Pin It

Louer un garde-meuble ou sous-louer son logement lors d’un voyage?

louer un garde-meuble

Vous hésitez entre louer un garde-meuble ou sous-louer votre logement pendant votre long voyage? Retrouvez le bilan (points positifs et négatifs) de mes expériences et mes conseils.

Le grand dilemme du voyageur: Louer un garde-meuble ou sous-louer son logement

Il m’est arrivée à plusieurs reprises de me questionner à savoir que faire de mes effets personnels lorsque je partais pour un long voyage. Comme je n’avais pas les moyens d’assumer le paiement complet de mon loyer pendant mon absence, mon dilemme revenait toujours à choisir entre sous-louer mon appartement tout meublé et équipé le temps de mon voyage ou m’en départir et ranger tous mes effets dans un garde-meuble en payant un montant mensuel. Au fil de mes nombreux voyages, j’ai pu expérimenter les deux options. Je tenterai donc de vous aider en dressant un portrait des avantages et des inconvénients que j’ai pu constater à chacun d’eux en me basant sur mon expérience personnelle. Vous serez donc en mesure de faire un choix éclairé en fonction de votre situation. Je vous donnerai également quelques conseils pour planifier au mieux votre départ. Finalement, louer un garde-meuble ou sous-louer son logement lorsqu’on part pour un long voyage?

 

Sous-louer son appartement : Expériences, bilan et conseils

Lors de mes deux premiers voyages de plus longue durée, j’avais pris la décision de faire une sous-location temporaire de mon logement tout meublé et équipé. Le contexte de ces deux voyages étant très différent, mon bilan de ces expériences le fut également. Avec du recul, j’aurais probablement dû envisager une autre alternative lors de mon second voyage.

Situation 1: Lors de ce premier voyage, je suis partie en Asie du Sud-Est pendant 4 mois. J’avais acheté un billet d’avion aller-retour avec des dates fixes et j’avais demandé un congé sans solde à mon travail. Comme je savais que je devais revenir au bout de ces 4 mois de voyage, j’ai pris la décision d’afficher une annonce sur internet pour sous-louer mon appartement tel quel afin que je puisse le récupérer à mon arrivée. C’est une petite famille de Français venue s’installer au pays qui avait sous-louer l’appartement. Ce fut une très belle expérience. J’ai repris mon appartement intact quelques jours après mon retour, et ce, sans aucune perte financière.

voyage Asie

Lors de mon premier voyage en Asie

 

Situation 2: Lors de mon second voyage, je suis partie sur un coup de tête dans l’Ouest canadien et américain un billet d’autobus pour l’aller seulement en main. J’ai abandonné mon travail pour jouir d’une entière liberté. Je n’avais donc aucune idée du moment que j’allais revenir. Comme j’avais vécu une expérience très positive la première fois, j’ai décidé de sous-louer de nouveau mon appartement. Ma principale raison était que j’aimais ce loyer et que je n’étais pas prête à le laisser complètement. Je suis finalement revenue 5 mois plus tard. J’ai dû trouver deux sous-locataires différents pour couvrir le temps de mon absence. La deuxième fut plutôt difficile à gérer à distance. Comme je suis revenue avant la fin du contrat, j’ai dû loger chez une amie le temps de retrouver mon appartement. Cette gestion difficile m’a fait perdre de l’argent, car l’un des locataires est parti sans payer le dernier mois. Ce fut une expérience beaucoup plus stressante et moins positive que la première.

voyage usa

En voyage dans l’Ouest. 5 mois de pure liberté

 

Les points positifs que je retire de cette expérience de sous-location

  • Sous-louer son logement évite de devoir déménager ses effets personnels à deux reprises. Donc, moins de travail et moins de chance d’abîmer ses meubles en les déplaçant;
  • Avec une maison, cela évite bien évidemment de devoir faire toutes les procédures de la vente;
  • On revient au pays sans le tracas de se trouver un appartement ou une maison. Surtout quand on sait qu’à certains moments de l’année, il n’est pas si simple de se trouver un loyer;
  • Au retour, si tout a été bien synchronisé, on retrouve rapidement son chez-soi plutôt que de devoir être hébergé chez la famille ou les amis;
  • Si tout se passe bien, cela devient une option très économique car le sous-locataire assume tous les frais des paiements;
  • Si on a des animaux, le contrat de sous-location peut les inclure. Cela peut régler le problème de gardiennage.
sous-louer son logement

Même le chat peut faire partie de la sous-location

 

Les aspects négatifs

  • Il n’est pas facile de trouver un sous-locataire pour la durée exacte de son voyage, surtout si on habite en région et qu’il y a moins de demandes de location temporaire;
  • Si le voyage est d’une durée indéterminée, cela devient un casse-tête de gérer les multiples sous-locations à distance. Il faut idéalement avoir une personne fiable sur place;
  • C’est un risque financier à prendre si le locataire quitte avant le temps ou décide de ne pas payer son loyer, ou encore le temps nécessaire pour trouver un nouveau sous-locataire. Nous sommes encore en charge envers le propriétaire ou la banque, si on a une hypothèque de maison, auxquels nous devons faire nos paiements à chaque mois;
  • Cela amène de la gestion et un stress de ne pas être sur place en cas de pépin (sinistre, vol, etc.);
  • Il y a des risques de se faire abîmer nos choses par les locataires pendant notre absence;
  • Il faut être conscient qu’un étranger va habiter dans notre maison et vivre dans nos affaires durant quelques temps, dont dormir dans notre lit;
  • Si on doit revenir avant la fin du contrat de sous-location pour diverses raisons, on n’a pas accès à notre appartement et nos effets personnels pendant tout ce temps.

 

Dans quelles situations envisager la sous-location de son logement?

Je dirais que dans ces contextes, il devient intéressant de faire une sous-location de son logement ou de sa maison:

  • Lorsque vous partez pour une durée déjà déterminée. Il sera beaucoup plus facile de faire une offre très précise et d’avoir un locataire pour la durée complète de votre voyage;
  • Lorsque vous aimez votre appartement et que vous ne voulez pas le perdre;
  • Si vous avez une maison. Le processus de vente peut être long et complexe, surtout si vous partez seulement quelques mois. Ça en vaut probablement pas la peine;
  • Si vous reprenez votre travail au retour, vous serez certainement content d’avoir un pied-à-terre stable;
  • Si vous avez quelqu’un de votre entourage qui est fiable et qui serait intéressé à habiter votre logement ou maison pendant votre absence. Cela devient alors une solution idéale;
  • Si vous n’avez aucun problème à ce qu’un étranger habite dans vos choses;
  • Même si vous partez pour une durée indéterminée, mais que vous avez une personne fiable sur place qui aura la responsabilité de s’occuper de vos sous-locations. Vous pouvez même l’engager pour faire cette gestion et ainsi partir la tête tranquille.

 

Quelques conseils pour bien planifier sa sous-location

  • Demandez préalablement l’autorisation au propriétaire et faites des arrangements pour le paiement si cela est nécessaire;
  • Faites une liste de tout ce que vous avez dans la maison qui a de la valeur et inscrivez l’état dans lequel les choses se trouvent et faites-la signer par le sous-locataire avant votre départ;
  • Faites-lui remplir un bail et faites une photocopie de l’une de ses cartes d’identité;
  • Ajoutez cette personne sur vos assurances habitation en cas de problème;
  • Sortez tous vos effets très personnels et entreposez-les chez la famille ou les amis ou dans un petit garde-meuble;
  • Prenez le temps de bien choisir votre sous-locataire en faisant une entrevue. Pour partir la tête tranquille, vous devrez avoir confiance en cette personne. C’est une étape très importante;
  • Assurez-vous d’avoir une personne fiable sur place qui peut agir comme une personne ressource en cas de besoin;
  • Vous pouvez afficher votre annonce sur des sites comme KijijiLesPAC et Craiglist (ce dernier étant autant utilisé au Québec qu’en France).

 

Louer un garde-meuble : Expérience, bilan et conseils

L’autre alternative à la sous-location de son logement pendant un long voyage est de louer un garde-meuble (espace de stockage) pour entreposer ses effets personnels.

Situation: Lors de mon voyage en Irlande où j’envisageais de partir pour une année complète avec un Visa Vacances Travail, j’ai opté pour cette option. Comme je partais pour un très long voyage et que j’avais délaissé mon travail, cette solution semblait l’idéale. J’ai donc cédé mon bail, vidé mon appartement et tout entreposé dans un garde-meuble. Lorsque je suis revenue prématurément après moins de deux mois, je suis retournée chez ma mère le temps de me réinstaller de nouveau. Les déménagements furent exigeants, mais je jouissais d’une entière liberté que j’ai énormément appréciée. Et comme mon voyage a duré beaucoup moins de temps que prévu, j’étais bien heureuse d’avoir accès à mes choses en revenant. Imaginez si j’avais sous-loué mon logement avec tous mes effets personnels pendant une année!

voyage irlande

Lors de mon voyage en Irlande

 

Les points positifs que je retire de la location d’un garde-meuble

  • Aucun stress de devoir gérer une sous-location avant et pendant le voyage;
  • La liberté de revenir quand bon nous semble sans se soucier de quoique ce soit;
  • Avoir l’assurance que ses biens sont en sécurité pendant notre absence et les retrouver dans le même état qu’au retour;
  • Ne pas donner de responsabilités à nos proches pour s’occuper de nos choses pendant notre voyage;
  • Pas de coûts surprises. Il est plus facile de prévoir un montant mensuel pour l’entreposage que de devoir assumer des mois de loyer impayés;
  • Si on revient de voyage avant le temps, on peut retrouver nos effets personnels rapidement.

 

Les aspects négatifs

  • Il faut subir deux déménagements, un pour mettre nos choses dans l’entrepôt et l’autre quand on revient;
  • Il est difficile d’avoir accès à ses trucs si on a oublié quelque chose une fois que le tout est entreposé et tout empilé;
  • Il y a un coût financier à devoir assumer à tous les mois;
  • Il faut se trouver de nouveau un appartement à notre retour.

déménagement voyage

 

Dans quelles situations envisager la location d’un garde-meuble?

  • Si vous partez pour une durée indéterminée et que vous n’avez pas une personne ressource pour s’occuper de vos sous-locations sur place;
  • Si vous voulez partir la tête tranquille sans tracas;
  • Si cela ne vous embête pas de trouver un nouvel appartement au retour;
  • Si vous ne voulez pas avoir de surprise financière;
  • Si vous ne voulez pas que des étrangers habitent dans vos choses;
  • Si vous voulez vous assurer que vos choses sont en sécurité;
  • Si votre propriétaire n’accepte pas la sous-location;
  • Même si vous faites la location d’un appartement, vous pouvez envisager de louer un garde-meuble pour y mettre vos effets personnels que vous ne voulez pas rendre accessibles au sous-locataire.

louer garde-meuble

 

Quelques conseils pour bien entreposer vos effets personnels

  • Je vous suggère de vous départir de vos électroménagers. En plus d’être lourds à déménager, il vous en coûtera plus cher pour l’entreposage. Au retour, vous n’avez qu’à vous en acheter de nouveaux. On en trouve des usagers très abordables sur des sites de vente entre particuliers comme Kijiji;
  • Pour avoir une idée de la grandeur nécessaire du garde-meuble,vous pouvez aller voir le simulateur pour calculer sa suface de stockage sur le site de l’entreprise Une pièce en plus. Le prix est proportionnel à la superficie du garde-meuble. De là l’avantage de se départir des choses inutiles dès le départ et des gros électroménagers;
  • Mettre les boîtes que vous pourriez avoir besoin au retour ou avant votre départ le plus près possible de la porte. Elles seront plus accessibles en cas de besoin;
  • Prévoyez dans votre compte bancaire tous les paiements mensuels d’avance. Vous n’aurez donc plus à vous en soucier une fois sur la route;
  • Utilisez le self-stockage pour pouvoir organiser vos choses et y avoir accès quand bon vous semble. Le site de Une pièce en plus qui offre ce type de service en France a un article sur le sujet (Quels sont les enjeux d’une location de self stockage quand on voyage à l’étranger ? ) Pour les Québécois, je vous suggérerais Dépotium que j’ai testé moi-même et qui ont plusieurs entrepôts à Montréal et aux alentours, à Joliette et à Trois-Rivière. Les deux ont des prix corrects et ils pourront vous offrir le support nécessaire.
garde-meuble location

Crédit photo: www.1001cartons-demenagement-leblog.com

 

Au final, est-ce mieux de louer un garde-meuble ou sous-louer son logement lorsqu’on part pour un long voyage? On voit qu’il n’y a pas une bonne et une mauvaise option. Pour les avoir testées les deux, je dirais qu’il suffit tout simplement de choisir celle la plus adaptée à sa situation. J’espère que ce remue-méninges vous aidera à y voir plus clair. N’hésitez-pas à partager vos expériences personnelles dans la section commentaires ici-bas. Pour compléter la lecture, retrouvez aussi ma liste de voyage de choses à faire lors d’un grand départ.

 

Comment avez-vous aimé cet article? :)
Opt In Image
Abonnez-vous à l'infolettre mensuelle
Pour ne rien manquer des actualités

À propos de l'auteur

Rachel DecouverteMonde

Bonjour,
Je suis Rachel, l'auteure de ce blog de voyage. Québécoise et passionnée de voyage et de découvertes, je parcours le monde depuis plusieurs années dès que l'occasion se présente. Alors suivez-moi, je vous prête mes yeux et ma plume pour découvrir les richesses de ce monde.
Pour en savoir plus : Qui suis-je?

2 commentaires

  • Les deux ont l’air bien, si je peux sous louer mon appartement, je préfère mais j’aurai la trouille de devoir tout gérer à distance. Tu as eu de la chance pour tes deux expérience (enfin presque lol). Par ailleurs, je me demande si les propriétaires sont vraiment à l’aise avec ce genre de sous location. C’est peut être compliqué pour avoir leur autorisations.
    Flo Make My Trip Articles récents…L’Atelier de Julien : la meilleure pizza à Nice ?My Profile

    • Moi ca l,a bien été avec le propriétaire car je faisais un bail de sous-location, mais le bail avec le proprio était toujours à mon nom. Donc j’étais responsable des paiements auprès de lui. En cas de pépins, j’avais ajouté la personne sur mes assurances habitation. Donc si la personne mettait le feu à la bâtisse, les assurances couvraient.
      Comme je suis propriétaire maintenant, ce serait différent un peu car je n’ai pas à dealer avec un proprio. Mais il est vrai que cela fait des choses à gérer à distance si tu pars pour une durée indéterminée. Mais c’est tellement génial de revenir sans avoir à trouver un logement et aménager de nouveau. Juste s’installer et retrouver le confort de son chez soi :)

Laissez un commentaire

CommentLuv badge