérie et moi connaissons bien pour y aller au moins une fois par an … cette région est en effet magnifique. Et visiblement tu as compris pourquoi Saint-Raphael est notre station balnéaire préférée de la Côte d’Azur 😉

    Les photos auraient été encore plus belles si le soleil avait été présent, nous avons manqué de chance durant ce blogtrip puisqu’il est réapparu 2 jours après …
    Christophe@LesVadrouilleurs Articles récents…#WeAreTravel14 : l’événement des rencontres et retrouvailles !My Profile

    • Merci Christophe :) Je pense que j’ai assez bien décrit l’endroit. Même Rattana disait avoir eu l’impression d’entendre son ancien prof de géo parler hehe. Et je comprends parfaitement pourquoi cet endroit vous attire tant. J’espère bien pouvoir prendre plus de temps pour la visiter un des jours.

      Pour les photos j’imagine. Le soleil amène la belle couleur turquoise de la mer qu’on a pas pu profiter vraiment. Mais bon, sombre ou pas, le lieux demeure magique :)

    • Merci Pascale… je suis restée trop peu de temps, mais je dois dire que j’ai trouvé cela vraiment charmant. J’aurais bien aimé visiter l’arrière-pays de Saint-Raphael aussi.Tu as eu la chance d’y aller?

Laissez un commentaire

CommentLuv badge